227


Commandez-le
Numéro
10

Un nouveau biopic sur Jean-Michel Basquiat en préparation

Cinéma

Un nouveau biopic sur la vie et l'œuvre de Jean-Michel Basquiat verra le jour courant 2022. Le réalisateur Julius Onah a dévoilé le nom de l'acteur principal, Kelvin Harisson Jr, qui endossera le rôle du célèbre artiste américain, figure du mouvement underground dans le New York des années 80, disparu tragiquement à l'âge de 27 ans.

“Keith Haring, Andy Warhol and Jean Michel at Andy’s studio at 860 Broadway, April 23, 1984” © The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Inc.

Jean-Michel Basquiat n’en finit pas d’inspirer les réalisateurs. Après le biopic signé par le peintre Julian Schnabel, Basquiat (1996), avec en rôle-titre Jeffrey Wright et le chanteur David Bowie dans la peau d'Andy Warhol, un nouveau film consacré à l'artiste américain, né en 1960 et disparu en 1988, est en préparation. Le réalisateur nigérian Julius Onah sera cette fois-ci derrière la caméra. En 2019, ce dernier filmait Naomi Watts, Octavia Spencer et Tim Roth dans Luce, un thriller qui jouait sur les faux-semblants et les préjugés. C'est l'acteur américain Kelvin Harrison Jr, interprète de Luce dans ce précédent long-métrage, qui a été choisi par le cinéaste pour endosser le rôle du plasticien originaire de Brooklyn. Agé de 27 ans, l’acteur américain s’est déjà illustré dans 12 Years A Slave et La Stratégie Ender, mais il est surtout connu pour son rôle principal dans Waves (2020) de Trey Edward Shults, qui lui a valu une nomination aux BAFTAs.

 

Pour présenter ce nouveau projet de biopic intitulé Samo Lives, Julius Onah a expliqué sur le site dédié au film "que tout n’avait pas été dit”  sur l’histoire de l’artiste américain originaire d’Haïti et de Puerto Rico. Il propose de redécouvrir la vie de Basquiat en le considérant “comme un artiste noir, et un enfant de migrants africains.” Samo Lives, référence au fameux graffiti de Basquiat, "SA Starrett-LehigMO©.", promet donc une relecture du mythe Basquiat, un artiste “qui ne correspondait pas au profil attendu d’un bel artiste [...] (c’est à dire un homme blanc).”

 

Aux côtés de ses pairs Keith Haring et Kenny Scharf, et sous l’égide d’Andy Warhol, Basquiat est devenu le symbole de la scène artistique et nocturne underground de New York dans les années 80, avant sa mort d'une overdose à l’âge de 27 ans. À seulement 22 ans, le plasticien a participé à la prestigieuse Whitney Biennial et, ce faisant, est devenu le plus jeune artiste à avoir représenté les États-Unis dans une exposition internationale d’art contemporain. Aujourd’hui célébré dans le monde entier et devenu à titre posthume une véritable star du marché, l'homme reste une source d’inspiration pour de nombreux artistes tels que Julius Onah lui-même, qui se revendique de son influence. Parallèlement au tournage, une exposition rassemblant plus de 200 oeuvres de Jean-Michel Basquiat est en préparation pour le mois d’avril au Starrett-Lehigh Building à New York.

 

 

Samo Lives, de Julius Onah, avec Kelvin Harrisson Jr, date de sortie encore inconnue.