244


Commandez-le
Numéro
27 Beyoncé

Beyoncé

  • Lieu de naissance 4 septembre 1981.
  • Âge 43
  • Activité Chanteuse, compositrice, danseuse, productrice et actrice. 
  • Nationalité Américaine

Beyoncé Knowles Carter est une chanteuse R’n’B, hip-hop, pop, soul et trap, compositrice et danseuse américaine aujourd’hui considérée comme une des plus grandes stars du XXIe siècle. En 2013, les critiques du célèbre magazine américain New Yorker la consacrent ainsi musicienne la plus influente du début du XXIe siècle. Surnommée Queen B, elle se fait connaître, en parallèle de son immense carrière dans la musique, pour ses rôles de diva soul au cinéma, incarnant la chanteuse de jazz Etta James (1938-2012) Etta James, aux côtés d’Adrian Brody, dans le film Cadillac Records (2008). Engagée pour les droits des femmes et des Afro-Américains, elle participe à de nombreux projets caritatifs et est choisie pour chanter l’hymne national pour la deuxième investiture du président des États-Unis Barack Obama, le 21 janvier 2013. Véritable icône de la mode, elle est mariée au producteur et rappeur Jay-Z depuis le 4 avril 2008. Ils ont ensemble une fille, Blue Ivy Carter, née en 2012 , et deux jumeaux, Sir et Rumi Carter, en 2017.

Beyoncé, “Renaissance” (2022) @ Mason Poole / Beyonce.com Beyoncé, “Renaissance” (2022) @ Mason Poole / Beyonce.com
Beyoncé, “Renaissance” (2022) @ Mason Poole / Beyonce.com

Beyoncé, un premier groupe à l’âge 9 ans

 

 Née à Houston, au Texas, Beyoncé Giselle Knowles grandit avec son père, Mathew Knowles, producteur de musique, sa mère, Celestine Ann “Tina” Beyoncé, styliste et coiffeuse, et sa sœur, Solange, qui deviendra elle aussi chanteuse. Sa vocation est précoce. Dès l’âge de 4 ans, elle commence le chant et la danse et fait quelques prestations remarquées, et choisira de passer ses années de lycée dans un établissement déjà tourné vers les arts du spectacle : le Kinder High School for the Performing and Visual Arts de Houston. C’est à peine âgée de 9 ans, en 1990, qu’elle rencontre LaTavia Roberson, du même âge qu’elle, avec qui elle forme un girl’s band de pop R’n’B accompagné de chorégraphies, Girl’s Tyme. 

 

Beyoncé et la période des Destiny's Child

 

Les années qui suivent, deux nouvelles recrues, Kelly Rowland et LeToya Luckett, intègrent le groupe. Le père de Beyoncé en devient l'unique manager. Il le réduit à seulement quatre membres et signe alors avec la maison de disques Columbia Records, ce qui marque le début de sa carrière internationale sous le nom de Destiny’s Child. En 1999, les quatre jeunes chanteuses sortent l’album The Writing Is On The Wall, qui se vend à plus de dix millions d’exemplaires, et dont le titre Say my name devient un tube. En 2000, à la suite de quelques différends, le groupe Destiny’s Childs se recompose autour de trois chanteuses : Beyoncé et Kelly Rowland et une petite nouvelle : Michelle Williams. En 2001, Say My Name remporte le prix de la Meilleure prestation R’n’B par un groupe avec chant et le prix de la Meilleure chanson R’n’B lors de la 43e cérémonie des Grammy Awards. Beyoncé n’a alors que 20 ans. En mai 2001, sort l’album à succès Survivor, dont le morceau éponyme suscite lui aussi l’engouement du public. En pleine ascension, c’est le moment où les membres de Destiny’s Child choisissent de faire une pause pour se consacrer à leurs projets personnels.

