224


Commandez-le
Numéro
19

Films X, censure et #MeToo : l'histoire de la nudité au cinéma

Cinéma

Sorti le 18 août, le documentaire "Skin : a history of nudity in movies" retrace l'histoire de la nudité au cinéma entre scènes mythiques et témoignages passionnants d’acteurs et de réalisateurs. 

Depuis quand, comment, pourquoi et à quel point la nudité est-elle montrée au cinéma ? C’est à cette ambitieuse question que répond le documentaire Skin : a history of nudity in movies. Réalisé par Danny Wolf (Time Warp: The Greatest Cult Films of All-Time), ce film au titre accrocheur revient sur l’histoire des scènes de nu du cinéma muet à nos jours : les racines immorales du cinéma américain avant le code Hays — code de production interdisant la nudité dans les films, appliqué de 1934 à 1966 —, les années 1970 et le Nouvel Hollywood, le cinéma X et ses récompenses, l’entrée du nu dans le mainstream… Par ordre chronologique et en 127 minutes, le documentaire plonge dans les dessous des scènes les plus mythiques et dépravées du cinéma américain et européen. L’occasion de revoir la dernière apparition de Marilyn Monroe, dans le film jamais achevé Something’s Got to Give (1962), ou de redécouvrir le drame classé X Macadam Cowboy, gagnant de l'Oscar du meilleur film en 1970. 

 

En insistant sur les évolutions politiques, sociales et artistiques de cette histoire déroutante, Skin : a history of nudities in movies entame aussi une réflexion sur la prépondérance du sexisme, notamment à la lumière du mouvement MeToo. Parmi de nombreux témoignages, on retrouve Peter Bogdanovich, qui revient sur la scène de nu de Cybill Shepherd dans son film révéré La dernière séance (1971), ou l’acteur Malcolm Mcdowell, qui se dévêtit dans le chef-d’oeuvre de Stanley Kubrick Orange Mécanique, mais aussi dans Caligula de Tinto Brass, qui a fait polémique à sa sortie en 1979. 

 

Skin : a history of nudity in movies est disponible en VOD ou à l'achat sur Amazon, iTunes et Google Play.