Né à Mexico en 1963, Alejandro González Iñárritu est un réalisateur, producteur et scénariste mexicain. 

 

Réalisateur multiprimé, célèbre pour ses longs-métrages The Revenant ou Birdman, Alejandro González Iñárritu fait ses premiers pas dans le milieu de la communication. À l'âge de 30 ans, son intérêt pour la composition musicale et la réalisation prend de l’ampleur. Propulsé sur le devant de la scène cinématographique mexicaine dans les années 1990, il fait la connaissance du scénariste Guillermo Arriaga. Décisive, cette rencontre va porter sa carrière jusqu’aux chemins sinueux d’Hollywood : en 2000, son premier long-métrage Amours chiennes le révèle à la cité des Anges. Il est aussitôt distingué de l’Oscar du meilleur film étranger. 

 

Si ce sont ses distinctions aux Oscars ou à Cannes que l’on retient essentiellement d’Iñárritu, celui-ci ne limite pas son champ créatif aux longs-métrages traditionnels, mais se passionne pour les nouvelles technologies et l’art. En 2017, dans le cadre du Festival de Cannes, il propose ainsi un projet innovant : Carne y arena (“La chair et le sable”), le premier film en réalité virtuelle, en partenariat avec la Fondation Prada. Ayant pour thème principal la longue et douloureuse odyssée des migrants en Amérique Centrale, cette œuvre suscitait auprès des spectateurs des “émotions fortes et extrêmement personnelles” selon les mots de Miuccia Prada. 

 

Nommé président de la 72e édition du prestigieux Festival, Alejandro González Iñárritu s'est déclaré “honoré et ravi” et représente le premier Mexicain de l’histoire du cinéma à présider la cérémonie.