Son premier album solo, Dangerously in Love, est salué par une pluie de Grammy Awards

 

Après avoir officialisé sa relation avec le rappeur et producteur américain Jay-Z, et collaboré sur son titre 03’ Bonnie and Clyde (2003), Beyoncé produit avec lui Dangerously in Love, son premier album solo qui sort le 22 juin 2003,. Avec deux titres en collaboration avec des stars de l’industrie musicale, Crazy in Love (avec Jay-Z) et Baby Boy (avec Sean Paul), Beyoncé fait une entrée fracassante dans le monde du R’n’B et se révèle en véritable icône de de la mode des années 2000, arborant mini-short en jean, débardeur blanc et escarpins vernis rouges, ainsi qu’une robe color block Versace. Son album est couronné en 2004 quadruple disque de platine et Beyoncé remporte cinq Grammy Awards la même année. En novembre 2004, Beyoncé, Kelly Rowland et Michelle Williams sortent leur dernier album, Destiny Fulfilled... And Lovin' It. Pour honorer l’ensemble de leur contribution au R’n’B, elles sont consacrées par une étoile sur le Walk of Fame de Los Angeles, aux côtés de stars de la pop comme Madonna ou Michael Jackson

 

Deux ans plus tard, la carrière cinématographique de Beyoncé connaît une impulsion majeure grâce au film musical Dreamgirls (2006) de Bill Condon, adaptation d’un spectacle de Broadway éponyme inspiré de la carrière du groupe féminin culte de la Motown, The Supremes. Dans le film, elle interprète le personnage de Deena Jones, fortement inspiré de la mythique leadeuse de The Supremes, Diana Ross. Pour le film, Beyoncé enregistre la chanson Listen, devenue un tube, et joue notamment aux côtés d’Eddie Murphy et Jamie Foxx.     

 

Le 4 septembre 2006, le jour de ses 25 ans, elle sort son deuxième album solo très attendu, B’Day, et prend la tête du classement Billboard 200 dès la première semaine. Elle s’offre un nouveau un single avec Jay-Z, Déjà Vu, qui connaît un grand succès. Sur le morceau Beautiful Liars, elle collabore avec la chanteuse colombienne Shakira. Le titre Irreplaceable est à la tête du Billboard Hot pendant 10 semaines consécutives. En février 2007, elle gagne le Grammy Award du meilleur album de R’n’B. Dans la foulée, elle sort son premier album vidéo, le B'Day Anthology Video Album, comprenant une édition Deluxe de l’album et treize clips vidéo. En avril 2007, elle entame une tournée, The Beyoncé Expérience. Quelques mois plus tard, Columbia Records sort The Beyoncé Expérience Live!, enregistrement de sa performance à Los Angeles, en Californie. Et la même année, elle s'illustre encore aux American Music Awards, en devenant la première femme à remporter le prix de meilleure artiste internationale (après Michael Jackson, Rod Stewart, Led Zeppelin et les Bee Gees).

Beyoncé et Jay-Z en 2009 à Londres Beyoncé et Jay-Z en 2009 à Londres
Beyoncé et Jay-Z en 2009 à Londres

Mariage avec Jay-Z et buzz avec Lady Gaga

 

Le 4 avril 2008, elle épouse Jay-Z, et quelques mois plus tard fait à nouveau la une, en novembre, avec la sortie de son troisième album en forme de confession : I am...Sacha Fierce. Son titre All the Single Ladies (Put a ring on it) fait sensation et sa chorégraphie devenue virale remportera le Grammy Award de chanson de l’année et le BET Awards 2009 de vidéo de l’année. Le 26 mars 2009 est donné le coup d’envoi de sa tournée mondiale intitulée I Am...World Tour.  Devenue une icône de la mode habillée par de grands couturiers, Beyoncé arbore sur cette tournée un body en métal signé Mugler, orné de cristaux Swarovski. Un des conseillers artistiques de sa tournée est justement Thierry Mugler. 

