Advertising
Advertising
07 Septembre

En direct de Deauville : que nous réserve le festival ?

 

L’année dernière, la comédie dramatique de Jim Cummings, “Thunder Road”, décrochait le Grand Prix du Festival américain de Deauville. Cette année, quatorze films entrent en compétition et seront projetés face à un jury présidé par un monument du cinéma français : Catherine Deneuve.

Par La rédaction

L’acteur Pierce Brosnan au Festival du film américain de Deauville

“Pierce ! Pierce !” Malgré les hurlements d’un quinquagénaire juché sur un marchepied implorant que son idole lui adresse un regard, Pierce Brosnan ne posera pas la main sur les manants émerveillés en bordure du tapis rouge… L’acteur de 66 ans est la grande star de cette 45e édition du Festival du cinéma américain de Deauville : un hommage lui a été rendu lors de la cérémonie d’ouverture. Si le gris s’est installé sur sa chevelure, Pierce Brosnan conserve la classe intemporelle de l’agent 007 qu’il a incarné pour la première fois dans Goldeneye en 1995.

 

Sous la grisaille mortifère de Normandie, à une cinquantaine de mètres de la plage, les prestigieux invités inconnus sont tendus. D’abord parce qu’en ce premier jour la ville est aussi animée qu’un saloon après une fusillade, ensuite parce qu’un léger problème de communication a contraint une poignée d’entre eux à patienter devant les portes du Centre International de Deauville sans savoir s’ils pourront entrer. À l’intérieur, la cérémonie d’ouverture a déjà commencé : hommage à l’acteur américano-irlandais, présentation du jury et projection du dernier Woody Allen avec Timothée Chalamet et Elle Fanning : A Rainy Day in New York. La sentence tombe : tout le monde ne rentrera pas.

 

Timothée Chalamet dans “A Rainy Day in New York” de Woody Allen.

Longtemps, mon souci était de faire oublier le plus vite possible la vedette que j’étais pour faire exister le personnage. Aujourd’hui, je sais que les cinéastes se servent plutôt de ce que je véhicule comme mémoire du cinéma.” Véritable monument du 7e art et frondeuse à ses heures perdues, Catherine Deneuve n’aurait pu être plus claire. Pour cette 45e édition, la présidente du jury est entourée des réalisateurs Antonin Baudry et Gaël Morel, de la monteuse et réalisatrice Claire Burger, de l’ingénieur du son Jean-Pierre Duret, des comédiennes Valeria Golino et Vicky Krieps, du scénariste Nicolas Saada, de l’acteur Gaspard Ulliel et du rappeur OrelSan.

 

Au total, quatorze films participent à la compétition officielle. En parallèle, un Prix de la Révélation (avec son propre jury), un Prix de la Fondation Louis Roederer de la Révélation, un focus sur l’actrice Sophie Turner, symbole du nouvel Hollywood, une série de documentaires inédits ou encore un marathon Game of Thrones pour les plus téméraires (tous les épisodes des huit saisons). Notons qu’un autre acteur est à l’honneur cette année, le fantasque Johnny Depp dont différents longs-métrages seront projetés, de Charlie et la Chocolaterie (2005) à Edward au mains d’argent (1990) en passant par Arizona Dream (1993) et Ed Wood (1994).

 

 

Découvrez la liste complète des films en compétition :

 

Bull d’Annie Silversten

 

Ham On Rye de Tyler Taormina

 

Judy and Punch de Mirrah Foulkes

 

Knives and Skin de Jennifer Reeder

Mickey and The Bear d’Annabelle Attanasio

Port Authority de Danielle Lessovitz

Share de Pippa Bianco

Skin de Guy Nattiv

 

Swallow de Carlo Mirabella-davis

The Climb de Michael Angelo Covino

The LightHouse de Robert Eggers

 

The Peanut Butter Falcon de Tyler Nilson et Michael Schwartz

The Wolf Hour d’Alistair Banks Griffin

Watch List de Ben Rekhi

NuméroNews


Advertising