Advertising
10 Décembre

Les bijoux pour cheveux sculpturaux d’Annelise Michelson

 

La créatrice parisienne Annelise Michelson dévoile sa toute première collection d'accessoires pour cheveux, de véritables bijoux sculpturaux aux lignes franches et aux volumes maximalistes. 

 

Par Laura Catz

1/12
2/12
3/12
4/12
5/12
6/12
7/12
8/12
9/12
10/12
11/12
12/12
  • Après avoir expérimenté la couleur sur les bijoux de la collection “Color Infusion”, en hommage aux artistes Isa Genzken et Katharina Grosse, Annelise Michelson nous éblouit à nouveau avec ses tout premiers accessoires pour cheveux. Une collection qui explore la sculpture et le dynamisme du métal comme un vertige mystérieux et fatal. Lignes franches et volumes maximalistes habillent ainsi la chevelure de manière monumentale.

     

    Telle une plasticienne, Annelise Michelson conçoit le bijou comme un objet à part entière, “que l’on peut poser sur une table et admirer pour lui-même”. Si elle a décidé de parer nos cheveux, la créatrice parisienne conserve ses codes – inspirations abstraites et volumes imposants – mais toujours chics et sophistiqués. Ses bijoux à l'authentique dimension sculpturale s’inspirent du drapé d’un tissu, ou déclinent la forme d’un maillon surdimensionné et cassé.

  • Après avoir expérimenté la couleur sur les bijoux de la collection “Color Infusion”, en hommage aux artistes Isa Genzken et Katharina Grosse, Annelise Michelson nous éblouit à nouveau avec ses tout premiers accessoires pour cheveux. Une collection qui explore la sculpture et le dynamisme du métal comme un vertige mystérieux et fatal. Lignes franches et volumes maximalistes habillent ainsi la chevelure de manière monumentale.

     

    Telle une plasticienne, Annelise Michelson conçoit le bijou comme un objet à part entière, “que l’on peut poser sur une table et admirer pour lui-même”. Si elle a décidé de parer nos cheveux, la créatrice parisienne conserve ses codes – inspirations abstraites et volumes imposants – mais toujours chics et sophistiqués. Ses bijoux à l'authentique dimension sculpturale s’inspirent du drapé d’un tissu, ou déclinent la forme d’un maillon surdimensionné et cassé.

  • Après avoir expérimenté la couleur sur les bijoux de la collection “Color Infusion”, en hommage aux artistes Isa Genzken et Katharina Grosse, Annelise Michelson nous éblouit à nouveau avec ses tout premiers accessoires pour cheveux. Une collection qui explore la sculpture et le dynamisme du métal comme un vertige mystérieux et fatal. Lignes franches et volumes maximalistes habillent ainsi la chevelure de manière monumentale.

     

    Telle une plasticienne, Annelise Michelson conçoit le bijou comme un objet à part entière, “que l’on peut poser sur une table et admirer pour lui-même”. Si elle a décidé de parer nos cheveux, la créatrice parisienne conserve ses codes – inspirations abstraites et volumes imposants – mais toujours chics et sophistiqués. Ses bijoux à l'authentique dimension sculpturale s’inspirent du drapé d’un tissu, ou déclinent la forme d’un maillon surdimensionné et cassé.

  • Après avoir expérimenté la couleur sur les bijoux de la collection “Color Infusion”, en hommage aux artistes Isa Genzken et Katharina Grosse, Annelise Michelson nous éblouit à nouveau avec ses tout premiers accessoires pour cheveux. Une collection qui explore la sculpture et le dynamisme du métal comme un vertige mystérieux et fatal. Lignes franches et volumes maximalistes habillent ainsi la chevelure de manière monumentale.

