224


Commandez-le
Numéro
05

“Vous avez fait vos courses récemment? C’est assez insolite!” L'interview confinée avec Ana Girardot

Cinéma

En attendant de regagner les plateaux du prochain film d'Arnaud Malherbe et de débuter la réalisation de son premier court-métrage, l'actrice française Ana Girardot nous raconte son quotidien confiné.

Numéro: Que faisiez vous avant d’être confinée?

Ana Girardot: J’étais dans la forêt du Morvan en plein tournage du film Ogre d'Arnaud Malherbe.

 

Quelle est votre dernière sortie avant le confinement?

Rue Jean Pierre Thimbault, dans le 10eme arrondissement, où j’enregistrais la musique de mon premier court-métrage. Je devais débuter le tournage à Venise cette même semaine... Ce soir là, l’ambiance y est devenue électrique à l’annonce de la fermeture des bars, surtout dans cette rue qui vit au rythme de la nuit. 

 

Où êtes-vous confinée en ce moment?

Chez ma maman. Elle est ravie et moi aussi d’ailleurs. On a rarement le temps d’être ensembles aussi longtemps. 

 

 

Quelles sont vos activités quotidiennes?

J’étais très sportive en semaine, je pratiquais entre une à trois fois... je commence à faiblir mais je ne perds pas espoir de m’y remettre pour le temps qu’il reste. J’écris beaucoup, j’invente des histoires, des personnages. Je dessine aussi ou je fais de la poterie. Et je dors énormément! 

 

Comment vous divertissez-vous?

J’essaie de voir un film par jour en temps normal. Alors là pas d’excuses je sélectionne les films “classiques” que je n’avais toujours pas vus. Cette semaine je redécouvre David Lynch. 

 

Travaillez-vous sur des projets pour la suite?

Quand on sortira de chez nous j’espère pouvoir finir Ogre. Tourner mon court-métrage à Venise et commencer la promotion de la série La flamme de Jonathan Cohen pour Canal + et 5ème Set de Quentin Reynaud avec Alex Lutz, notamment. 

 

Quelle est la première chose que vous ferez en sortant?

J’irai dîner avec mes amis, mon père, mes frères et sœurs. Et j’irai danser! 

 

La chose la plus insolite que vous ayez faite depuis le confinement?

Vous avez fait vos courses récemment ? C’est assez insolite! Surtout quand quelqu’un arrive en même temps que vous au rayon frais, que vous n’osez pas vous approcher l’un de l’autre. On se croirait dans un film de science fiction. 

 

Qu'est-ce que cela a changé par rapport à votre vision du monde?

Je m’inquiétais déjà de ce monde dans lequel nous vivions à mille à l’heure, sans aucune possibilité d’appuyer sur le frein. C’était comme une épée au dessus de nos têtes. Les citoyens, eux, avaient déjà réalisé les catastrophes à venir. Mais nous nous sentions tous muets faces aux grands groupes et aux gouvernements. Peut être que la différence sera là, on ne peut plus faire l’autruche.

 

Ana Girardot sera prochainement à l'affiche de La Flamme, une série de Jonathan Cohen sur Canal + et 5ème Set de Quentin Reynaud avec Alex Lutz.