227


Commandez-le
Numéro
02

Netflix ressuscite une comédie musicale maudite

Cinéma

Diffusé sur Netflix, le documentaire “Best Worst Thing That Ever Could Have Happened”, de Lonny Price, revient sur la genèse et l'échec cuisant de “Merrily We Roll Along”, une comédie musicale de 1981 qui avait tout pour être un grand succès mais s'est révélée être un échec.

C'est l'histoire d'une comédie musicale maudite. Le récit d'un projet désiré pendant des années, qui a fini par éclore, mais a eu une durée de vie réduite, jusqu'à finir aux oubliettes. Diffusé sur Netflix, Best Worst Thing That Ever Could Have Happened revient sur Merrily We Roll Along, un pièce signée du parolier de West Side Story (1957) Stephen Sondheim en 1981, pensée pour être un succès retentissant sur les planches et même vouée à avoir une vie à la télévision. La genèse du spectacle a en effet été directement filmée, à l'époque, par la chaîne américaine ABC, qui a mobilisé un équipe pour tourner un documentaire.

 

Si le projet était programmé pour faire un carton, c'est d'abord grâce aux noms accolés à la pièce. Stephen Sondheim est, dans les années 70, le compositeurs des plus grands hits de comédies musicales, dont certains ont été chantés par Barbra Streisand ou Frank Sinatra, mais également l'auteur de Sweeney Todd, qui sera adapté par Tim Burton au cinéma en 2007. Avec lui, on retrouve Harold Prince, producteur et metteur en scène légendaire d'Un violon sur le toit (1964) et Cabaret (1966). Ces deux-là décident donc d'adapter une pièce de 1934 sur un trio d'amis en la modernisant, le tout avec des comédiens pas encore connus. Malheureusement, le projet vire à la catastrophe : après seize représentations, la pièce, souvent huée par le public, baisse le rideau.

 

C'est donc à ce fameux échec désormais célèbre à Broadway que Lonny Price, l'un des acteurs de la pièce devenu réalisateur, entend rendre hommage. À travers des images inédites du documentaire jamais sorti sur la pièce mais également des entretiens avec les personnes investies dans le projet, qui pour la plupart sont encore hantées par Merrily We Roll Along, l'Américain offre un récit d'une heure trente d'émotions. 

 

Best Worst Thing That Ever Could Have Happened (2016), de Lonny Price, disponible sur Netflix.