Advertising
Advertising
28 Février

“Les guerres de Coco Chanel”, le portrait documenté d’une légende de la mode

 

Diffusé le 3 mars prochain sur Arte, le documentaire “Les guerres de Coco Chanel” signé Jean Lauritano, riche d'archives inédites, revient sur le parcours contrasté de la couturière iconique du XXe siècle.  

Par Alison Dechandon

Gabrielle Chanel avant 1914.

Nourri de nombreuses archives et documents inédits issus des collections INA, le documentaire Les Guerres de Coco Chanel réalisé par Jean Lauritano (Paris Couture, Made in Italy), retrace le destin hors norme de l'iconique couturière Gabrielle Chanel dite “Coco”. Entre blessures, zones d’ombre et idées de génie, “Mademoiselle” Chanel, comme l'appelaient ses collaboratrices, s’est imposée dans le monde de  la mode grâce à sa main de fer, son désir de revanche inassouvi et son instinct de survie inégalable. "Je me suis toujours battue", confiait ainsi la créatrice alors âgée de 87 ans au mondain du showbiz des années 1960 Jacques Chazot.  

 

Orpheline de mère et abandonnée par son père camelot, la jeune Gabrielle née en 1883 est placée comme domestique chez une cousine à l’âge de 12 ans. Bien décidée à ne pas rester une petite couturière dans un atelier le restant de sa vie, la jeune femme s’extirpe de sa situation précaire en chantant le soir au cabaret. Elle y fera la rencontre d'hommes de pouvoir sensibles à son charme, comme l’éleveur de chevaux Étienne Balsan ou le joueur de polo anglais Arthur Capel. Mais la vie de château ne sera que de courte durée. Gabrielle Chanel est ambitieuse et se remet progressivement à la couture. C’est d’ailleurs durant les soirées mondaines que “Mademoiselle” porte ses créations. Au tournant des Années folles, la créatrice rompt avec le traditionnel corset oppressant porté par les femmes de l’époque, préférant des tailleurs très avant-gardistes. 

Coco Chanel croquée par le caricaturiste Sem.

Si elle bouscule les codes vestimentaires de l’époque, Coco Chanel incarne aussi une femme déterminée, dans la société conservatrice où elle évoluait, à forger son destin, qui a su poser les bases d'un véritable empire. Née orpheline pour terminer ses jours dans une suite au Ritz, elle est la romanesque héroïne de ce documentaire inédit, riche en archives, magnifié par la voix de l'acteur Lambert Wilson, qui n'élude pas sa part d'ombre.

 

Le documentaire Les Guerres de Coco Chanel de Jean Lauritano sera diffusé sur Arte le 3 mars prochain.

Le DVD aux éditions INA sortira le 13 mars prochain.

Advertising
Advertising

NuméroNews


Advertising