223


Commandez-le
Numéro
10

Turner Prize 2021 : nouveau coup de théâtre pour le plus grand prix artistique britannique

Art

Après avoir remis son prix à ses quatre finalistes en 2019, puis décerné des bourses à dix artistes britanniques en 2020, le Turner Prize crée encore l'événement pour sa 37e édition. Cette année, au lieu de quatre artistes individuels comme à son habitude, le prix d'art contemporain nomme pour la première fois en tant que finalistes cinq collectifs artistiques basés au Royaume-Uni. Le lauréat sera dévoilé début décembre prochain.

  • Array Collective Pride 2019. Photo by Laura O_Connor

  • Array Collective The North is Now (one week after decriminalisation) 2020. Photo by Simon Mills

  • B.O.S.S. artists portrait, Photo by Theodorah Ndovlu 2019

  • Cooking Sections artists portrait, Photo Ruth Clark

  • Cooking Sections, Salmon A Red Herring 2020. Photo © Tate, Lucy Dawkins

  • Gentle Radical Portrait 2021 Photo/ Michal Iwanowski

  • Gentle Radical, Doorstep Revolution, Photo Gentle Radical

  • Project Art Works Illuminating the Wilderness, On Location in Glen Affric 2018 ©Project Art Works

  • Project Art Works, Siddharth Gadiyar, Phoenix Art Space, 2019 ©Project Art Works

1/9

Depuis deux ans, le Turner Prize enchaîne les coups de théâtre. L’an passé, face aux difficultés inédites rencontrées par monde artistique avec la pandémie, le plus grand prix d’art britannique, connu depuis 1984 pour récompenser un artiste contemporain né et/ou vivant au Royaume-Uni, s’est transformé en bourses de 10 000 livres versées respectivement à dix lauréats sélectionnés par le jury. En décembre 2019, la décision rendue était elle aussi historique : suite à une demande expressément formulée par les artistes finalistes, Lawrence Abu Hamdan, Helen Cammock, Tai Shani et Oscar Murillo, le jury leur a décerné à tous les quatre le prix en tant que collectif, soit la somme totale de 40 000 livres.

 

Et si le monde de l’art semble se mettre de plus en plus à l’heure du groupe, la demande des nommés du Turner Prize il y a deux ans semble avoir fait des émules. En ce début mai 2021, le prix vient de dévoiler les nommés de sa 37e édition qui, pour la première fois de son histoire, ne comptent aucun artiste individuel. Contrairement aux traditionnels quatre finalistes, cinq collectifs ont en effet été sélectionnés par un jury composé, entre autres, de l’acteur britannique Russell Tovey et de Zoé Whitley, directrice de la Chisenhale Gallery à Londres. Une décision inédite explicitée par son président Alex Farquharson, également directeur de la Tate Britain : “Après une année de confinements où très peu d’artistes ont pu exposer publiquement, le jury a sélectionné cinq collectifs exceptionnels dont le travail s’est non seulement poursuivi pendant la pandémie, mais est devenu d’autant plus pertinent en conséquence.”

B.O.S.S. Evan Ifekoya, Ritual Without Belief (2018).

Issus de différentes régions du Royaume-Uni, les cinq nommés se caractérisent tous par leur engagement dans leur région et/ou leur communauté. Ainsi, le collectif gallois Gentle/Radical réunit des performeurs, écrivains et travailleurs communautaires en vue de mettre en avant la culture du pays de Galles par des projets physiques et virtuels, comme des projections nomades de films dans la principauté. Basé à Hastings, Project Art Works soutient des artistes dits “neurodiverse”, soit affectés par différents troubles neurologiques tels que l'autisme, en les impliquant dans l’organisation d’expositions ou de films. Dans ses installations et performances, le duo londonien Cooking Sections analyse le monde et ses dynamiques économiques, écologiques et géopolitiques à travers le prisme de la nourriture.



Regroupant des artistes installés à Belfast, Array Collective met quant à lui en place des actions et événements pour sensibiliser à des problématiques sociétales en Irlande du Nord, comme la création d’œuvres publiques en faveur de la dépénalisation de l’avortement. Enfin, B.O.S.S. – pour Black Obsidian Sound System – défend à Londres la place des populations Afro-Britanniques et queer dans les domaines de la musique, du club et de la vidéo en organisant des concerts, installations artistiques, films, ou encore une rave party longue de 24 heures en ligne à visée caritative. L’identité du collectif lauréat du 37e Turner Prize sera annoncée le 1er décembre prochain, tandis que la Herbert Art Gallery accueillera une exposition des cinq finalistes à Coventry, non loin de Birmingham, dès le 29 septembre 2021.

 

 

L'exposition des cinq nommés du Turner Prize 2021 aura lieu du 29 septembre 2021 au 12 janvier 2022 à la Herbert Art Gallery, Coventry, Royaume-Uni.