 

En février 2010, aux Grammy Awards, elle devient – avec six récompenses –  l’artiste ayant gagné le plus de prix en une seule cérémonie. Elle gagne notamment le prix du meilleur album de R’n’B pour I am... Sasha Fierce, et de meilleure prestation vocale en R’n’B pour sa reprise d'At Last, d’Etta James, dans Cadillac Records. Le mois suivant, elle déclenche un nouveau buzz. Elle accepte une collaboration avec la pop star Lady Gaga sur son single Téléphone. Dans le clip qui s’ouvre dans une prison pour femmes – qui ne tarde pas à devenir viral – elles incarnent des criminelles en cavale. La vidéo, jugée très provocante, choque une partie de l’Amérique.

“Run the World (Girls)”, Beyoncé, 2011

Une première grossesse très médiatique

 

En juin 2011, son quatrième album, intitulé 4, se classe immédiatement en tête du Billboard 200. Le clip de son premier single, Run The World (Girls), donne le ton. Elle est la cheffe d’une société matriarcale guerrière et chevauche un étalon noir dans le désert américain. Elle chante le refrain, ode à la force féminine, en tenue architecturée signée Jean Paul Gaultier. Le clip est un véritable défilé de créations exaltant la puissance des corps féminins : tenue haute couture et cuissardes Alexander McQueen, robe Givenchy, robe miroir Gareth Pugh, robe Emilio Pucci, bottes Sergio Rossi. Son single Best Thing I Never Had est lui aussi un succès. Le 28 août 2011, elle apparaît radieuse sur la scène des MTV Video Music Awards, vêtue d’un smoking Dolce & Gabbana à sequins violets. À la fin de la performance de son single Love On Top, dans lequel elle lance la mode des baskets compensées Isabel Marant, elle dévoile son ventre arrondi et annonce sa grossesse. L’évènement enflamme la toile, et l’émission est vue par 12,4 millions de téléspectateurs. Le clip de Run The World (Girls) remporte alors le MTV Video Music Award de la chorégraphie de l’année. Le 12 janvier 2012, elle donne naissance à sa fille, Blue Ivy Carter. Le 23 avril 2012, elle sort un album de remix, 4: The Remix sur Columbia Records.

Beyoncé en tenue Balmain au Super Bowl en 2013 Beyoncé en tenue Balmain au Super Bowl en 2013
Beyoncé en tenue Balmain au Super Bowl en 2013

De l’investiture d’Obama au Super Bowl, elle incarne une icône de la pop culture

 

Le 21 janvier 2013, invitée par le président Barack Obama pour sa seconde investiture, elle chante l’hymne national américain devant le monde entier. Car Beyoncé est aussi un symbole pour la jeunesse afro-américaine, celui du succès et de la réussite. À cette période sort également une compilation des Destiny’s Child, Love Songs, incluant un titre inédit, Nuclear. Début février, la star est au cœur d’un moment d’anthologie de la pop culture : invitée à chanter à la mi-temps du 47e Super Bowl (finale du championnat national de football américain), elle compile tous ses plus grands succès dans une performance époustouflante. Elle invite même pour l’occasion les deux autres membres des Destiny’s Child à chanter avec elle Independent Woman, puis Single Ladies (Put a ring on it)

 

Au même moment, Beyoncé décide de se dévoiler au public sous un éclairage plus intime. Radieuse, elle célèbre la réussite de sa vie personnelle. Elle produit son propre documentaire, Life Is But a Dream (2013), où elle évoque sa vie personnelle et sa grossesse, diffusé sur la chaîne américaine HBO. Elle enchaîne sur la tournée The Mrs. Carter Show World, où elle se montre en femme épanouie revendiquant fièrement son nom d’épouse (le vrai nom de Jay-Z est en effet Shawn Corey Carter). En témoigne aussi le titre de son nouveau single, Grown Woman, dévoilé en avril 2013. Le mois suivant, elle chante sur la bande originale (produite par son mari Jay-Z) du film de Baz Luhrmann Gatsby le Magnifique, avec Leonardo DiCaprio  dans le rôle principal. Mais ici, ce n'est pas un de ses propres morceaux qu'elle chante, mais le tube Back to Black d’Amy Winehouse avec le rappeur André 3000. Elle s'illustre aussi sur l'album de Jay-Z, Magna Carta Holy Grail, sur le titre Part II.

