587

Télépathie et jeux de hasard : Robert Barry à la galerie Until Then

 

Icône de l'art conceptuel, l'Américain de 80 ans présente des œuvres récentes et historiques au pouvoir de séduction et d'évocation toujours aussi puissant.

Par Thibaut Wychowanok

Robert Barry, untitled, 2016, vinyl on wood panel & glossy acrylic medium 50 x 50 cm (19,69 x 19,69 inches) each one - 7 paintings.

courtesy: untilthen, saint ouen. photo: Emmanuel Decouard

 

 

Monument de l’art conceptuel, l’artiste new-yorkais de 80 ans appartient à la première vague du mouvement, celle des On Kawara et Lawrence Weiner, et tient toujours son rang de figure tutélaire. Très en forme, il réussit en seulement deux salles à Paris à démentir tous les clichés sur l’art conceptuel. Rasoir ? Robert Barry semble au contraire beaucoup s’amuser. Au sein du vaste espace principal, l’artiste a placé trois séries de ses Random Paintings réalisées en 2016. Chaque mur s’est ainsi vu attribuer des “tableaux” monochromes, sur toile ou sur bois, disposés de manière aléatoire. De manière assez réjouissante, Robert Barry a décidé de leur disposition en jetant des pièces sur le sol. Chaque pièce représentant un tableau, la constellation ayant résulté du jet a été reproduite sur le mur (une vidéo présentée à l’étage est là pour en témoigner). Le hasard et la mise en retrait du rôle de l’artiste réduit à un simple ouvrier du hasard sont depuis longtemps parmi ses thèmes privilégiés. 

 

 

"Les mots seuls suffisent à évoquer une multitude d’images mentales chez le visiteur. Plus que jamais, c’est le spectateur qui fait l’œuvre."

Vue de l'exposition Random de Robert Barry à la galerie Until Then.

courtesy: untilthen, saint ouen. photo: Emmanuel Decouard

 

 

L’art conceptuel serait froid et hermétique ? Les Random Paintings de Robert Barry ouvrent pourtant à un imaginaire infini, personnel et sensible. Loin de se réduire à des monochromes, l’artiste a apposé sur chacun d’entre eux des mots : ENCOUNTER (rencontre), IRONIC, CONFUS, UNEXPECTED (inattendu), REMEMBER (souviens-toi). Comme souvent chez Robert Barry, le langage tient lieu d’art visuel. Les toiles n’ont pas besoin de représenter une personne, un lieu ou une sensation, les mots seuls suffisent à évoquer une multitude d’images mentales chez le visiteur. Plus que jamais, c’est le spectateur qui fait l’œuvre, pensant immédiatement en lisant “rencontre” ou “ironique” à un souvenir, à une personne, à une situation totalement imaginée sur l’instant… 

 

 

"L’imperceptible et la limite du visible ont toujours passionné Robert Barry : des ses expérimentations avec les champs électromagnétiques, les ultrasons ou le gaz à son intérêt pour la télépathie."

Robert Barry, Wire sculpture with gold ring, 1968 - 2016 dimension variable for the installation.

courtesy: untilthen, saint ouen. photo: Emmanuel Decouard

 

 

Dans la seconde salle, la galerie Untilthen a fait le choix de présenter successivement sept installations de l’artiste, toutes réalisées dans les années 60. La première, dévoilée début septembre, était à peine visible : un simple anneau doré tendu au milieu de la pièce par un ensemble de fils à peine perceptibles. L’imperceptible et la limite du visible ont toujours passionné Robert Barry : des ses expérimentations avec les champs électromagnétiques, les ultrasons ou le gaz à son intérêt pour la télépathie. L’art conceptuel serait intello ? Il tiendrait plutôt ici de la magie : celle de faire voler les anneaux et de projeter dans le subconscient du visiteur des images… à partir de simples mots.

 

Random de Robert Barry à la galerie Until Then (Saint-Ouen), jusqu'au 23 octobre. www.untilthen.fr

 

Robert Barry, Wire sculpture with gold ring, 1968 - 2016 dimension variable for the installation.

courtesy: untilthen, saint ouen. photo: Emmanuel Decouard

 

Ouverte il y a un peu plus d’un an par trois anciens de la galerie Yvon Lambert, Untilthen faisait alors un double pari : celui d’une programmation mixte, entre artistes mythiques (Joan Jonas, Douglas Gordon) et moins connus ; et celui d’une implantation à Saint-Ouen en plein cœur du quartier des Puces. Y répond aujourd’hui un double plaisir : celui de traîner, entre deux magasins d’antiquaires, dans leur superbe espace le week-end (la galerie n’ouvre au public que du vendredi au dimanche) et celui de découvrir une nouvelle exposition de Robert Barry, monument de l’art conceptuel. 

