236


Commandez-le
Numéro
04 Le Rituel Magique Delbôve

Les produits de soins ensorcelants de la maison Delbôve 

BEAUTÉ

Pour les amatrices du minimalisme en cosmétique, mais du maximalisme en efficacité bienfaisante, le Rituel Magique de la maison belge constitué d’une eau de soin et d’une crème riches en extraits botaniques tient du prodige.

  • Gina d’Ansembourg, propriétaire de la maison Delbôve

    Gina d’Ansembourg, propriétaire de la maison Delbôve Gina d’Ansembourg, propriétaire de la maison Delbôve
  • Le Rituel Magique

    Le Rituel Magique Le Rituel Magique

1/2

Pour les amatrices du minimalisme en cosmétique, mais du maximalisme en efficacité bienfaisante, le Rituel Magique de la maison belge constitué d’une eau de soin et d’une crème riches en extraits botaniques tient du prodige.

 

Pourquoi s’intéresser à ce duo de produits, Eau Sorcière et Crème Sorcière formant le Rituel Magique de Delbôve ? En premier lieu, parce que ceux qui l’utilisent en sont fans et ne changent pas d’habitude alors que les propositions alléchantes de nouveaux soins cosmétiques se multiplient de tous côtés ! 

Derrière cet engouement, il y a la simplicité de deux produits qui font ensemble tout à la fois démaquillant, base de maquillage, crème de jour et soin de nuit. Cette sobriété est importante pour celles qui voyagent (ou découchent) ou ne veulent pas multiplier les applications (ou les dépenses). L’association crème et eau de soin convient à tous les types de peaux. Côté bénéfices, on a deux formules incroyablement actives, issues de plantes médicinales, qui dégonflent les traits, nettoient, nourrissent, lissent et réconfortent le visage, le cou et le décolleté. 

L’eau de soin Eau Sorcière affiche 9 plantes médicinales apaisantes, régénérantes et adoucissantes (arnica, bleuet, camomille, guimauve, lavande etc.). De son côté, la Crème Sorcière combine camomille, lavande, bleuet et tilleul, des huiles végétales (amande douce et germe de blé) et vitamines (A, B6, E, P) etc, dans une pommade dense et douce à la texture sans pareil. 

 

Flasback. Créée dans les années cinquante, la maison bruxelloise a lancé en 1967 une ligne de soins cosmétiques au service de la beauté de la peau du visage et du corps. Son crédo, permettre à la peau de retrouver et de maintenir un parfait équilibre et ce grâce à des compositions super bienfaisantes riches de nombreux et puissants extraits botaniques préparés avec un mélange d’alcool et d’eau qu’on appelle des teintures mères. Est alors créé le Rituel Magique, constitué de la Crème Sorcière et de l’Eau Sorcière, baptisée ainsi après qu’une journaliste s’est extasiée devant son efficacité. Et sont posées les bases d’une cosmétique plus que d’actualité en 2022 avec formules végétales puissantes, quête du respect de la barrière cutanée et restauration des fonctions naturelles de la peau. 

 

En 2011, Gina d’Ansembourg, cliente de longue date de la maison Delbôve, reprend les rênes de la société et décide de redonner lettres de noblesse et visibilité à ces formules, véritables préparations magistrales, si singulières et si riches que presqu’aucun laboratoire ne sait plus les fabriquer. Elle nettoie les compositions pour qu’elles soient plus clean qu’à l’origine et les représentent dans leur  flacon pharmaceutique brun affublé d’une élégante étiquette d’inspiration désuète. 

 

Le rituel, le bon geste. Rentrer dans le club des adeptes du duo Sorcière nécessite d’avoir compris son mode d’utilisation. Gina d’Ansembourg explique à Numéro : ”Le Rituel magique nécessite un petit récipient de 50 cl, une éponge ainsi que le duo de produits. Dans le bol, on commence par vaporiser 2 pulvérisations d’Eau Sorcière (la première semaine d’utilisation, pour que la peau s’habitue, puis on en rajoute 2 chaque nouvelle semaine jusqu’à en obtenir 10), on ajoute alors 50 ml d’eau du robinet. D’une main, on prend une petite noisette de Crème Sorcière et, de l’autre, on trempe le bout des doigts dans l’eau et on se masse à pleines mains l’ensemble du visage y compris le contour des yeux, le cou voire le décolleté. On trempe ensuite l’éponge dans le bol, on l’essore et on essuie le reste de produit surtout sans rincer. On applique ensuite une noisette de crème. Effectué matin et soir, ce geste va restaurer le film hydrolipidique, purifier et nourrir la peau, lisser les ridules. ” 

 

Le duo, Crème Sorcière et Eau Sorcière, 97 euros les 50 ml. 

Crème Sorcière, 55 euros, les 50 ml et 79 euros les 100 ml. 

Eau Sorcière, 42 euros, les 50 ml et 55 euros les 100 ml. 

En vente en exclusivité au Bon Marché et sur le site www.delbove-cosmetics.com