14


Commandez-le
Numéro
27 Austin Butler, Yves Saint Laurent, Parfum, Elvis, Dune, deuxème partie

Avec Dune 2, Austin Butler se réinvente en méchant fascinant

Cinéma

Deux ans après avoir embrasé les écrans de cinéma dans le biopic sur Elvis Presley signé Baz Luhrmann, en roi du rock'n'roll, Austin Butler, qui prête son charisme au parfum masculin d'Yves Saint Laurent Beauté, MYSLF, s'apprête cette fois-ci à effrayer et à fasciner les spectateurs en méchant dans Dune, deuxième partie (qui sort au cinéma ce mercredi 28 février 2024). L'occasion de dresser le portrait de ce nouvel espoir du septième art qui ne cesse de monter.

  • Avec Dune 2, Austin Butler se réinvente en méchant fascinant Avec Dune 2, Austin Butler se réinvente en méchant fascinant
  • Avec Dune 2, Austin Butler se réinvente en méchant fascinant Avec Dune 2, Austin Butler se réinvente en méchant fascinant

Austin Butler, nouvel ambassadeur du parfum masculin MYSLF d'Yves Saint Laurent Beauté

1/2

1. Les débuts compliqués d'Austin Butler


À 32 ans, Austin Butler a déjà une longue carrière derrière lui, mais beaucoup de ses films et séries sont oubliables. On a vu sa gueule d'ange dans le show de Disney Channel Hannah Montana (2006-2011), aux côtés de Miley Cyrus ainsi que dans The Carrie Diaries (2013), le prequel de Sex and the City, Les Experts, Arrow (2012-2020) ou encore Les Chroniques de Shannara (2016), une série diffusée sur MTV. Cependant dit, celui qui fréquente aujourd'hui la mannequin Kaia Gerber a longtemps fait plus parler de lui pour ses petites amies (Vanessa Hudgens, Lily-Rose Depp) que pour ses talents d'acteur.

 

Après un rôle remarqué au théâtre auprès de son mentor, Denzel Washington, ce sont deux réalisateurs majeurs qui vont changer la donne pour celui qui s'est d'abord passionné pour la musique, jouant de la guitare et du piano dès l'adolescence. L'artiste originaire d'Anaheim en Californie incarne en effet un membre dangereux de la secte de Charles Manson et un hipster ami avec Selena Gomez dans Once Upon a Time… in Hollywood de Quentin Tarantino et dans The Dead Don't Die de Jim Jarmusch. Deux films présentés en compétition au Festival de Cannes 2019. Ces univers forts peuplés de hippies fous, de serial killers et de zombies prouve que celui qui jusqu'ici jouait le beau-gosse sûr de lui sait prendre des risques.

Austin Butler dans le biopic Elvis (2022). Austin Butler dans le biopic Elvis (2022).
Austin Butler dans le biopic Elvis (2022).

2. Elvis, le rôle de sa vie

 

Dans le biopic dédié à Elvis Presley réalisé par Baz Luhrmann, sorti en 2022 au cinéma, Austin Butler incarne un King du rock'n'roll plus vrai que nature. Celui qui a remporté ce job en or à la barbe d'Ansel Elgort, Harry Styles, Aaron Taylor-Johnson et Miles Teller prouve chaque seconde du film qu'il était fait pour devenir Elvis. Non seulement, il chante lors des parties "live" du film, mais il a aussi mis toute son âme dans cette incarnation féline. Austin Butler a en effet expliqué au GQ anglais avoir travaillé des heures afin d'imiter à la perfection la gestuelle et la voix du chanteur américain culte. Il se souvient : “Je passais parfois des jours entiers dans mon appartement recouvert de photos d’Elvis à toutes les époques pour m'imprégner du personnage”. Son implication extrême, qui a duré presque trois ans et nécessité plusieurs coachs, a d'ailleurs eu un impact sur sa santé.

