231


Commandez-le
Numéro
16 Diversion

5 (bons) films qui magnifient les arnaqueurs

Cinéma

L’arnaque semble fasciner les réalisateurs de séries et de films. Rien que ces derniers mois, sur la plateforme Netflix, on a eu droit aux Rois de l’arnaque, au documentaire L’Arnaqueur de Tinder et à la série Inventing Anna, qui met en scène une jeune fille qui a escroqué la hype new-yorkaise. Retour sur cinq long-métrages qui parlent d'arnaqueurs aussi bluffants que leurs stratagèmes.

1. L’Arnaqueur (1961) de Robert Rossen

 

Dans ce film époustouflant qui se déroule dans l’ambiance intimiste et glauque des "tripots", l’immense Paul Newman incarne l’insolent et brillant Eddie Felson alias "Eddie le rapide". Ce joueur de billard et escroc qui plume les joueurs débutants en leur faisant croire qu’il est mauvais pour faire augmenter les mises. Après un combat avec un champion légendaire, il se retrouve fauché et devient obsédé par l’idée de prendre sa revanche. Il fait croire qu'il est mauvais pour faire monter les mises, puis il plume ses adversaires. Véritable chef-d’oeuvre au noir et blanc impeccable, magnifié par la beauté de Paul Newman, ce film à la fin dramatique montre bien les ficelles d’une arnaque qui finalement, va conduire le héros, et sa petite amie alcoolique à leur perte. Il faut également voir sa suite, impressionnante, La Couleur de l’argent réalisée par Martin Scorsese et sortie en 1986 et mettant en scène Paul Newman et Tom Cruise.

2. L’Arnacœur (2010) de Pascal Chaumeil

 

Succès public et critique, L’Arnacœur cumule les qualités. Drôle, rythmé, plein de fantaisie, ingénieux et très bien joué, il offre un des plus beaux duos d’acteurs vus dans une comédie française ces quinze dernières années. Il s’agit de Vanessa Paradis et Romain Duris qui donnent le meilleur d’eux-même dans le rôle de l’arnaquée et de l’arnaqueur sentimental. L’histoire ? Celle d’un briseur de couples professionnel, Alex (Romain Duris), qui, contre de l’argent, peut faire oublier n’importe quelle autre histoire d’amour à sa proie. Mais l’expert en séduction va vite se retrouver pris au piège de son attirance pour celle qu’il doit faire succomber : la magnétique Juliette (Vanessa Paradis). Et en même temps que l’idylle se noue sous nos yeux, le spectateur tombe vite sous le charme de ce long-métrage piquante et enlevé qui n’a rien à envier aux comédies romantiques américaines les plus réussies.

3. I Love You Phillip Morris (2010) de Glenn Ficarra et John Requa

 

Porté par les irrésistibles Jim Carrey et Ewan McGregor, I Love You Phillip Morris est une pépite burlesque jubilatoire dans la veine d’Arrête-moi si tu peux (2002). Le film conte l’histoire vraie complètement folle de Steven Russell (Jim Carrey), un ex-flic marié et ex-arnaqueur aux assurances amoureux d’un codétenu appelé Phillip Morris (Ewan McGregor). Pour ne jamais être séparé de sa moitié, Steven Russell utilise de nombreux stratagèmes comme celui de servir de bases de données de la police. Il va aussi se faire passer pour un avocat afin de tenter de libérer l’homme de sa vie de sa cellule. Puis il est engagé comme directeur financier dans un fonds de pension grâce à un faux CV. Sans compter les nombreuses sommes d’argent qu’il parvient à détourner. Pourtant, malgré ses crimes, le héros apparaît comme un roi de l’arnaque et du bluff émouvant car toutes ses actions sont motivées par l’amour.

4. American Bluff (2014) de David O’Russell

 

Dans ce film glamour et kitsch parfois proche de la parodie, il est question d’un brillant et séduisant couple d’arnaqueurs, d’un agent du FBI manipulateur, d’un mafieux irritant et d’un homme politique corrompu. Si on ajoute à cette galerie de portraits truculente une reconstitution précise de l’Amérique dans les années 70 et un casting 5 étoiles (Christian BaleBradley CooperAmy Adams, Jennifer Lawrence, Robert De Niro), on comprend pourquoi American Bluff a tellement fasciné les spectateurs l’année de sa sortie, en 2014.

5. Diversion (2015) de Glenn Ficarra et John Requa

 

Léger, fun et sexy, Diversion doit son charme à son duo d’acteurs, Margot Robbie et Will Smith, dont l’alchimie est palpable à l’écran. Ils incarnent à merveille un arnaqueur professionnel talentueux et une apprentie criminelle jouant au chat et à la souris. Dans le rôle du gentleman cambrioleur décontracté et élégant façon Arsène Lupin, Will Smith excelle tandis que la charismatique Margot Robbie apporte une dimension féministe au film en se hissant au niveau de (voire en le dépassant) son pendant masculin. Mêlant l’humour, le suspense et l’action, le thriller romantique (où se croisent arnaques professionnelle et sentimentale) séduit également par ses propositions d’évasion en Nouvelle-Orléans ou encore en Argentine.