231


Commandez-le
Numéro
15 Riley Keough

3 choses à savoir sur Riley Keough, petite fille d'Elvis Presley et actrice rock'n'roll

Cinéma

À 33 ans, la petite fille ultra-magnétique d'Elvis Presley ne cesse d'enchaîner les long-métrages audacieux et forts et vient de présenter à Cannes son premier film en tant que réalisatrice, War Pony. Bientôt à l'affiche de quatre  séries attendues (Cult Following, The Terminal List, Daisy Jones & The Six, A Life in Men), portrait d'une étoile amenée à briller autant que les combinaisons strassées "made in Las Vegas" de son illustre grand-père.

Riley Keough lors de l'évènement Louis Vuitton Unveils Louis Vuitton X: An Immersive Journey à Beverly Hills, Californie, en juin 2019. Riley Keough lors de l'évènement Louis Vuitton Unveils Louis Vuitton X: An Immersive Journey à Beverly Hills, Californie, en juin 2019.
Riley Keough lors de l'évènement Louis Vuitton Unveils Louis Vuitton X: An Immersive Journey à Beverly Hills, Californie, en juin 2019.

1. Une aura rock


Si beaucoup de stars d'aujourd'hui ont des parents célèbres, à l'instar de Lily-Rose Depp, Dakota Johnson ou Zoé Kravitz (une tendance récemment qualifiée sur TikTok de "nepotism babies"), le background de Riley Keough impressionne particulièrement. Le grand-père s’appelle Elvis Presley, soit le King du rock'n'roll, et il sera bientôt célébré par un biopic scintillant de Baz Luhrmann (qui a ému Riley Keough jusqu'aux larmes) tandis que la grand-mère, Priscilla Presley, a été actrice (Dallas, Y a-t-il un flic pour sauver la reine ?). Le père (Danny Keough) était quant à lui musicien et la mère, la chanteuse-compositrice Lisa Marie Presley, a été mariée à Michael Jackson et Nicolas Cage. Deux artistes qui ont participé à l'éducation de la petite fille.

 

De cette ascendance royale, l'héroïne délurée de Logan Lucky (2017) conserve une aura très rock, entre crinière ébouriffée digne d'une chanteuse folk des 70's, air constamment désabusé et looks sauvages inspirés de son icône de mode, Jimi Hendrix. Mais l'histoire familiale de la Californienne de 33 ans est aussi marquée par la tragédie. En plus de la mort tragique de son grand-père, enfermé dans une spirale de dépression et de médicaments, son frère, Benjamin Keough, s'est suicidé en 2020, à l'âge de 27 ans. Après sa disparition, l'actrice a suivi une formation pour devenir "doula de la mort", et pouvoir aider d'autres personnes à traverser cette épreuve.

2. Des films audacieux

 

Avec ses yeux clairs, son charisme et sa silhouette longiligne, Riley Keough a très vite attiré la mode. Débutant comme mannequin à l'âge de 15 ans, la petite-fille du King a défilé pour Dolce & Gabbana et été égérie Dior. Elle continue de se rendre à des évènements Chanel et Louis Vuitton mais c'est le cinéma qui semble aujourd'hui l'aimanter. L'actrice à la moue émouvante aime les rôles complexes et les univers musclés et osés où se mêlent musique, sexe et violence. On l'a ainsi vue dans Mad Max : Fury Road (2015), Magic Mike (2012), ou encore The Runaways (2010) qui raconte l'histoire du groupe de rock de Joan Jett et dans lequel joue son amie Kristen Stewart.

 

Mais elle s'est aussi fait remarquer aussi dans les excellents American Honey (2016), Under the Silver Lake (2018), Le Diable, tout le temps avec Robert Pattinson et Tom Holland (2020) et Zola (2020), un road trip surréaliste suivant deux strip-teaseuses survoltées, inspiré d'une histoire vraie qui a été relayée sur Twitter. Mais son plus grand rôle reste à ce jour celui de la call-girl faussement cynique qu'elle interprète en 2016 dans la série The Girlfriend Experience. produite par Steven Soderbergh. L'actrice, qui serait très pudique dans la vraie vie, incarne Christine, étudiante en droit le jour et escort girl la nuit. Avec beaucoup de subtilité, elle donne du corps et du cœur à cette jeune femme intrigante, et froide (en apparence), qui passe des amphis de la fac, sans sourciller, aux suites d'hôtels de luxe de Chicago.

Riley Keough dans le fim Logan Lucky (2017) Riley Keough dans le fim Logan Lucky (2017)
Riley Keough dans le fim Logan Lucky (2017)

3. Des projets excitants

 

Riley Keough ne se repose pas sur les lauriers de son illustre héritage familial, ni sur son charme badass et mystérieux à la fois. Capable d'enchaîner un rôle dans un film de Lars Von Trier avec une apparition dans la série pour adolescents Riverdale, elle ne cesse de prendre des risques et de choisir des projets éclectiques, souvent hors des sentiers battus. Celle qui est apparue dans le clip de TKO (2013) de Justin Timberlake (dans lequel elle martyrisait le chanteur en le traînant sur le sol à bord d'une énorme voiture) sera bientôt à l'affiche de plusieurs séries qui devraient faire parler d'eux.

 

On la retrouvera dans Cult Following, une série sur la secte des Enfants de Dieu avec Dakota Johnson, dans A Life in Men aux côtés de Charlize Theron et de Kristen Stewart ou encore dans Daisy Jones & The Six qui raconte les aventures d'un groupe de rock féminin de Los Angeles dans les années 70. Celle qui sera à l'affiche, dès le 1er juillet de la série de science-fiction Prime Video, The Terminal List, avec Chris Pratt ne compte pas pour autant se contenter d'incarner la vision de cinéastes, si passionnants soient-ils. L'ancienne petite amie de Jonah Hill a présenté à Cannes sa première réalisation, War Pony, qu'elle a filmé avec sa productrice, Gina Gammell. Sélectionné dans la section Un Certain Regard, le film s'intéresse à la réserve de Pine Ridge, un territoire du Dakota du Sud marqué par le militantisme amérindien. Ambitieuse, versatile et hyperactive, Riley Keough semble avoir bien retenu la leçon de son grand-père rock'n'roll : "N'attends jamais demain, et si demain ne vient jamais ?"


The Terminal List (2022), disponible sur Prime Video le 1er juillet prochain.