47


Commandez-le
Numéro
18 Florence Pugh, Biographie, Dune, Oppenheimer, Don't Worry Darling

Florence Pugh

  • Lieu de naissance Oxford, Royaume-Uni
  • Âge 28
  • Activité actrice
  • Nationalité Britannique

Avec son visage de poupée, son jeu très naturel et ses choix de rôles judicieux, l'Anglaise Florence Pugh, 27 ans, s'est taillé une place au soleil à Hollywood. Après une performance remarquée dans le film SF et féministe Don't Worry Darling d'Olivia Wilde, elle rejoint le casting du très sombre Oppenheimer de Christopher Nolan et du blockbuster Dune, deuxième partie de Denis Villeneuve.

Florence Pugh dans "Les Filles du Docteur March" (2019) de Greta Gerwig © Wilson Webb / 2019 CTMG, Inc. All Rights Reserved Florence Pugh dans "Les Filles du Docteur March" (2019) de Greta Gerwig © Wilson Webb / 2019 CTMG, Inc. All Rights Reserved
Florence Pugh dans "Les Filles du Docteur March" (2019) de Greta Gerwig © Wilson Webb / 2019 CTMG, Inc. All Rights Reserved

La vocation précoce de Florence Pugh

 

À l'âge de 6 ans, Florence Pugh a une révélation en jouant Marie dans une crèche vivante. Quelques années plus tard, après plusieurs castings non concluants, la jeune Anglaise âgée de 17 ans fait ses débuts au cinéma dans le drame The Falling (2014), aux côtés de Maisie Williams (Aria Starck de Game of Thrones). Une prestation saluée par la presse qui lui vaut d'être rapidement considérée comme l'une des jeunes actrices à suivre de près. On la voit bientôt dans des séries comme Marcella (2016) ou dans des long-métrages palpitants tels que The Young Lady (2016), dans lequel elle interprète une jeune femme prise au piège au sein d’un mariage malheureux — un rôle qui lui vaudra le prix de la meilleure actrice l’année suivante au British Independent Film Award.

 

Dès ses débuts, elle côtoie des pointures, comme dans The Passenger (2018) avec Liam Neeson ou encore dans le téléfilm King Lear (2018) où elle partage l'affiche avec Anthony Hopkins et Emma Thompson (le mentor de Florence Pugh dans l'industrie cinématographique). L’actrice semble avoir une prédilection pour les films historiques en costumes, et les rôles intenses. Dans le film d'horreur Les Mauvais Esprits (2018), diffusé sur Netflix, elle incarne par exemple une fausse médium en proie à une maison hantée.

Florence Pugh dans "Don't Worry Darling" (2022) d'Olivia Wilde © 2022 Warner Bros. Entertainment Inc. All Rights Reserved. Florence Pugh dans "Don't Worry Darling" (2022) d'Olivia Wilde © 2022 Warner Bros. Entertainment Inc. All Rights Reserved.
Florence Pugh dans "Don't Worry Darling" (2022) d'Olivia Wilde © 2022 Warner Bros. Entertainment Inc. All Rights Reserved.

2019 ou l’année de la révélation de Florence Pugh à Hollywood

 

C’est en 2019 que la carrière de Florence Pugh explose grâce à trois films salués par la critique, tous très différents les uns des autres. Cette année-là, elle reçoit le trophée Chopard au Festival de Cannes incarne une catcheuse dans Une famille sur le ring (2019), une étudiante confrontée à une secte suédoise dans le terrifiant Midsommar (2019) d'Ari Aster et la capricieuse Amy March dans Les Filles du docteur March (sorti en 2020 en France), réalisé par Greta Gerwig. Cette dernière performance lui vaut d’être nommée aux Oscars dans la catégorie de la "meilleure actrice dans un second rôle". Pour beaucoup de critiques cinématographiques, l’actrice anglaise aurait mérité de recevoir la fameuse statuette dorée cette année-là, durant laquelle elle a prouvé sa versatilité et son magnétisme dans des rôles viscéraux et ambigus.

Florence Pugh dans "Dune - Deuxième Partie" (2023) de Denis Villeneuve © 2023 Warner Bros. Entertainment Inc. All Rights Reserved. Florence Pugh dans "Dune - Deuxième Partie" (2023) de Denis Villeneuve © 2023 Warner Bros. Entertainment Inc. All Rights Reserved.
Florence Pugh dans "Dune - Deuxième Partie" (2023) de Denis Villeneuve © 2023 Warner Bros. Entertainment Inc. All Rights Reserved.

Florence Pugh, une actrice versatile : des films indépendants aux grandes franchises

 

En 2021, Florence Pugh rejoint l'univers Marvel et le monde des blockbusters en acceptant le rôle de Yelena Belova, la sœur adoptive de la super-héroïne Black Widow dans le film du même nom (2021). Plutôt habituée, jusqu'ici, aux films à petits budgets, elle montre qu'elle peut relever le défi d'un rôle très physique et rivaliser de charisme avec l'une des actrices les plus bankables d'Hollywood : Scarlett Johansson. Ironie du sort : La star de Midsommar (2019) a beaucoup été comparée à l'héroïne de Lost in Translation, ainsi qu'à Kate Winslet.

 

L’année suivante, Florence Pugh est à l’affiche du second long-métrage d’Olivia Wilde, intitulé Don’t Worry Darling, thriller psychologique à l’esthétique 50’s, dont elle partage l’affiche avec le chanteur et acteur Harry Styles (Dunkerque, Les Éternels). Un casting étoilé et une grosse production qui s’alignent avec la suite de ses projets, au cours desquels elle tourne aux côtés de Timothée Chalamet, Zendaya et Austin Butler pour les films Dune (depuis 2021) du réalisateur canadien Denis Villeneuve, ou encore Cillian Murphy, Emily Blunt, Robert Downey Jr et Matt Damon dans le dernier long-métrage de Christopher Nolan, Oppenheimer (2023), dédié au physicien américain Robert Oppenheimer, père de la bombe atomique.