699

“Il ne faut pas avoir fait dix ans de psychanalyse pour se rendre compte que Trump est un malade mental.” Isabelle Adjani, l’interview vérité

 

Icône absolue, Isabelle Adjani évoque sans langue de bois, dans une interview exclusive pour Numéro, les sujets les plus brûlants.

Propos recueillis par Philip Utz, Photographe : Ralph Wenig

Elle fait partie des icônes absolues qui ont marqué l’histoire du cinéma français. Isabelle Adjani incarne dans le film Carole Matthieu, qui est sorti début décembre sur les écrans, un médecin du travail en lutte contre le harcèlement. Un rôle sur mesure pour cette immense actrice aux opinions bien tranchées, qui évoque sans langue de bois, dans une interview exclusive, les sujets les plus brûlants. Retrouvez quelques extraits fracassants de cet entretien à retrouver en kiosque dans le Numéro de décembre 2016.

 

 

 

“ De temps en temps, l'anonymat me paraît être un nirvana. Je me dis : “Il n'y a rien de plus chic, rien de plus cool, rien de plus glam que d'être un illustre inconnu.

 

[...]

 

“Je ressens tout de manière ultra, ultra-sensible - je suis la plus grande éponge de mère, m-è-r-e, qu'on peut trouver”

 

[...]

 

 

“Finalement la vie c'est quoi ? N'est-ce pas aussi de résister en cachant à quel point on est borderline avec tout ce que l'on subit comme pressions, distorsions, manipulations - surtout aujourd'hui, avec tout ce qu'on avale, tout ce qu'on respire... On est des cobayes au cerveau endommagé”

 

[...]

 

 

“Ça fait des années, pardonnez la brutalité du propos, que je répète que nous laissons nos enfants se faire dévorer, que nous vivons dans une société pédophile...”

 

[...]

 

 

“Il ne faut pas avoir fait dix ans de psychanalyse, comme moi, pour se rendre compte que Trump est un malade mental.”

 

[...]

 

 

“Vladimir Poutine, Theresa May et Donald Trump... si le Front national passe, on pourra saluer les quatre cavaliers de l'Apocalypse.”

 

 

 

Retrouvez l'intégralité de l'entretien dans le Numéro Féérie de décembre 2016, disponible en kiosque et sur iPad.

 

→ Abonnez-vous au magazine Numéro

→ Abonnez-vous à l’application iPad Numéro

Rupert Everett met en scène la vie troublée d’Oscar Wilde dans “The Happy Prince”
871

Rupert Everett met en scène la vie troublée d’Oscar Wilde dans “The Happy Prince”

Cinéma Pour son premier long-métrage, Rupert Everett signe un remarquable biopic consacré à un personnage qui a jalonné sa carrière : le poète Oscar Wilde, qu’il incarne avec brio. En salles le 19 décembre.   Pour son premier long-métrage, Rupert Everett signe un remarquable biopic consacré à un personnage qui a jalonné sa carrière : le poète Oscar Wilde, qu’il incarne avec brio. En salles le 19 décembre.  

Barry Jenkins, le réalisateur de “Moonlight” adapte un ouvrage de James Baldwin
874

Barry Jenkins, le réalisateur de “Moonlight” adapte un ouvrage de James Baldwin

Cinéma Deux ans après “Moonlight”, Oscar du meilleur film en 2016, Barry Jenkins revient avec “Si Beale Street pouvait parler”, adaptation du roman éponyme du militant afro-américain James Baldwin. Deux ans après “Moonlight”, Oscar du meilleur film en 2016, Barry Jenkins revient avec “Si Beale Street pouvait parler”, adaptation du roman éponyme du militant afro-américain James Baldwin.

Rencontre avec Louise Bourgoin et Karim Leklou, médecins surbookés de la série “Hippocrate”
875

Rencontre avec Louise Bourgoin et Karim Leklou, médecins surbookés de la série “Hippocrate”

Cinéma Trois ans après la sortie de son long-métrage Hippocrate, l'ancien médecin Thomas Lilti adapte son film en série sur Canal + avec pour têtes d'affiche Louise Bourgoin et Karim Leklou. Son point de vue ultra réaliste ringardise les séries médicales américaines. Rencontre avec les deux acteurs. Trois ans après la sortie de son long-métrage Hippocrate, l'ancien médecin Thomas Lilti adapte son film en série sur Canal + avec pour têtes d'affiche Louise Bourgoin et Karim Leklou. Son point de vue ultra réaliste ringardise les séries médicales américaines. Rencontre avec les deux acteurs.

Golden Globes 2019 : quels films vont l'emporter ?
850

Golden Globes 2019 : quels films vont l'emporter ?

Cinéma Antichambre des Oscars depuis 1952, la cérémonie des Golden Globes récompense chaque année les meilleurs œuvres et prestations du cinéma américain. La 76e édition se déroulera le 6 janvier 2019 à Los Angeles. La liste des nominations vient d’être dévoilée, quels films sont suceptibles de remporter le trophée ? Antichambre des Oscars depuis 1952, la cérémonie des Golden Globes récompense chaque année les meilleurs œuvres et prestations du cinéma américain. La 76e édition se déroulera le 6 janvier 2019 à Los Angeles. La liste des nominations vient d’être dévoilée, quels films sont suceptibles de remporter le trophée ?