47


Commandez-le
Numéro
20

Kim Higelin, Naïlia Harzoune... Les acteurs et actrices à suivre en 2024

Cinéma

Naïlia Harzoune, Anthony Bajon, Kim Higelin… Numéro a sélectionné les acteurs et actrices - pas encore très connus du grand public - qui promettent de faire sensation au cinéma dans les prochains mois et qu’il faut absolument connaître en 2024.

Naïlia Harzoune © Pauline Bajzak.

Naïlia Harzoune, l'héroïne de Citoyens clandestins aux côtés de Raphaël Quenard

 

Depuis plus de dix ans, Naïlia Harzoune (33 ans) multiplie les apparitions remarquées sur grand et petit écran. À l’aube de sa carrière, Tony Gatlif lui confie un rôle discret dans le film Geronimo (2014) où elle fait la rencontre de l’actrice Céline Sallette. Il faudra toutefois attendre l’année 2017 pour que la jeune comédienne soit révélée au grand public à la suite de sa prestation remarquée dans le film Patients. Elle y campe le personnage Samia (principal rôle féminin du long-métrage) et commence lentement à imprimer la pellicule avec son jeu d’acteur très physique. 

 

Plus récemment, c’est dans le court-métrage Les Primates (2022) que l’actrice apparaît magnétique, écumant les soirées mondaines aux côtés de Vassili Schneider, le benjamin de l'une des fratries préférées du cinéma français. Proche de la maison Saint Laurent et multipliant également les apparitions dans les clips, l’actrice semble aujourd’hui franchir au nouveau cap en apparaissant dans la série Citoyens clandestins aux côtés de Raphaël Quenard (disponible sur Arte le 21 mars 2024) et De Grâce. Prochainement, elle sera à l’affiche du film Bonjour Tristesse de Durga Chew-Bose, une adaptation du célèbre roman de Françoise Sagan dans laquelle elle donnera la réplique à Chloë Sevigny ou encore Aliocha Schneider.

 

Citoyens clandestins (2024) de Laetitia Masson avec Naïlia Harzoune et Raphaël Quenard, disponible sur Arte le 21 mars 2024. Bonjour Tristesse de Durga Chew-Bose, avec Naïlia Harzoune et Chloë Sevigny, prochainement disponible.

Noham Edje © Jérôme Bonnet / Modds.

Noham Edje, le héros magnétique de la série Ourika

 

De son rôle remarqué dans le film Les Amandiers (2022) de Valeria Bruni Tedeschi présenté en compétition au 75e Festival de Cannes à son apparition saluée aux côtés de l’actrice Julia de Nunez dans la série Bardot (2023), Noham Edje se forge depuis quelques années l’image d’un dur à cuir attachant dans le milieu du cinéma français. Dernièrement, c’est dans le drame historique Une affaire d’honneur (2023) que l’acteur originaire de Besançon s’illustre avec brio, donnant la réplique à Roschdy Zem, Guillaume Gallienne ou encore Doria Tillier. Prochainement, le comédien incarnera un policier ambitieux dans la série Ourika (2024), co-créée par le rappeur Booba, qui sera disponible sur Prime Video le 28 mars 2024. Une nouvelle partition audacieuse qui promet de révéler au grand jour le talent d’un acteur à suivre de très près.

 

Ourika (2024) de Clément Godart, Elie Yaffa et Clément Gournay, avec Noham Edje, disponible sur Prime Video le 28 mars 2024.

Anthony Bajon dans le film Chien de la Casse (2023) © Bac Films.

