“Les Frères Sisters” : le western de Jacques Audiard avec Joaquin Phoenix, John C. Reilly, Jake Gyllenhaal…

Une grange et un cheval en flammes lancé au galop, des grands espaces et une myriade de coups de feu... Trois ans après avoir reçu la Palme d’or à Cannes pour “Dheepan”, Jacques Audiard enrôle Joaquin Phoenix, John C. Reilly et Jake Gyllenhaal dans “Les Frères Sisters”, un western explosif qui est aussi le premier long-métrage en langue anglaise du réalisateur.

Par Henri Delebarre

  • 1/2
  • 2/2
1/2

Le 19 septembre, Jacques Audiard revient dans les salles de cinéma avec Les Frères Sisters, un western entièrement tourné en langue anglaise, une première pour le réalisateur français. Dans la bande-annonce, dévoilée jeudi 24 mai, Joaquin Phoenix et John C. Reilly campent Elie et Charlie Sisters, deux frères tueurs à gages unis dans l’adversité. Dans l’Ouest américain, en 1851, les deux hommes sont embauchés par le Commodore (Rutger Hauer) pour tuer, à l’aide du détective Morris (Jake Gyllenhaal), Hermann Kermit Warm (Riz Ahmed), un chimiste qui, en pleine ruée vers l’or, a développé une formule permettant de localiser le précieux métal.

 

De l’Oregon à San Francisco, “Les Frères Sisters” suit l’épopée équestre de deux frères au milieu des grands espaces. Mais dans cette traque, la relation fraternelle va être mise à l’épreuve. Car si Charlie Sisters est pleinement satisfait de sa vie de criminel, Elie rêve, lui, de se repentir. Une réflexion sur la violence à laquelle s’ajoutent les dialogues parfois comiques des deux frères à la verve cynique. Adapté du roman éponyme du canadien Patrick deWitt paru en 2011, Les Frères Sisters rappelle l’affection du réalisateur d’Un Prophète et de De Rouille et d’Os pour les personnages ambivalents, interprétés par un casting quatre étoiles.