David Hockney bat Jeff Koons aux enchères
978

David Hockney bat Jeff Koons aux enchères

Art La toile du peintre David Hockney “Portrait of an Artist (Pool with Two Figures)” a été adjugée près de 80 millions d’euros lors d’une vente aux enchères chez Christie’s New York. Un nouveau record de vente pour un artiste vivant, le Britannique détrône Jeff Koons et son “Balloon Dog (Orange)”. La toile du peintre David Hockney “Portrait of an Artist (Pool with Two Figures)” a été adjugée près de 80 millions d’euros lors d’une vente aux enchères chez Christie’s New York. Un nouveau record de vente pour un artiste vivant, le Britannique détrône Jeff Koons et son “Balloon Dog (Orange)”.

Cooper Jacoby : couleurs candides pour œuvres malades à la galerie High Art
978

Cooper Jacoby : couleurs candides pour œuvres malades à la galerie High Art

Art L’artiste Cooper Jacopy expose à la galerie High Art (Paris IX) jusqu’au 24 novembre prochain. L'Américain explore le concept d’usure et se penche sur la fragilité des corps, nécrosés par des germes imperceptibles. L’artiste Cooper Jacopy expose à la galerie High Art (Paris IX) jusqu’au 24 novembre prochain. L'Américain explore le concept d’usure et se penche sur la fragilité des corps, nécrosés par des germes imperceptibles.

La jeune scène artistique envahit le Montana pour une soirée le 17 novembre
897

La jeune scène artistique envahit le Montana pour une soirée le 17 novembre

Art Artistes et Dj investissent le Montana samedi 17 novembre pour une nuit unique et sauvage, où art, mode et musique se mêleront dans une ambiance 100% berlinoise. Une programmation exceptionnelle orchestrée par le label Span Records et le collectif Undrglobe, qui s’associent pour une exposition d’art inédite.  Artistes et Dj investissent le Montana samedi 17 novembre pour une nuit unique et sauvage, où art, mode et musique se mêleront dans une ambiance 100% berlinoise. Une programmation exceptionnelle orchestrée par le label Span Records et le collectif Undrglobe, qui s’associent pour une exposition d’art inédite. 

Que pouvait-on découvrir sur l'art contemporain africain à la foire AKAA ?
847

Que pouvait-on découvrir sur l'art contemporain africain à la foire AKAA ?

Art Plus grande foire en France dédiée à l’art contemporain africain, AKAA a réuni pendant trois jours plus 130 artistes, dont les œuvres ont été exposées par une cinquantaine de galeries, au Carreau du Temple, à Paris. Une troisième édition conclue avec succès, marquée par de nombreux talents émergents et de nouvelles galeries. Plus grande foire en France dédiée à l’art contemporain africain, AKAA a réuni pendant trois jours plus 130 artistes, dont les œuvres ont été exposées par une cinquantaine de galeries, au Carreau du Temple, à Paris. Une troisième édition conclue avec succès, marquée par de nombreux talents émergents et de nouvelles galeries.

Maurizio Cattelan s’attaque à la copie (dans l’art) à l’invitation de Gucci
978

Maurizio Cattelan s’attaque à la copie (dans l’art) à l’invitation de Gucci

Art Toujours plus engagé dans son soutien à l’art contemporain, Gucci et son directeur de la création Alessandro Michele ont invité Maurizio Cattelan à imaginer une exposition explosive à Shanghai. L’artiste provocateur et irrévérencieux y propose une réflexion sur la notion de copie et offre une œuvre inédite : une reproduction de la chapelle Sixtine. Toujours plus engagé dans son soutien à l’art contemporain, Gucci et son directeur de la création Alessandro Michele ont invité Maurizio Cattelan à imaginer une exposition explosive à Shanghai. L’artiste provocateur et irrévérencieux y propose une réflexion sur la notion de copie et offre une œuvre inédite : une reproduction de la chapelle Sixtine.

Au musée Salvatore Ferragamo : comment l’Italie a influencé Hollywood ?
850

Au musée Salvatore Ferragamo : comment l’Italie a influencé Hollywood ?

Art Au sein de son musée florentin, la maison Salvatore Ferragamo célèbre les années californiennes de son fondateur. L’occasion de mettre en lumière l’influence exercée par l’Italie sur le Hollywood des années 20. Au sein de son musée florentin, la maison Salvatore Ferragamo célèbre les années californiennes de son fondateur. L’occasion de mettre en lumière l’influence exercée par l’Italie sur le Hollywood des années 20.