Après Roma d’Alfonsa Cuaron (2018), The Irishman de Martin Scorsese (2019) et The Laundromat (2019) de Steven Soderbergh, Netflix se lance dans la production d’un nouveau film à l’intrigue et au casting des plus alléchants. Réalisé par Andrew Dominik, Blonde va revenir sur l’histoire fantasque de l’actrice hollywoodienne la plus célèbre du monde, la première des stars de cinéma : Marilyn Monroe.

 

Blonde, un biopic fantasmé

 

Adapté de Blonde, la biographie romancée écrite en 1999 par Joyce Carol Oates, le film se présente comme un biopic fantasmé et non officiel. Nommée à l’époque pour le Prix Pulitzer de la fiction, l’histoire de la romancière américaine est portée à l’écran cette année par un réalisateur néo-zélandais, Andrew Dominik. Pas vraiment connu dans le monde du cinéma, le réalisateur a pourtant été en lice pour la Palme d’Or en 2012 avec son film Cogan: Killing Them Soflty. Quant à Blonde, la sortie est prévue pour 2021, et en attendant, une partie du casting a déjà été dévoilée : dans le rôle titre, Ana De Armas (révélée dans Blade Runner 2049 de Denis Villeneuve), accompagnée de l’excellent Adrien Brody (césarisé et oscarisé pour son premier rôle dans Le Pianiste de Roman Polanski) et de Bobby Cannavale (The Irishman). Pour incarner Marilyn Monroe, Ana De Armas succède à Michelle Williams, qui était brillamment entrée dans la peau de l’icône dans My Week With Marilyn en 2011 et avait remporté un Golden Globe pour le rôle.