     

    Telle une plasticienne, Annelise Michelson conçoit le bijou comme un objet à part entière, “que l’on peut poser sur une table et admirer pour lui-même”. Si elle a décidé de parer nos cheveux, la créatrice parisienne conserve ses codes – inspirations abstraites et volumes imposants – mais toujours chics et sophistiqués. Ses bijoux à l'authentique dimension sculpturale s’inspirent du drapé d’un tissu, ou déclinent la forme d’un maillon surdimensionné et cassé.

  • Après avoir expérimenté la couleur sur les bijoux de la collection “Color Infusion”, en hommage aux artistes Isa Genzken et Katharina Grosse, Annelise Michelson nous éblouit à nouveau avec ses tout premiers accessoires pour cheveux. Une collection qui explore la sculpture et le dynamisme du métal comme un vertige mystérieux et fatal. Lignes franches et volumes maximalistes habillent ainsi la chevelure de manière monumentale.

     

    Telle une plasticienne, Annelise Michelson conçoit le bijou comme un objet à part entière, “que l’on peut poser sur une table et admirer pour lui-même”. Si elle a décidé de parer nos cheveux, la créatrice parisienne conserve ses codes – inspirations abstraites et volumes imposants – mais toujours chics et sophistiqués. Ses bijoux à l'authentique dimension sculpturale s’inspirent du drapé d’un tissu, ou déclinent la forme d’un maillon surdimensionné et cassé.

  • Après avoir expérimenté la couleur sur les bijoux de la collection “Color Infusion”, en hommage aux artistes Isa Genzken et Katharina Grosse, Annelise Michelson nous éblouit à nouveau avec ses tout premiers accessoires pour cheveux. Une collection qui explore la sculpture et le dynamisme du métal comme un vertige mystérieux et fatal. Lignes franches et volumes maximalistes habillent ainsi la chevelure de manière monumentale.

     

    Telle une plasticienne, Annelise Michelson conçoit le bijou comme un objet à part entière, “que l’on peut poser sur une table et admirer pour lui-même”. Si elle a décidé de parer nos cheveux, la créatrice parisienne conserve ses codes – inspirations abstraites et volumes imposants – mais toujours chics et sophistiqués. Ses bijoux à l'authentique dimension sculpturale s’inspirent du drapé d’un tissu, ou déclinent la forme d’un maillon surdimensionné et cassé.

  • Après avoir expérimenté la couleur sur les bijoux de la collection “Color Infusion”, en hommage aux artistes Isa Genzken et Katharina Grosse, Annelise Michelson nous éblouit à nouveau avec ses tout premiers accessoires pour cheveux. Une collection qui explore la sculpture et le dynamisme du métal comme un vertige mystérieux et fatal. Lignes franches et volumes maximalistes habillent ainsi la chevelure de manière monumentale.

     

    Telle une plasticienne, Annelise Michelson conçoit le bijou comme un objet à part entière, “que l’on peut poser sur une table et admirer pour lui-même”. Si elle a décidé de parer nos cheveux, la créatrice parisienne conserve ses codes – inspirations abstraites et volumes imposants – mais toujours chics et sophistiqués. Ses bijoux à l'authentique dimension sculpturale s’inspirent du drapé d’un tissu, ou déclinent la forme d’un maillon surdimensionné et cassé.

  • Après avoir expérimenté la couleur sur les bijoux de la collection “Color Infusion”, en hommage aux artistes Isa Genzken et Katharina Grosse, Annelise Michelson nous éblouit à nouveau avec ses tout premiers accessoires pour cheveux. Une collection qui explore la sculpture et le dynamisme du métal comme un vertige mystérieux et fatal. Lignes franches et volumes maximalistes habillent ainsi la chevelure de manière monumentale.

     

    Telle une plasticienne, Annelise Michelson conçoit le bijou comme un objet à part entière, “que l’on peut poser sur une table et admirer pour lui-même”. Si elle a décidé de parer nos cheveux, la créatrice parisienne conserve ses codes – inspirations abstraites et volumes imposants – mais toujours chics et sophistiqués. Ses bijoux à l'authentique dimension sculpturale s’inspirent du drapé d’un tissu, ou déclinent la forme d’un maillon surdimensionné et cassé.

