Advertising
09 Octobre

Mais que vient donc faire Godard à Nanterre ?

 

Sacré l'an dernier à Cannes avec une Palme d’or spéciale, “Le Livre d’image”, dernier film de Jean-Luc Godard est présenté au théâtre des Amandiers sous forme d’installation. Jusqu’au 20 octobre, les participants pourront “visiter” le film et plonger dans l’univers du célèbre réalisateur de la Nouvelle Vague.

Par Chloé Sarraméa

“Parcours Livre d'image” (2019), de Jean-Luc Godard au théâtre Nanterre-Amandiers. © Martin Argyroglo

On connaît Jean-Luc Godard comme un grand cinéaste. Celui qui a initié le mouvement de la Nouvelle Vague en France, celui a qui on doit Le Mépris, À bout de souffle ou Pierrot le Fou. Les années ont passé, les films aussi et le succès a grandi. Le cinéaste aux éternelles lunettes noires est devenu une légende. Tous couronnées d’un succès critique et public, ses films sont entrés au panthéon du cinéma.

 

Le Livre d’image, une expérience immersive

 

En 2018, Godard, vieux monsieur de 88 ans, fait souffler un vent subversif sur la Croisette. Il présente à Cannes un long-métrage aussi spécial sur le fond que sur la forme : Le Livre d’image. Construit comme un assemblage de vidéos superposées entre elles et juxtaposées avec des sons ou des voix enregistrées, le film s’apparente davantage à une œuvre d’art vidéo qu’à un long-métrage de cinéma. C’est sans doute pour cette raison que le cinéaste n’a pas souhaité le sortir en salle. Il est alors directement diffusé à la télévision, sur Arte, en avril dernier.

 

“Parcours Livre d'image” (2019), de Jean-Luc Godard au théâtre Nanterre-Amandiers. © Martin Argyroglo

Les Amandiers, territoire d’immersion

 

Le Livre d’image est un parcours dans les songes de Godard. C’est une œuvre qui parle du cinéma post World Trade Center et d’un chemin qui mène vers l’ère des tout-puissants studios hollywoodiens. Construit en cinq chapitres distincts, le long-métrage du réalisateur franco-suisse est avant tout une expérience visuelle et sensorielle unique. Présenter le film comme une installation qui se visite dans les salles d’un théâtre est aussi innovant que l’œuvre en elle-même : les spectateurs peuvent s’immiscer dans le cerveau du cinéaste et prendre le temps et l’espace nécessaires pour décrypter les images du long-métrage.

“Parcours Livre d'image” (2019), de Jean-Luc Godard au théâtre Nanterre-Amandiers. © Martin Argyroglo

À l'initiative du cinéaste, le film est diffusé à Nanterre avec d’autres œuvres de l’univers godardien : certains longs-métrages du réalisateur, dont Notre musique (2004), Éloge de l’amour (2001), Adieu au langage (2014) ou encore Film Socialisme (2010), mais aussi des films de sa femme, Anne-Marie Miéville comme Nous sommes tous encore ici (2000) et Après la réconciliation (1997).

 

Godard n’est pas attendu à Nanterre et c’est dommage : face à cette succession d’images et de questions, on aimerait parfois disposer de réponses supplémentaires. Mais, soyons rassurés, à Nanterre en ce mois d’octobre pluvieux, plane l’ombre solaire du père du cinéma français.

 

“Parcours Livre d'image” (2019), de Jean-Luc Godard au théâtre Nanterre-Amandiers. © Martin Argyroglo

Jean-Luc Godard, parcours Livre d’image, du 4 au 20 octobre au théâtre des Amandiers dans le cadre du festival d’Automne.

NuméroNews


Advertising