 

La même année, elle réserve une surprise de taille à ses fans. Sans prévenir et sans faire aucune promotion, elle sort peu avant Noël, le 13 décembre 2013, son album visuel Beyoncé, composé de quatorze chansons et dix-sept vidéos. En à peine vingt-quatre heures, il est téléchargé 420 000 fois. Il faut dire qu'il réserve des collaborations avec plusieurs stars : Drunk in Love avec Jay-Z, Mine avec le rappeur Drake, Superpower avec le rappeur américain Frank Ocean. Elle collabore même avec l’auteure féministe nigériane Chimamanda Ngozi Adichie sur le tube Flawless. Dans cet album, Beyoncé met aussi beaucoup de sa vie personnelle. Sur le morceau Grown Woman, elle mêle ainsi images d’archives et références à sa carrière. Et sur le morceau Blue, prénom de sa fille Blue Ivy, on entend même la voix de sa petite fille. Pour couronner ce bonheur sans nuages, le couple idéal Jay-Z et Beyoncé se lance dans une tournée commune mondiale intitulée On The Run Tour (juin à septembre 2014). Et, un an après la sortie surprise de son 5e album Beyoncé, la star capitalise sur cet énorme succès en sortant une version coffret intitulée Beyoncé Platinum Edition contenant notamment un remix de Flawless en collaboration avec la rappeuse américaine Nicki Minaj.

“Formation”, Beyoncé, 2016

Lemonade, l'album hommage à la communauté afro-américaine

 

En 2016, Beyoncé est de nouveau invitée à se produire à la mi-temps du 50e Super Bowl, où chantent aussi le groupe de pop anglaise Coldplay et le chanteur de funk Bruno Mars. Elle y chante son nouveau single, Formation. Dans le clip de la chanson, elle enchaîne pas moins de onze tenues, s’imposant encore une fois comme une icône de la mode. Mais le clip de Formation a surtout une dimension politique et se présente comme une ode au peuple afro-américain. Elle y évoque, pêle-mêle, les événements qui ont marqué son histoire : l’ouragan Katrina, qui, en 2005, a durement frappé cette communauté très implantée dans la région de la Nouvelle-Orléans, aussi bien que les violences policières et le racisme aux États-Unis. Dans ce clip, elle marque fortement les esprits en mettant en scène des personnes noires dans des portraits de style Renaissance, ou encore en s'affichant en riche propriétaire de plantation, luxueusement vêtue sur le seuil de son imposante demeure, allusion au passé esclavagiste du pays. 

 

Le single Formation est en fait un morceau du sixième album qu'elle s'apprête à dévoiler, mais dont, une nouvelle fois, elle tient la sortie secrète jusqu'à la dernière minute. Comme pour son précédent album Beyoncé, c'est encore par surprise qu'elle lance Lemonade. C'est au fil d'un documentaire de 60 minutes, qu’elle a coréalisé, diffusé sur la chaîne américaine HBO le 23 avril 2016 qu'elle annonce sa sortie. Ce documentaire féministe et engagé rend hommage au courage des femmes afro-américaines au nombre desquelles elle se range. Il intègre notamment des images des trois femmes à l’origine du mouvement Black Lives Matter : les mères de Trayvon Martin, Michael Brown et Eric Garner tenant des photos de leurs fils, pour dénoncer les violences racistes perpétuées par la police étasunienne. L’album sort dans la foulée. Elle y aborde aussi les infidélités de Jay-Z, partagenat avec son public ses affres de femme trompée. Il se place en tête du classement Billboard 200, faisant de Beyoncé la seule artiste dont les six premiers albums se sont hissés en tête de ce classement. En août 2016, elle gagne le prix du clip de l’année pour Formation aux MTV Video Music Awards, ainsi que 7 autres prix, ce qui en fait l’artiste féminine la plus récompensée de l’histoire de la cérémonie.