Anthony Bajon, acteur sensible du film Chien de la casse


En 2018, la carrière de l’acteur Anthony Bajon (29 ans) se voit propulsée lorsqu’il décroche l'Ours d'argent du meilleur acteur à l’occasion du Festival du film de Berlin pour son rôle de toxicomane dans le film La Prière de Cédric Kahn. Depuis, le jeune comédien enchaîne les apparitions remarquées au cinéma comme dans Teddy (2021) de Zoran Boukherma, mais aussi sur petit écran en tant que CRS dans le long-métrage sous haute-tension Athena (2022) de Romain Gavras, diffusé sur Netflix

 

Les réalisateurs qui le choisissent louent unanimement sa capacité à donner vie à des personnages masculins sensibles et tourmentés. Récemment, c’est avec un rôle assez similaire que le jeune francilien s’est illustré aux côtés du très en vogue Raphaël Quenard dans Chien de la casse (2023). Anthony Bajon y campe le personnage très touchant de Dog, un jeune homme qui s’éloigne progressivement de son meilleur ami en tombant dans les bras d’une certaine Esla (Galatéa Bellugi). Mais la folle ascension d’Anthony Bajon dans le milieu du cinéma ne semble pas encore près de s’arrêter. Pour preuve, l’acteur sera cette année à l’affiche du film L’Amour ouf (2024) de Gilles Lellouche aux côtés d’Adèle Exarchopoulos, de François Civil ou encore d'Alain Chabat.

 

L’Amour ouf (2024) de Gilles Lellouche, avec Anthony Bajon, au cinéma le 16 octobre 2024.

Noée Abita © Jérôme Bonnet / Modds.

Noée Abita, la révélation du beau film Les Passagers de la nuit

 

La charismatique Noée Abita sera l'une stars de ce printemps avec la sortie, le 24 avril 2024, du film de Victoria Musiedlak intitulé Première affaire. Les cheveux coupés courts et sans fard, l’actrice française à la candeur singulière et à la moue boudeuse y apparaît méconnaissable. Elle joue le rôle d’une jeune avocate en proie à des débuts professionnels plutôt compliqués. Un personnage fragile qui colle avec son allure. 

 

Noée Abita a aussi souvent incarné des adolescentes déterminées au tempérament bouillonnant comme dans Ava (2020) de la réalisatrice Léa Mysius, où on la découvre à tout juste 18 ans ou encore dans Slalom (2021), réalisé par Charlène Favier. Ce récit oppressant qui dépeint la cruauté du milieu sportif (ski de compétition) lui permet de repousser ses limites et lui vaut une nomination pour le César du meilleur espoir féminin en 2022

 

Aperçue depuis en héroïne paumée au look punk dans Les Passagers de la nuit de Mikhaël Hers - disponible sur le site d'Arte - aux côtés de Charlotte Gainsbourg ou encore dans Les Cinq diables avec Adèle Exarchopoulos, la comédienne promet de continuer d’apporter au septième art un vent nouveau. 

 

Première affaire (2024) de Victoria Musiedlak, avec Noée Abita, au cinéma le 24 avril 2024.

Kim Higelin © Tanguy Rothschild.

Kim Higelin, la révélation du film choc Le Consentement

 

Bien que son nom nous soit familier (elle est la petite-fille du chanteur Jacques Higelin et la nièce de la chanteuse et actrice Izïa Higelin), le visage de la jeune Kim Higelin est resté jusqu’il y a peu, méconnu. C’est seulement en octobre 2023 que le public la découvre aux côtés de Jean-Paul Rouve et de Laetitia Casta dans Le Consentement, film choc réalisé par Vanessa Filho adapté de l’ouvrage du même nom, signé Vanessa Springora et paru en 2020. 

 

Kim Higelin y incarne l’autrice du roman alors adolescente qui vit sous l’emprise sexuelle et psychologique d’un écrivain de 40 ans son aîné, le prédateur Gabriel Matzneff. Le film a connu un succès retentissant, notamment grâce aux spectateurs et spectatrices qui en ont parlé sur TikTok. La prestation de Kim Higelin s'avère bouleversante de justesse. 

 

La comédienne se voit même nommée dans la catégorie révélation féminine lors de la cérémonie des César 2024, et bien qu’elle n’ait pas obtenu le fameux prix, elle fait déjà partie, comme une évidence, des actrices qui devraient aller loin dans les années à venir.

