652

Portfolio : les œuvres exubérantes de Takashi Murakami à la Galerie Perrotin

 

La star japonaise Takashi Murakami prend ses quartiers à la Galerie Perrotin à l’occasion d’une nouvelle exposition baptisée “Learning the Magic of Painting”, jusqu’au 23 décembre.

Vue de l’exposition Takashi Murakami Learning the Magic of Painting à la Galerie Perrotin. 

Tous droits réservés Takashi Murakami/Kaikai Kiki Co.

Photo : Claire Dorn.

Courtesy of Galerie Perrotin

Vue de l’exposition Takashi Murakami Learning the Magic of Painting à la Galerie Perrotin.

© 2015 Takashi Murakami/Kaikai Kiki Co., Ltd. Tous droits réservés. 

Photo : Claire Dorn.

Courtesy of Galerie Perrotin

Vue de l’exposition Takashi Murakami Learning the Magic of Painting à la Galerie Perrotin. De gauche à droite : Guardians of the Sunken Caribbean Treasure (2016) et Homage to Francis Bacon (Three Studies for Portrait of George Dyer (on light ground) [2016].

© 2015 Takashi Murakami/Kaikai Kiki Co., Ltd. Tous droits réservés.

Photo : Claire Dorn.

Courtesy of Galerie Perrotin

Vue de l’exposition Takashi Murakami Learning the Magic of Painting à la Galerie Perrotin. 

© 2015 Takashi Murakami/Kaikai Kiki Co., Ltd. Tous droits réservés. 

Photo : Claire Dorn.

Courtesy of Galerie Perrotin

Takashi Murakami Guardians of the Sunken Caribbean Treasure (2015).

Acrylique, feuille de platine et d’or sur toile montée sur châssis en bois.

© 2015 Takashi Murakami/Kaikai Kiki Co., Ltd. Tous droits réservés. 

Photo : Claire Dorn.

Courtesy of Galerie Perrotin

 

Takashi Murakami Ensō: Black Hole (2015).

Acrylique, feuille de platine et d’or sur toile montée sur châssis en aluminium.

© 2015 Takashi Murakami/Kaikai Kiki Co., Ltd. Tous droits réservés. 

Photo : Claire Dorn.

Courtesy of Galerie Perrotin

Takashi Murakami Homage to Francis Bacon (Three Studies for Portrait of George Dyer (on light ground) [2016].

Acrylique, feuille de platine et d’or sur toile montée sur châssis en aluminium.

© 2016 Takashi Murakami/Kaikai Kiki Co., Ltd. Tous droits réservés.

Photo : Claire Dorn.

Courtesy of Galerie Perrotin

Takashi Murakami Dragon Heads – Gold (2015).

Feuille d’or sur fibre de carbone et fibre de verre.

© 2015 Takashi Murakami/Kaikai Kiki Co., Ltd. Tous droits réservés.

Photo : Claire Dorn.

Courtesy of Galerie Perrotin

Takashi Murakami Kō rin: Unknown, Even in Death (2016).

Acrylique sur toile montée sur châssis en aluminium.

© 2016 Takashi Murakami/Kaikai Kiki Co., Ltd. Tous droits réservés.

Photo : Claire Dorn.

Courtesy of Galerie Perrotin

 

Takashi Murakami Title to Be Determined (2016).

Acrylique sur toile montée sur châssis en aluminium.

© 2016 Takashi Murakami/Kaikai Kiki Co., Ltd. Tous droits réservés.

Photo : Claire Dorn.

