244


Commandez-le
Numéro
27

Takashi Murakami en 5 collaborations mode mémorables

Art

Star internationale de l'art contemporain, Takashi Murakami multiplie depuis le début des années 2000 ses rencontres créatives avec des musiciens comme des labels et maisons de mode. Vingt ans après la collection mémorable entre l'artiste japonais et Louis Vuitton, Numéro revient sur cinq collaborations cultes.

Takashi Murakami et Virgil Abloh au vernissage de l'exposition Technicolor 2 en 2018 © Victor Boyko/Getty Images.

Takashi Murakami et Louis Vuitton : une entrée dans la mode par la grande porte

 

En trois décennies, le Japonais Takashi Murakami (61 ans) s’est érigé en tant que figure incontournable de l’art contemporain. Renommé pour avoir initié le mouvement artistique Superflat – inspiré par la pop culture nippone –, il est aujourd'hui connu dans le monde entier pour mettre en scène dans ses peintures, sculptures et nombreux produits dérivés, des éléments de l’univers kawaii, des personnages à l'image des mangas, ou encore des éléments de la culture traditionnelle de son pays. Mais la renommée du plasticien doit aussi beaucoup à sa relation fructueuse avec la mode. 

 

Tout commence en 2003 lorsque Takashi Murakami est invité par la maison Louis Vuitton, sur l'idée de son directeur artistique Marc Jacobs, à réinterpréter son iconique monogramme. Bien qu'accusée par certains acteurs du monde de l'art d'encourager une marchandisation de la création artistique, la collaboration rencontre un tel succès mondial qu'elle ouvrira à Takashi Murakami un boulevard pour collaborer avec d'autres noms de la mode. Dès lors, des labels à la pointe de la hype (Supreme en 2019) et même une maison d’horlogerie à la réputation établie (Hublot en 2021) s’inscrivent dans le sillage de Louis Vuitton et proposent à l’artiste, désormais mondialement connu, de poser son regard espiègle et son humour caractéristique sur leurs produits. 

 

Nombre de collaborations exclusives voient alors le jour, décuplant les apparitions des créatures colorées imaginées par le Japonais en dehors du monde de l’art. Aujourd’hui, alors que les pièces de mode imaginées par le sexagénaire pour des marques s’arrachent à prix d’or sur les marchés de revente, Numéro revient sur ses collaborations mode les plus marquantes.

  • Le sac Alma issu de la collaboration entre Louis Vuitton et Takashi Murakami (2003) © Artcurial.

  • Le sac Alma issu de la collaboration entre Louis Vuitton et Takashi Murakami (2003) © Artcurial.

1/2

1. La première collaboration entre Takashi Murakami et Louis Vuitton en 2003


C’est en 2003 que débute la collaboration entre Louis Vuitton et l’artiste Takashi Murakami. Cette première rencontre entre deux univers bouscule les codes du luxe en laissant à l'artiste la liberté de réinterpréter en couleurs vives le fameux logo monogrammé d’une maison dont l'histoire s'étend déjà sur un siècle et demi. 

 

En raison de son succès commercial et de la popularité du Monogram Multicolore inventé par le Japonais, la collaboration est par la suite reconduite à plusieurs reprises et sur différents supports. D'un sac à main aux accessoires fantasques avec l’apparition du monograme cerise en 2005, jusqu’à une nouvelle réinterprétation en 2008 avec le monograme camouflage. 

 

En 2009, pour célébrer sa sixième année de collaboration avec Louis Vuitton, Takashi Murakami réalise un film d'animation intitulé Superflat First Love mettant en scène une héroïne de manga dans un univers peuplé de monogrammes “LV”. Malgré le succès de ces collaborations – aujourd’hui encore très recherchées sur les plateformes de revente –, Louis Vuitton annonce en 2015 mettre fin à ses treize années prolifique de création avec l’artiste.

  • Technicolor 2. Takashi Murakami X Virgil Abloh (2018) © Gagosian.

  • Technicolor 2. Takashi Murakami X Virgil Abloh (2018) © Gagosian.

1/2

2. La mystérieuse collaboration entre Takashi Murkami et Virgil Abloh 


Début 2018,  la galerie Gagosian orchestre à Londres la rencontre entre Takashi Murakami et le regretté fondateur du label Off White, Virgil Abloh au sein d'une exposition inattendue, inaugurant leur projet collaboratif intitulé Technicolor 2. Les deux créateurs mettaient notamment en avant une série de toiles détournant des personnages emblématiques de l'oeuvre de Takashi Murakami tels que ses fleurs colorées et souriantes, désormais associées au célèbre logo Off White

  • Les accessoires Takashi Murakami X Billionaire Boys Club (2018) © Hypebeast.

  • Les accessoires Takashi Murakami X Billionaire Boys Club (2018) © Hypebeast.

  • Les accessoires Takashi Murakami X Billionaire Boys Club (2018) © Hypebeast.

1/3

3. Billionaire Boys Club décline en accessoires les fleurs de Takashi Murakami


Après avoir collaboré une première fois avec Takashi Murakami à la fin de l'année 2017, Billionaire Boys Club – le label streetwear de Pharrell Williams et Nigo – dévoile en mars 2018 une nouvelle collection de pièces inspirées de l'œuvre de l’artiste japonais. Les iconiques fleurs de Murakami sont ainsi transformées pour l’occasion en coussins ou encore en porte-clés, tandis que sa fameuse et loufoque pieuvre se voit déclinée dans deux peluches de coloris différents.

Le box logo Supreme X Takashi Murakami (2019) © Gagosian.

4. La collaboration colorée entre le label Supreme et l’artiste Takashi Murakami


En 2007, Takashi Murakami imagine pour le label de streetwear Supreme une première série de trois planches de skateboard. Une dizaine d'années plus tard, en avril 2020, l’annonce d’une nouvelle collaboration entre le label new-yorkais et l’artiste japonais autour d’un “box logo” fait l’effet d’une bombe dans le milieu du streetwear. 

 

Commercialisé aux États-Unis et au Canada au prix unique de 60 dollars, ce tee-shirt estampillé du célèbre logo Supreme égayé par les fleurs multicolores signatures de l’artiste japonais est né d’une initiative philanthropique. L'intégralité des bénéfices de cette vente sera en effet reversée à l'association Help USA, venant en aide aux personnes en difficulté affectées par la pandémie de Covid-19.

La montre Classic Fusion Takashi Murakami Black Ceramic Rainbow (2022) © Hublot.

5. Les montres NFT imaginés par Takashi Murakami pour Hublot


La maison horlogère Hublot présentait en 2021 deux montres d'exception en collaboration avec l'artiste Takashi Murakami. L’année suivante, le plasticien japonais et l'enseigne suisse s’associent à nouveau et proposent à la vente 324 NFT arborant les célèbres pâquerette au sourire espiègle et aux pétales colorés – signatures de Takashi Murakami dans le cadran des montres.

 

A lire aussi sur Numéro.com :

Vidéo : Takashi Murakami dévoile les secrets de ses chefs-d'œuvre

Les confidences de Takashi Murakami, superstar mondiale de l'art contemporain

Takashi Murakami : pourquoi cette œuvre scandaleuse a fait exploser les enchères