227


Commandez-le
Numéro
29

César, Wim Delvoye : l'exposition de Guerlain célèbre la matière dans l'art

Art

Jusqu'au 14 novembre, la maison Guerlain organise en marge de la FIAC une exposition d'art contemporain au sein de sa boutique historique des Champs-Elysées. Consacrée à la question de la matière dans l'art, cette 14e édition rassemble des pièces d'artistes très établis tels que César et Wim Delvoye, d'autres plus émergents comme Jeanne Briand ou Dana-Fiona Armour.

  • Nacho Carbonell, Table Cocoon 16 (44/2016), 2016. Metal Mesh, Metal Frame, Cork, Silicone Cable, Light FiGngs, 235 x 100 x 80 cm  Courtesy of Carpenters Workshop Gallery Crédit : Carpenters Workshop Gallery.

  • Jeanne Briand, Gamete Glass (Black Smoke I), 2016. Verre soufflé, silicone, crin, sangle, câble xlr. 192 x 75 x 12,5 cm. Courtesy de l’artiste. ©RomainDarnaud.

  • Ana Silva Enfant 003, 2020. Enfant tissu des années 60, broderie, dessin 203 x 56 cm Courtesy Galerie Magnin-A, Paris. Crédit : Ana Silva, photo Florian Kleinefenn.

  • César, Compression, 1970. Compression de canettes d’insecticide, 36 x 36 x 20 cm. Courtesy Galerie GP & N Vallois, Paris. Crédit: DR.

  • Zhuo Qi, Je suis fatigué, 2012. Porcelaine et grès. Dimensions variables. Courtesy de l’artiste. Crédit : Qi Zhuo

  • Dana-Fiona Armour, Haut und Knochen, 2021. Silicone, pvc, calcium carbonate, pigments, gélatine de porc. Courtesy de l’artiste. Crédit : Lucile Boiron 

  • Jean-Charles Blais, sur mesure, 1997. Tulle, laine, coton. 65 x 35 x 15 cm. Collection Florence et Daniel Guerlain. Crédit : D.Perronnet / ArtDigitalStudio.

  • Wim Delvoye, Rimowa Classic Flight Multiwheel 971.52.00.4. Aluminium gravé, 55 x 41 x 27 cm, Courtesy Perrotin. Crédit : Studio Wim Delvoye - ADAGP

1/8

Dans le cadre du parcours privé de la FIAC, la maison Guerlain accueille jusqu’au 14 novembre au sein de sa boutique historique des Champs-Élysées une exposition explorant la matérialité de l’art. Comme chaque année depuis 2005, la maison de parfum met en avant toute la diversité de la scène artistique internationale. À la croisée de l'art et de l'artisanat, elle s’appuie depuis près de deux siècles sur des savoir-faire uniques et des matières premières d'exception dans le but de réaliser de nouvelles fragrances et leurs flacons. 

 

Sculptures, peintures, installations… Le second étage de l’adresse historique, où monsieur Guerlain recevait autrefois ses clientes, est transformé en espace d'exposition sous la direction de l'historienne de l'art Caroline Messensee. Grâce à ses collaborations avec plusieurs galeries parisiennes, la maison a pu y réunir les œuvres de 21 artistes internationaux. Une compression de César et une valise de Wim Delvoye, figures déjà très établies du monde de l'art, rencontrent ainsi des pièces de plus jeunes talents comme Jean-Charles Blais ou Dana-Fiona Armour. Les sculptures organiques en gélatine de porc de cette dernière côtoient le design épuré d'une bouteille en verre fumé noire signée Jeanne Briand. Car chacune des pièces exposées a été choisie pour ses propriétés matérielles : aux murs, une tapisserie figurative jaune foncé créée par Ana Silva dialogue avec un tableau abstrait de Lee Bul et les porcelaines de Zhuo Qi, offrant trois percutants exemples de techniques ancestrales revisitées de façon contemporaine. 

 

En parallèle de l’exposition, Guerlain organise en ce moment et pour la première fois une vente d’œuvres NFT, soit des œuvres numériques dont le caractère unique est authentifié par une signature encryptée. Ses bénéfices seront reversés à la fondation GoodPlanet, présidée par Yann-Arthus Bertrand, afin de créer un jardin-laboratoire en agriculture régénératrice. Nouvelle preuve que la maison de parfum s'engage à soutenir et préserver la beauté sous toutes ses formes.

 

 

“Quand la matière devient art”, jusqu'au 14 novembre à la Maison Guerlain, Paris 8e.