232


Commandez-le
Numéro
04 Vicky Christina Barcelona

Pamela Anderson, Penélope Cruz, italo disco... 5 (bons) documentaires à regarder sur Arte

Cinéma

Pour sa programmation d'été sous-titrée "Summer of Passion", Arte a vu grand. Des films (Lady Chatterley, Beau travail) et des concerts (Prince, Amy Winehouse, Rolling Stones) mettant en valeur l'amour, l'incandescence et la sexualité seront diffusés tout le mois d'août. On peut aussi découvrir, sur le site de la chaîne, des documentaires inédits consacrés à Pamela Anderson et Tommy Lee, à Penélope Cruz ou encore à un genre musical aussi kitsch et flamboyant que sous-estimé : l'italo disco.

L'affiche du film "Barb Wire" (1996) avec Pamela Anderson L'affiche du film "Barb Wire" (1996) avec Pamela Anderson
L'affiche du film "Barb Wire" (1996) avec Pamela Anderson

1. Pamela Anderson & Tommy Lee - sexe, romance et vidéo (2022) de François Chaumont

 

Après l'excellente série diffusée Disney+ en février dernier, Pam & Tommy, consacrée à la sextape du couple sulfureux formé par la playmate cartoonesque et actrice Pamela Anderson et le batteur très tatoué du groupe Mötley Crüe, Tommy Lee, un documentaire produit par Arte revient sur leur liaison sulfureuse. Le programme, disponible sur le site de la chaîne, détaille cette histoire d'amour scandaleuse qui a préfiguré l'ère des réseaux sociaux et de l'absence de vie privée. Le documentaire évoque notamment la toute première rencontre entre l'actrice d'Alerte à Malibu et le batteur de Mötley Crüe, avant l'affaire de la sextape. Les deux stars se sont croisées au Sanctuary Club sur le Sunset Strip d'Hollywood - dans lequel Pamela Anderson avait des parts - le soir du Nouvel An 1994. Très attirée par le bad boy tatoué, c'est la playmate alors âgée de 27 ans qui fait le premier pas en lui offrant un shot d'alcool, du Goldschläger. Très réceptif, "il est venu et m'a léché le visage", racontera plus tard l'héroïne de Barb Wire (1996) à Movieline, ajoutant : "je pensais que c'était un gars cool, sympathique et gentil. Je lui ai donné mon numéro." Dans les mémoires croustillantes de Mötley Crüe, The Dirt (qui ont fait l'objet d'un formidable biopic Netflix), Tommy Lee révéla que ce soir-là, il était sous l'influence de l'ecstasy et du Champagne Cristal. De quoi rajouter encore un peu plus de piment à un début de romance sauvage.

2. Penélope Cruz, les reflets de la passion (2022) de Charles-Antoine de Rouvre

 

La muse de Pedro Almodóvar, sex-symbol et épouse de Javier Bardem Penélope Cruz méritait bien un documentaire. C’est chose faite avec cette production Arte sous-titrée Les reflets de la passion. L’actrice espagnole formée à la danse classique a réussi à Hollywood sans trop s’enfermer dans les rôles caricaturaux de bimbo latine (si l'on écarte Vicky Cristina Barcelona et ses clichés sur les femmes espagnoles). Elle a à la fois tourné dans des films indépendants aventureux comme le sensuel Jambon, Jambon (1992) de Bigas Luna que des films américains d’envergure comme Vanilla Sky (2001), aux côtés de Tom Cruise. À travers des images d’archives, des extraits de films et des interviews vintage de la star, Arte dépeint une actrice solaire, fougueuse, travailleuse et pleine d’audace, et tente de percer les mystères de son charme, qui n'a pas pris une ride.

La pochette de l'album "La Bionda" (1978) du groupe d'italo disco La Bionda La pochette de l'album "La Bionda" (1978) du groupe d'italo disco La Bionda
La pochette de l'album "La Bionda" (1978) du groupe d'italo disco La Bionda

3. Italo Disco - Le son scintillant des années 80 (2021) d’Alessandro Melazzini

 

Ce documentaire allemand érudit a le mérite de mettre en lumière un genre musical injustement perçu comme ringard. Derrière son esthétique kitsch et mercantile, l’italo disco, musique synthétique qui a émergé à la fin des années 70 au pays de Dante, regorge de perles musicales qui ont influencé des artistes tels que Daft Punk. Si on aurait aimé voir plus d’extraits de clips délirants issus des années 80 (la décennie phare de l’italo disco), on savoure les nombreuses interviews des producteurs et musiciens (tels que le groupe La Bionda) ayant participé à cette mouvance et les images de plages et de discothèques italiennes vintage.

4. Janet Jackson : avant et après le scandale du Nipplegate (2021) de Jodi Gomes

 

À l’instar des documentaires récents dédiés à Britney Spears, ce programme diffusé sur Arte permet de voir la carrière de Janet Jackson, qui a ouvert la voie à des célébrités comme Cardi B et Beyoncé, sous un nouveau jour. Comme de nombreuses pop stars des années 90 et 2000, la chanteuse a fait l’objet d’un traitement médiatique misogyne et déplacé. L’émission revient sur le "Nipplegate", le scandale qui a coûté à la sœur de Michael Jackson sa carrière. En 2004, lors du Super Bowl, Justin Timberlake, laisse entrevoir, par un geste accidentel, un sein de Janet Jackson devant les yeux ébahis de millions de téléspectateurs. La star est alors au sommet de sa notoriété mais l’Amérique ne pardonne pas à l’artiste de l’avoir offensée. Le documentaire d’Arte note que cela est en partie dû au racisme et au sexisme régnant aux États-Unis.

Patrick Swayze dans "Dirty Dancing" (1987) © Splendor Films Patrick Swayze dans "Dirty Dancing" (1987) © Splendor Films
Patrick Swayze dans "Dirty Dancing" (1987) © Splendor Films

5. Patrick Swayze - acteur et danseur par passion (2019) de Derik Murray

 

C’est sans doute l’un des acteurs les plus touchants et fascinants d’Hollywood. Patrick Swayze a marqué les années 80 et 90 avec des rôles à la fois physiques et très émotionnels dans Dirty Dancing (1987), Ghost (1990) ou encore Point Break (1991). Il y dégageait une masculinité tout en nuances, à la fois très athlétique, sensuelle et gracieuse. Ce documentaire américain diffusé sur Arte montre l’homme fragile et talentueux qui se cachait derrière le sex-symbol, danseur, chanteur et acteur mort en 2009. Originaire du Texas, Patrick Swayze a toujours été quelqu’un de différent et sensible, s’attirant les critiques de ses camarades pour ses passions hors normes (comme le ballet). Le programme, truffé d’interviews (notamment de ses partenaires à l’écran Demi Moore et Jennifer Grey et de ses proches) dévoile un garçon qui ne se laissait pas décourager (malgré une blessure au genou, des troubles bipolaires et l’alcoolisme) et qui s’est battu jusqu’au bout.

 

Retrouvez tous les programmes de "Summer of Passion" sur arte.tv/summer.