244


Commandez-le
Numéro
05 Jean Eustache, La Maman et la Putain, Jean-Pierre Léaud, Françoise Lebrun

Pourquoi il faut (re)voir La Maman et la Putain, le chef-d'œuvre de la Nouvelle Vague, au cinéma

Cinéma

Grand Prix au Festival de Cannes en 1972, La Maman et la Putain du réalisateur de la Nouvelle Vague Jean Eustache, a un goût de scandale. Et cette histoire de ménage à trois entre Jean-Pierre Léaud, Bernadette Lafont et Françoise Lebrun, suscite toujours l'intérêt des cinéphiles du monde entier. Alors que La Maman et la Putain ressort au cinéma ce mercredi 7 juin, retour sur un film aussi culte que sulfureux.

La bande-annonce de La Maman et la Putain (1973)

La Maman et la Putain, un film culte et scandaleux de Jean Eustache

 

D'Olivier Assayas, qui considère ce long-métrage précieux et peu diffusé comme "l’un des meilleurs films français jamais réalisés" à Harmony Korine, qui voit dans La Maman et la Putain (1973), "le plus grand film sur l'amour", le chef-d'œuvre de Jean Eustache appartient à la bibliothèque des cinéphiles. Pourtant, c'est d'abord par le scandale que le film se fait connaître. Lors de sa présentation à Cannes en 1972, où il décroche le Grand Prix, le film choque et le critique de cinéma Gilles Jacob déclare : "Je trouve que c'est un film merdique […]. Je trouve que c'est un non-film, non-filmé par un non-cinéaste et joué par un non-acteur". Et en effet, le film a de quoi provoquer .

 

Le long-métrage de 220 minutes, inspiré de la vie amoureuse de Jean Eustache, raconte l'histoire d'Alexandre (Jean-Pierre Léaud), intellectuel désœuvré et désargenté qui vit chez sa maîtresse Marie (Bernadette Lafont). Un jour, sur la terrasse des Deux Magots à Paris, il rencontre Veronika, une infirmière qui travaille dans un hôpital parisien. Il entame bientôt une liaison avec elle, parallèlement à celle qu'il a avec Marie et un triangle amoureux s'ébauche alors. Les deux femmes l'aiment, s'apprécient et tolèrent un temps cette situation. Mais très vite, chacune au fond le veut pour elle seule et Alexandre va devoir se décider pour l'une ou l'autre : la "maman" ou la "putain".

 

Un film qui a influencé Harmony Korine, Gaspar Noé et Olivier Assayas

 

Entre l'histoire très moderne pour l'époque, le jeu particulier de Jean-Pierre Léaud et l'interprétation de l'actrice non professionnelle Françoise Lebrun, le film ne fait pas l'unanimité. Pourtant, il est reconnu aujourd'hui comme un chef-d'œuvre d'avant-gardisme et il continue de passionner les cinéphiles, notamment le réalisateur sulfureux Gaspar Noé, qui a tellement apprécié le long-métrage qu'il a fait jouer Françoise Lebrun dans son film Vortex (2021)qui retrace la fin de vie de deux amoureux octogénaires.

 

Cinquante ans après le début de son tournage, l'un des films les plus mythiques du cinéma français créera à nouveau l'événement en salle. Les Films du Losange ont entrepris la restauration et la numérisation en 4K de l'œuvre de Jean Eustache pour des ressorties en salles, en DVD et en Blu-ray. La Maman et la Putain, le film le plus emblématique du cinéaste, a été présenté au Festival de Cannes en 2022. Et il retrouvera les salles de cinéma le 7 juin prochain, aux côtés d'autres films de Jean Eustache (Mes petites amoureuses, Une sale histoire). Ce film trop longtemps maudit et réservé à un petit groupe d'initiés devrait alors séduire de nouveaux adeptes.

 

La Maman et la Putain (1973) de Jean Eustache, au cinéma le 7 juin prochain. D'autres films (Mes petites amoureuses, Une sale histoire) de Jean Eustache ressortent également en salle cette semaine.