Deux nouvelles fragrances voient le jour au sein de la maison du cirier français. Yann Vasnier avait déjà créé pour Trudon le parfum Mortel, remarquable pour son sillage ”baumé” et animal car structuré autour du ciste, du benjoin et du poivre noir. Il  propose désormais aussi Elae et Médie, deux eaux de parfum fluides et féminines. Formidable, Médie rend hommage au pamplemousse avec un sillage franc qui distille les effluves verts et presque amers de l’agrume ciselés par la fleur de bergamote, la racine d’angélique, le cyprès et le vétiver. “Pour Elae”, confie le compositeur de parfums, “j’ai voulu accrocher la féminité de manière lisible avec un bouquet de fleurs blanches. Autour de l’ylang-ylang et du frangipanier, j’ai travaillé des notes très exotiques de jasmin et de tubéreuse. J’ai mis en tête une nouvelle essence de pomme, qui ajoute une touche festive avec ses accents de calvados et de cognac. C’est d’ailleurs le premier extrait naturel de pomme qu’on utilise en parfumerie. Enfin, pour accompagner cette sensualité, j'ai mis en fond un extrait de santal blanc crémeux accompagné de benjoin et d’akigalawood”. Cette molécule de synthèse aux accents boisés et poivrés fait le lien entre Mortel, lancé en 2017. 

Elae et Médie, eaux de parfum, TRUDON. 180 euros, 100 ml.