 

Juste après le tournage terminé, en mars 2021, l'acteur a passé une semaine alité à l’hôpital à cause d’un virus simulant l’appendicite. Il avoue à GQ avoir eu la peur de sa vie : “Mon corps a cessé de fonctionner dès l’instant où j’ai quitté la peau d’Elvis”. Lors de cette interview, on apprend également pourquoi l'acteur au visage parfait a si bien réussi à se plonger dans le déhanché d'Elvis Presley. "Sa mère est décédée quand il avait 23 ans, et ma mère est décédée quand j’en avais 23 aussi. Alors quand j’ai appris ça, c’était l’une des choses qui m’ont donné des frissons, et j’ai juste pensé "d’accord, je peux me connecter à ça"", confie-t-il, ajoutant qu’il n’a "jamais autant aimé quelqu’un (qu’il n’a) jamais rencontré plus qu’Elvis."

Austin Butler et Léa Seydoux dans Dune, deuxième partie (2024) © Warner Bros. Entertainment Inc. Austin Butler et Léa Seydoux dans Dune, deuxième partie (2024) © Warner Bros. Entertainment Inc.
Austin Butler et Léa Seydoux dans Dune, deuxième partie (2024) © Warner Bros. Entertainment Inc.

3. Un futur prometteur pour Austin Butler, héros de Dune, deuxième partie

 

Que peut-on jouer après avoir incarné avec brio et sensualité le roi du rock ? Dans les colonnes de Numéro, Austin Butler nous éclairait sur ses choix de rôles : "Le réalisateur compte beaucoup, évidemment. Je suis très chanceux d’avoir pu, ces dernières années, travailler avec certains de mes cinéastes préférés, car, pour un acteur, il est essentiel d’avoir confiance dans le réalisateur parce que les acteurs sont dans une position très vulnérable. L’histoire compte également, c’est en quelque sorte le battement de cœur du film, on veut pouvoir y croire. Et puis il y a la personne que vous jouez. Il faut beaucoup de temps pour préparer et filmer un long-métrage. En ce qui me concerne, je veux que, d’une certaine manière, le projet me fasse peur. Je veux que le défi s’avère parfois terrifiant, car c’est ce qui vous oblige à vous concentrer, à creuser profondément en vous et à apprendre des choses sur vous- même. C’est l’une des grandes joies du jeu d’acteur : vous devez découvrir en vous-même des choses que vous ne verriez peut-être pas autrement. C’est une exploration constante et une excavation de votre propre âme." 

 

L'ambassadeur parfum Yves Saint Laurent Beauté ne semble pas à court d'idées ni de projets. Il est à l'affiche d'une mini-série historique (disponible sur Apple TV+) consacrée aux forces aériennes de l'armée américaine pendant la Seconde Guerre mondiale, Masters of the Air, produite par Tom Hanks et Steven Spielberg. Et il fait partie du casting 5 étoiles (Zendaya, Timothée Chalamet, Léa Seydoux) du futur blockbuster Dune, deuxième partie, prévu pour le mercredi 28 février 2024. Dans ce film pharaonique, il casse son image et la baraque. On le découvre en effet en terrifiant et sanguinaire Feyd-Rautha Harkonnen.

 

Dans cette suite du blockbuster SF, réalisée par le Canadien Denis Villeneuve, Austin Butler va surprendre ses fans, de plus en plus nombreux. Loin des rôles de jolis garçons poupins et propres sur eux ou de bombes sexuelles de ses débuts, l’acteur américain y campe un méchant au regard de serpent, qui est l'ennemi juré du personnage joué par Timothée Chalamet. Et dans la vraie vie, cette rivalité pourrait avoir du sens. Mignon, aventureux et gender fluid... et si Austin Butler était le nouveau Timothée Chalamet ?


Dune, deuxième partie (2024) de Denis Villeneuve, avec Zendaya, Timothée Chalamet et Austin Butler, au cinéma le 28 février 2024.

Austin Butler à l'avant-première d'Elvis le 31 mai 2022, à Londres par Mike Marsland/WireImage/Getty Images. Austin Butler à l'avant-première d'Elvis le 31 mai 2022, à Londres par Mike Marsland/WireImage/Getty Images.
Austin Butler à l'avant-première d'Elvis le 31 mai 2022, à Londres par Mike Marsland/WireImage/Getty Images.