04 Décembre

L'invitation au voyage de Louis Vuitton

 

Avec la collaboration du designer Marc Newson, le Maître Parfumeur de la maison, Jacques Cavallier Belletrud, imagine une collection de bougies pour la maison. 

Par La rédaction Beauté

1/2
  • Louis Vuitton invente un monde en parfums pour un voyage immobile au sein de la maison. La maison lance une ligne de bougies aux effluves divins. Marc Newson imagine un objet nomade alliant une coupelle en céramique munie d'une anse de cuir piquée faites mains à un un couvercle métallique devenant socle quand la mèche colorée est allumée. Le Maître Parfumeur de la maison, Jacques Cavallier Belletrud, crée quatre parfums spécifiques pour les cires qui transportent les sens dans un ailleurs. "Île blanche" prend son inspiration dans la fraîcheur des îles qu'elles soient indiennes ou bretonnes. Le parfum est construit autour d'une note thé d'une grande fraîcheur à partir de maté aux accents profonds et fumés de foin coupé. S'y mèlent les effluves lumineux et solaires du jasmin sambac et frais d'essence d'orange d'Italie. "L'air du Jardin"est, dixit son créateur  "une interprétation du champs de roses des fontaines parfumées de Grasse en mai quand la brise marine se mèle au parfum délicat des roses. La cire parfumée contient de l'essence de rose de mai mariée à de la rose bulgare". L'enveloppant et le mystique "Feuilles d'or" est un hommage au patchouli, serti par la résine d'encens, le baume du pérou et une essence de cèdre. "Dehors il neige"combine les sensations hivernales de froid et de chaleur en associant un accord pain d'épices (canelle, badiane et clou de girofle) et les notes résinées du pin à un aldéhyde. 

     

    "Île blanche", "L'air du Jardin", "Feuilles d'or" et "Dehors il neige", LES PARFUMS POUR LA MAISON, LOUIS VUITTON, 175 euros les 220g. En vente exclusivement dans les boutiques Louis Vuitton. 

     

     

     

  • Louis Vuitton invente un monde en parfums pour un voyage immobile au sein de la maison. La maison lance une ligne de bougies aux effluves divins. Marc Newson imagine un objet nomade alliant une coupelle en céramique munie d'une anse de cuir piquée faites mains à un un couvercle métallique devenant socle quand la mèche colorée est allumée. Le Maître Parfumeur de la maison, Jacques Cavallier Belletrud, crée quatre parfums spécifiques pour les cires qui transportent les sens dans un ailleurs. "Île blanche" prend son inspiration dans la fraîcheur des îles qu'elles soient indiennes ou bretonnes. Le parfum est construit autour d'une note thé d'une grande fraîcheur à partir de maté aux accents profonds et fumés de foin coupé. S'y mèlent les effluves lumineux et solaires du jasmin sambac et frais d'essence d'orange d'Italie. "L'air du Jardin"est, dixit son créateur  "une interprétation du champs de roses des fontaines parfumées de Grasse en mai quand la brise marine se mèle au parfum délicat des roses. La cire parfumée contient de l'essence de rose de mai mariée à de la rose bulgare". L'enveloppant et le mystique "Feuilles d'or" est un hommage au patchouli, serti par la résine d'encens, le baume du pérou et une essence de cèdre. "Dehors il neige"combine les sensations hivernales de froid et de chaleur en associant un accord pain d'épices (canelle, badiane et clou de girofle) et les notes résinées du pin à un aldéhyde. 

     

    "Île blanche", "L'air du Jardin", "Feuilles d'or" et "Dehors il neige", LES PARFUMS POUR LA MAISON, LOUIS VUITTON, 175 euros les 220g. En vente exclusivement dans les boutiques Louis Vuitton. 

     

     

     

NuméroNews