47


Commandez-le
Numéro
14 Nadia Tereszkiewicz

Nadia Tereszkiewicz

  • Lieu de naissance Versailles, France
  • Âge 28
  • Activité actrice
  • Nationalité Franco-finlandaise

Nadia Tereszkiewicz, née le 24 mai 1996, est une actrice franco-finlandaise. Après plusieurs seconds rôles au cinéma et à la télévision, elle est révélée au grand public en 2022 grâce à son rôle de Stella dans le drame semi-biographique Les Amandiers de Valeria Bruni-Tedeschi, qui lui vaut le César du meilleur espoir féminin. Puis elle s'affirme dans la comédie policière Mon Crime de François Ozon qui lance définitivement sa carrière au cinéma. En très peu de films, elle devient l'un des visages d'une nouvelle génération d'acteurs francophones qui comptent également Lyna Khoudri, Rebecca Marder ou encore Benjamin Voisin.

 

Nadia Tereszkiewicz en 2022 © Getty Nadia Tereszkiewicz en 2022 © Getty
Nadia Tereszkiewicz en 2022 © Getty

Les débuts de Nadia Tereszkiewicz, entre danse, théâtre et cinéma

 

Après un parcours en danse-études à l'école Rosella Hightower et des études littéraires (hypokhâgne / khâgne, option théâtre) au lycée Molière à Paris, Nadia Tereszkiewicz étudie le théâtre au sein du conservatoire du XVIIIe arrondissement de Paris avant d'intégrer la Classe libre du cours Florent.

 

Outre sa première apparition en 2016, en tant que figurante dans le film La Danseuse de Stéphanie Di Giusto avec Lily-Rose Depp, Nadia Tereszkiewicz tient le rôle principal du film Sauvages de Dennis Berry en 2019, puis joue dans Persona non grata de et avec Roschdy Zem, avec également Nicolas Duvauchelle et Raphaël Personnaz, ainsi que dans Seules les bêtes de Dominik Moll, adaptation du roman noir de l'écrivain Colin Niel, avec Denis Menochet, Laure Calamy et Valeria Bruni-Tedeschi. 

 

Elle reçoit le prix de la Meilleure actrice à Tokyo pour Seules les bêtes et fait partie des révélations aux Césars 2020. La même année, elle partage l'affiche avec Reda Kateb dans la série Possessions diffusée sur Canal + et s'illustre dans deux épisodes de la quatrième saison de Dix pour cent, réalisée par Fanny Herrero, véritable succès télévisuel qui raconte les dessous du cinéma français avec Camille Cottin.

 

Louis Garrel et Nadia Tereszkiewicz dans Les Amandiers. Copyright 2022 - Ad Vitam Production – Agat Films et Cie – Bibi Film TV – Arte France Cinéma
Louis Garrel et Nadia Tereszkiewicz dans Les Amandiers. Copyright 2022 - Ad Vitam Production – Agat Films et Cie – Bibi Film TV – Arte France Cinéma
Louis Garrel et Nadia Tereszkiewicz dans Les Amandiers. Copyright 2022 - Ad Vitam Production – Agat Films et Cie – Bibi Film TV – Arte France Cinéma

Nadia Tereszkiewicz, la révélation du film Les Amandiers

 

En 2022, Valeria Bruni-Tedeschi lui confie le premier rôle de son film Les Amandiers, présenté en compétition au 75e festival de Cannes. Elle y incarne le double de la réalisatrice lorsque celle-ci faisait partie de la troupe des Amandiers dirigée par Patrice Chéreau. Malgré des critiques élogieuses, le film sort dans un nombre restreint de salles en raison de polémiques autour de son partenaire de jeu, Sofiane Bennacer accusé d’agressions sexuelles. Grâce à ce rôle, pour lequel elle obtient le César du meilleur espoir féminin en 2023, Nadia Tereszkiewicz s’impose comme nouvelle tête du cinéma français aux côtés de jeunes premiers tel que Lyna Khoudri, Rebecca Marder ou encore Benjamin Voisin.

 

La suite de sa carrière est marquée par une collaboration avec François Ozon dans la comédie policière Mon Crime, où elle partage l'écran avec Rebecca Marder, Dany Boon, Fabrice Luchini et Isabelle Huppert. Le film domine le box-office français, confirmant la complicité des deux jeunes actrices et le talent de cinéaste d'Ozon dans le genre de la comédie noire.

Nadia Tereszkiewicz dans La dernière reine. Copyright Jour2fête
Nadia Tereszkiewicz dans La dernière reine. Copyright Jour2fête
Nadia Tereszkiewicz dans La dernière reine. Copyright Jour2fête

Confirmation et diversification de sa carrière en 2023

 

En mai 2023, l'actrice effectue un retour remarqué au 76e Festival de Cannes avec Rosalie de Stéphanie Di Giusto, qui la propulse dans le rôle d'une "femme à barbe" au XXe siècle. Accompagnée de Benoît Magimel et de la chanteuse Juliette Armanet, Nadia Tereszkiewicz continue de marquer l'histoire du cinéma.

 

Portée par son charisme et son talent indéniable, Nadia Tereszkiewicz s'affirme comme l'une des étoiles montantes de la scène cinématographique francophone, laissant une empreinte indélébile dans des rôles variés et mémorables.