236


Commandez-le
Numéro
25 Qui est la nouvelle présidente du Festival de Cannes ?

Qui est la nouvelle présidente du Festival de Cannes ?

Cinéma

Le Festival de Cannes a élu mercredi une nouvelle présidente, Iris Knobloch, l'ex-dirigeante de Warner France, qui succédera début juillet à Pierre Lescure, 76 ans, en poste depuis 2014.

On sait très peu de choses, pour le moment, de l'édition 2022 du Festival de Cannes, qui se tiendra du 17 au 28 mai prochain : Virginie Efira sera la prochaine maîtresse de cérémonie, la sélection officielle sera annoncée par le délégué général, Thierry Frémaux, le 14 avril, tandis que la liste des jurés est encore inconnue. Pourtant on connaît désormais le nom de la future présidente du Festival, qui débutera ses fonctions au mois de juillet, remplaçant Pierre Lescure, 76 ans, en poste depuis 2014. Il s'agit d'Iris Knobloch, une juriste allemande de 59 ans au profil international et à la longue carrière dans le cinéma. Elle devient la première femme à présider le prestigieux Festival de Cannes pour une durée de trois ans.

Inconnue du grand public, Iris Knobloch n'est pourtant pas une débutante dans le monde du cinéma. Celle qui a fait l'essentiel de sa carrière dans la filiale française des studios américains est une habituée du Festival de Cannes. Elle a accompagné de nombreux réalisateurs et acteurs sur le tapis rouge lorsqu'elle travaillait chez Warner, de Clint Eastwood à Michel Hazanavicius en passant par Woody Allen. Pressentie pour ce poste, elle est considérée par beaucoup comme celle qui va permettre de renouer des liens entre les studios américains et le Festival. Pourtant, son élection ne fait pas l'unanimité : avec 18 voix pour, 6 contre et 3 votes blancs, l’élection est vécue comme un "passage en force" pour certains professionnels qui ne voient pas d'un très bon oeil l'arrivée à la présidence de cette femme, trop proche "du monde des affaires". Les craintes sont aussi celles d'un conflit d'interêt : Iris Knobloch s'alliait en 2021 au banquier Matthieu Pigasse et à la famille Pinault, pour élaborer la société d’acquisition I2PO, un fonds d’investissement coté en bourse destiné à se positionner sur le marché du divertissement. Malgré le fait qu'Iris Knobloch ait dores et déjà annoncé qu'elle n'investirait pas des actifs ayant un lien avec Cannes dans le fond d'investissement, cette élection sur fond de polémique, reste dénoncée par un grand nombre de professionnels.