Courtesy of Galerie Perrotin

Le point de vue d’Eric Troncy : les prémonitions artistiques de Jean Baudrillard
875

Le point de vue d’Eric Troncy : les prémonitions artistiques de Jean Baudrillard

Art Cet éminent sociologue exprima aussi en photographie ses intuitions prémonitoires. Ainsi, bien avant Instagram et le règne du selfie, il annonça l’avènement de l’“hyperréalité”, mélange de réel et d’imaginaire destiné à produire un simulacre du monde... l’ère de la réalité factice. Cet éminent sociologue exprima aussi en photographie ses intuitions prémonitoires. Ainsi, bien avant Instagram et le règne du selfie, il annonça l’avènement de l’“hyperréalité”, mélange de réel et d’imaginaire destiné à produire un simulacre du monde... l’ère de la réalité factice.

Albert Oehlen, le peintre de la pop culture exposé au Palazzo Grassi de Venise
249

Albert Oehlen, le peintre de la pop culture exposé au Palazzo Grassi de Venise

Art Telles des partitions de free-jazz, ses toiles associent, dans un tourbillon de références, symboles de la pop culture, éléments figuratifs et abstraits, dans un chaos surmaîtrisé. Le palais de François Pinault, à Venise, célèbre cet artiste allemand influencé par Sigmar Polke. Telles des partitions de free-jazz, ses toiles associent, dans un tourbillon de références, symboles de la pop culture, éléments figuratifs et abstraits, dans un chaos surmaîtrisé. Le palais de François Pinault, à Venise, célèbre cet artiste allemand influencé par Sigmar Polke.

“Je souhaite faire percevoir le charme du sentiment de malaise.” Rencontre avec Lisa Jo, artiste à la croisée des arts
841

“Je souhaite faire percevoir le charme du sentiment de malaise.” Rencontre avec Lisa Jo, artiste à la croisée des arts

Art Récemment exposée à Paris, cette jeune artiste californienne revendique sa double culture coréenne et américaine. Un mélange d’influences perceptible dans ses œuvres qui hybrident peinture, art digital, céramique, cinéma, dans un espace incertain entre abstraction et figuration. Récemment exposée à Paris, cette jeune artiste californienne revendique sa double culture coréenne et américaine. Un mélange d’influences perceptible dans ses œuvres qui hybrident peinture, art digital, céramique, cinéma, dans un espace incertain entre abstraction et figuration.

Lafayette Anticipations expose la fin d'un monde avec “Le Centre ne peut tenir“
872

Lafayette Anticipations expose la fin d'un monde avec “Le Centre ne peut tenir“

Art La fondation des Galeries Lafayette propose jusqu’au 9 septembre une exposition collective de jeunes artistes. Au programme : la déconstruction de l’ancien monde machiste, raciste et colonial et l’avènement de nouveaux enjeux comme la procréation assistée.  La fondation des Galeries Lafayette propose jusqu’au 9 septembre une exposition collective de jeunes artistes. Au programme : la déconstruction de l’ancien monde machiste, raciste et colonial et l’avènement de nouveaux enjeux comme la procréation assistée. 

Gilbert & Georges à Arles : retour sur 50 ans d’impertinence british
882

Gilbert & Georges à Arles : retour sur 50 ans d’impertinence british

Art À Arles, l’ancien atelier de mécanique générale de la SNCF accueille “The Great Exhibition” de Gilbert & George jusqu’au 6 janvier. Une rétrospective qui mise sur la démesure, notion chère au duo le plus turbulent de la Perfide Albion. À Arles, l’ancien atelier de mécanique générale de la SNCF accueille “The Great Exhibition” de Gilbert & George jusqu’au 6 janvier. Une rétrospective qui mise sur la démesure, notion chère au duo le plus turbulent de la Perfide Albion.

Qui est Kohei Nawa, la nouvelle star du Louvre?
867

Qui est Kohei Nawa, la nouvelle star du Louvre?

Art Invité par le musée, le Japonais Kohei Nawa élève un majestueux trône d’or de dix mètres sous la légendaire pyramide. Un symbole des pouvoirs qui gouvernent le monde. Invité par le musée, le Japonais Kohei Nawa élève un majestueux trône d’or de dix mètres sous la légendaire pyramide. Un symbole des pouvoirs qui gouvernent le monde.