En l’an 2000, le Festival de Cannes a recompensé le chef-d’œuvre du réalisateur hongkongais en lui décernant le prix Vulcain pour la lumière pénétrante du chef-opérateur Christopher Doyle et les décors et costumes de William Chang. L’interprète masculin du film, Tony Leung, y a alors reçu le prix d’interprétation. C’est donc en toute logique que le festival de cinéma le plus connu du monde célèbrera à nouveau In the Mood for Love, vingt ans après. A cette occasion, le film sera projeté sur la Croisette parmi les films de Cannes Classics et il ressortira en salles le 8 juillet en France, en version restaurée. 

 

Cet anniversaire arrive à point nommé pour Wong Kar-Wai qui, déjà l’année dernière, disait vouloir ressortir l’intégralité de sa filmographie en 4k. La restauration de son chef-d’œuvre terminée, les spectateurs verront revivre à l’écran la liaison entre Tony Leung et Maggie Cheung, et résonner son hymne, Yumeji’s Theme de Shigeru Umebayaski.

 

Entre décors envoûtants et savants jeux de regards, In the Mood for Love est surement l'une des plus belles histoires d'amour portées sur le grand écran. D'ailleurs positionné deuxième dans le classement des 100 meilleurs films du XXIe siècle de la BBC, le film intemporel n'en finit pas de charmer les foules. 

 

In the Mood for Love (2000) - Wong Kar-Wai. De nouveau en salles en France le 8 juillet 2020.