  • Après avoir expérimenté la couleur sur les bijoux de la collection “Color Infusion”, en hommage aux artistes Isa Genzken et Katharina Grosse, Annelise Michelson nous éblouit à nouveau avec ses tout premiers accessoires pour cheveux. Une collection qui explore la sculpture et le dynamisme du métal comme un vertige mystérieux et fatal. Lignes franches et volumes maximalistes habillent ainsi la chevelure de manière monumentale.

     

    Telle une plasticienne, Annelise Michelson conçoit le bijou comme un objet à part entière, “que l’on peut poser sur une table et admirer pour lui-même”. Si elle a décidé de parer nos cheveux, la créatrice parisienne conserve ses codes – inspirations abstraites et volumes imposants – mais toujours chics et sophistiqués. Ses bijoux à l'authentique dimension sculpturale s’inspirent du drapé d’un tissu, ou déclinent la forme d’un maillon surdimensionné et cassé.

  • Après avoir expérimenté la couleur sur les bijoux de la collection “Color Infusion”, en hommage aux artistes Isa Genzken et Katharina Grosse, Annelise Michelson nous éblouit à nouveau avec ses tout premiers accessoires pour cheveux. Une collection qui explore la sculpture et le dynamisme du métal comme un vertige mystérieux et fatal. Lignes franches et volumes maximalistes habillent ainsi la chevelure de manière monumentale.

     

    Telle une plasticienne, Annelise Michelson conçoit le bijou comme un objet à part entière, “que l’on peut poser sur une table et admirer pour lui-même”. Si elle a décidé de parer nos cheveux, la créatrice parisienne conserve ses codes – inspirations abstraites et volumes imposants – mais toujours chics et sophistiqués. Ses bijoux à l'authentique dimension sculpturale s’inspirent du drapé d’un tissu, ou déclinent la forme d’un maillon surdimensionné et cassé.

  • Après avoir expérimenté la couleur sur les bijoux de la collection “Color Infusion”, en hommage aux artistes Isa Genzken et Katharina Grosse, Annelise Michelson nous éblouit à nouveau avec ses tout premiers accessoires pour cheveux. Une collection qui explore la sculpture et le dynamisme du métal comme un vertige mystérieux et fatal. Lignes franches et volumes maximalistes habillent ainsi la chevelure de manière monumentale.

     

    Telle une plasticienne, Annelise Michelson conçoit le bijou comme un objet à part entière, “que l’on peut poser sur une table et admirer pour lui-même”. Si elle a décidé de parer nos cheveux, la créatrice parisienne conserve ses codes – inspirations abstraites et volumes imposants – mais toujours chics et sophistiqués. Ses bijoux à l'authentique dimension sculpturale s’inspirent du drapé d’un tissu, ou déclinent la forme d’un maillon surdimensionné et cassé.

  • Après avoir expérimenté la couleur sur les bijoux de la collection “Color Infusion”, en hommage aux artistes Isa Genzken et Katharina Grosse, Annelise Michelson nous éblouit à nouveau avec ses tout premiers accessoires pour cheveux. Une collection qui explore la sculpture et le dynamisme du métal comme un vertige mystérieux et fatal. Lignes franches et volumes maximalistes habillent ainsi la chevelure de manière monumentale.

     

    Telle une plasticienne, Annelise Michelson conçoit le bijou comme un objet à part entière, “que l’on peut poser sur une table et admirer pour lui-même”. Si elle a décidé de parer nos cheveux, la créatrice parisienne conserve ses codes – inspirations abstraites et volumes imposants – mais toujours chics et sophistiqués. Ses bijoux à l'authentique dimension sculpturale s’inspirent du drapé d’un tissu, ou déclinent la forme d’un maillon surdimensionné et cassé.

NuméroNews


Advertising