Après le succès de Bohemian Rhapsody et l’engouement autour de Rocketman, un troisième biopic dédié à la vie d’une star de la chanson anglo-saxonne est en préparation. La société de production MGM compte bien surfer sur le succès des biopics musicaux et développe un film sur Boy George, le chanteur culte de Culture Club. Si sa saisissante interprétation de Freddie Mercury a valu à Rami Malek l’oscar du meilleur acteur 2019 et que le rôle d' Elton John a emmené  Taron Egerton au Festival de Cannes 2019, l’interprète de George Alan O’Dowd – nom officiel de Boy George –  n’est, quant à lui, pas encore connu.

 

Boy George a fortement marqué le paysage culturel des années 80. Chanteur, DJ, il est aussi une icône au style ambigu et anti-conformiste qui sillonne les boîtes de nuit londoniennes. Le groupe Culture Club – ovni musical entre pop, soul, reggae et rock – est à l’origine des tubes Karma Chameleon (1983) et Do You Really Want to Hurt Me (1982). Entre la séparation de Culture Club en 1986 et son retour sur la scène du palais Garnier en 2018, Boy George, pour sa part, n’a pas chômé. Sa carrière s’est continuée avec le groupe Jesus Loves You, des albums solo, deux autobiographies à succès et une comédie musicale (Taboo, 2002, déjà basée sur sa vie), sans oublier de nouvelles frasques de l'artiste, des ennuis avec la drogue, mais aussi quatre mois de prison en 2009 pour avoir frappé un escort boy.

 

Le biopic sera écrit et réalisé par Sacha Gervasi, connu pour le film Hitchcock (2012) et le documentaire primé aux Film Independent Spirit Awards Anvil !, sur le groupe de metal du même nom. Le réalisateur anglais estime que Boy George est “un pionner et un vrai original” et sa vie est “divertissante mais aussi touchante et inspirante”. Le film se concentrera sur les débuts de la vie de Boy George, né en 1961 à Londres dans une famille irlandaise de classe ouvrière. Le chanteur s’est dit très “excité” par le film, sur lequel il dispose d’un droit de regard.