Beyonce par Awol Erizku. @Beyonce Beyonce par Awol Erizku. @Beyonce
Beyonce par Awol Erizku. @Beyonce

Le lancement de sa marque Ivy Park et la naissance de jumeaux

 

2016 sera une année charnière à plus d'un titre puisque c'est aussi le moment que choisit la star pour lancer sa marque de vêtements sportswear, Ivy Park, avec Adidas. Suit, en janvier 2017, autre grande nouvelle :  sur Instagram, elle annonce sa nouvelle grossesse avec une magnifique photo signée Awol Erizku, où elle apparaît en madone. Le 13 juin, elle donne naissance à ses jumeaux Rumi et Sir Carter et, dès le lendemain, dévoile une photo d’eux sur Instagram. Fin 2017, elle collabore sur des projets avec Eminem pour Walk on Water, et Ed Sheeran pour le remix de Perfect. En avril 2018 Beyoncé va encore frapper un grand coup au célèbre festival de musique de Coachella, où elle livre deux shows d'anthologie. Première femme noire en tête d’affiche du festival, elle propose deux concerts mémorables, à une semaine d'intervalle, les 14 et 21 avril : deux heures d'un spectacle engagé pour la communauté noire américaine, avec de nombreuses références, que ce soit dans les costumes signés du créateur Olivier Rousteing pour Balmain ou dans la sélection de musiques. Elle chante notamment un extrait de Freedom, son hymne afro-américain issu de Formation et enregistré avec le rappeur Kendrick Lamar, et intègre à la performance un enregistrement d’un discours Malcolm X, militant emblématique de la cause afro-américaine. Puis deux mois plus tard, c'est au beau milieu de leur nouvelle tournée mondiale On The Run II, que Beyoncé et Jay-Z annoncent leur premier album commun, Everything is Love, qu’ils publient leur nom d'époux, The Carters. À l’occasion de cet album, ils tournent un clip à Paris, au musée du Louvre, pour le titre Apeshit réalisé par Ricky Saiz. En parallèle, Beyoncé sort sur Netflix le documentaire Homecoming, retraçant l’histoire de sa performance historique à Coachella.

“Be Alice” de Beyoncé aux Oscars en 2022.

Du Roi Lion à Megan The Stallion

 

En 2019, Beyoncé sort un album live de sa performance à Coachella, Homecoming : The Live Album. Elle prête sa voix au personnage de Nala dans la version en live-action de Disney de The Lion King et participe à la bande originale du film, dont elle produit l’album aux sonorités hip-hop, R’n’B et afrobeat sorti en juillet, The Lion King:The Gift. Fascinée par le tube Savage de Megan Thee Stallion, elle décide alors de collaborer avec elle sur un remix de cette chanson, qui sort en avril 2020 et se hisse en tête du classement Billboard Hot 100. Les bénéfices sont reversés à l’association texane que parraine déjà Beyoncé, Bread Of Life, soutenant la population de Houston la plus touchée par l’épidémie de Covid-19.

Toujours en pleine épidémie de Covid-19, pendant le mouvement Black Lives Matter, elle sort, en juin 2020, le titre Black Parade, dont les bénéfices sont reversés aux commerçants noirs victimes de la crise. Le mois suivant, elle sort l'album visuel Black is King, directement inspiré du remake en live-action The Lion King:The Gift, revisitant le classique de Disney en forme d'hommage à la culture africaine et à l'héritage qu'elle a légué à la communauté afro-américaine.

 

En mars 2022, Beyoncé inaugure la cérémonie des Oscars avec sa chanson Be Alive, titre qu’elle a interprétée sur la bande originale du film consacré aux célèbres joueuses de tennis Serena et Venus Williams :  King Richard (traduit par La Méthode Williams en version française), où Will Smith incarne le père des joueuses. En juin, pour le plus grand bonheur de ses fans, Beyoncé annonce la sortie de Break My Soul, premier single de son nouvel album intitulé Renaissance.  Ce titre puissant aux sonorités house lui inspire diverses variations et elle en sort même un remix en collaboration avec Madonna. Sorti en juillet 2022, l'album Renaissance  aux sonorités house, trap et hip-hop, impose Queen B en diva house prouvant, une fois de plus, son audace et l’immensité de son talent.

Around Beyoncé