 

Le Consentement (2023) de Vanessa Filho, avec Kim Higelin est disponible sur Canal VOD. 

Pablo Pauly dans le film Et plus si affinités (2024) © Julien Panié.

Pablo Pauly, un talent versatile

 

À tout juste 31 ans, le versatile et talentueux Pablo Pauly fait partie des acteurs français à suivre de près pour cette année 2024. S’il s’est tout d’abord illustré sur les planches de théâtre, c’est aujourd’hui pour ses rôles imprégnés d’une grande sensibilité au cinéma qu’il est (re)connu. Après avoir été nommé pour le César de la meilleure révélation masculine en 2018 pour son rôle dans Patients (2017) – le biopic centré sur la vie de l’artiste Grand Corps malade – l’ancien élève du Cours Florent continue son aventure dans le septième art. On l'a notamment beaucoup aimé dans Trois nuits par semaine (2022) dans lequel il tombe amoureux d'une drag queen.

 

Aujourd’hui, l’acteur incarne Sam, un trentenaire qui vit une histoire d’amour avec sa voisine en pleine période de Covid dans le film À la joie (2024) de Jérôme Bonnell, disponible sur Arte TV. Une nouvelle partition complexe qui devrait contribuer à faire connaître à un public toujours plus large le trentenaire qui cite parmi ses principales inspirations les réalisateurs Stanley Kubrick et Paul Thomas Anderson. Dans la comédie Et plus si affinités (2024), l'acteur montrera une nouvelle facette en incarnant un voisin libertin et charmeur. 

 

À la joie (2024) de Jérôme Bonnell, avec Pablo Pauly, disponible sur arte.tv. Et plus si affinités (2024) d'Olivier Ducray et Wilfried Meance, avec Pablo Pauly et Isabelle Carré, au cinéma le 3 avril 2024. Borgo (2024) de Stéphane Demoustier, avec Hafsia Herzi et Pablo Pauly, au cinéma le 17 avril 2024.

Karim Leklou dans Goutte d'or © Laurent LE CRABE - Kazak Productions -France 2 Cinema.

Karim Leklou, un héros très discret 

 

L’humble et discret Karim Leklou est l’anti nepo baby. Sa mère était réceptionniste tandis que son père était magasinier chez un fabricant de machines-outils. Mais l’acteur français au regard mélancolique et à la présence pleine d’humanité a réussi à se tracer un beau chemin dans le cinéma français. À l’affiche du très attendu L’Amour ouf de Gilles Lellouche et du Roman de Jim des frères Larrieu, qui sortiront courant 2024, l’acteur français Karim Leklou, 41 ans, est plus en vogue que jamais. 

 

Aperçu dans le chef-d’œuvre de Jacques Audiard mettant en scène Tahar RahimUn Prophète, sorti en 2009, l’acteur multiplie ensuite les rôles, notamment dans Les Géants (2011) de Bouli Lanners et Grand Central (2013) de Rebecca Zlotowski, aux côtés de Léa Seydoux. Mais c’est en 2018, dans le film déjanté Le Monde est à toi (2017) de Romain Gavras, qu’il est véritablement révélé. Dans cette aventure loufoque et touchante, l’acteur partage l’affiche avec Isabelle Adjani et Vincent Cassel mais n’a rien à envier à leur talent. 

 

Nommé dans la catégorie César du meilleur acteur dans un second rôle pour BAC Nord (2020) de Cédric Jimenez en 2022, le comédien est à l’affiche l’année suivante de pas moins de cinq films comme le thriller iconoclaste Vincent doit mourir (2023) réalisé par Stéphan Castang. Un beau film mettant en scène Vimala Pons qui questionne sur la violence qui nous entoure.

 

L'Amour ouf (2024) de Gilles Lellouche, avec Karim Leklou, Adèle Exarchopoulos et François Civil, au cinéma le 16 octobre 2024.