Le “papy du rock” Mick Jagger campera un collectionneur d’art, nommé Joseph Cassidy, dans cette adaptation du roman Hérésie de Charles Willeford. On n’en sait encore peu sur l’intrigue, seulement qu’il s’agira de l’histoire d’un critique d’art, James Figueras (incarné par Donald Sutherland), qui, désireux de s’inscrire dans la postérité, n’hésitera pas à tenter de s’approprier l’œuvre du peintre le plus célèbre du monde : Jacques Debierue…

 

Avec ce casting intriguant, réunissant Mick Jagger aux côtés de Donald Sutherland (Hunger Games), Claes Bang (The Square) et Elizabeth Debicki (Gatsby Le Magnifique), on espère que ce nouveau thriller dans le monde de l’art saura mieux séduire que Velvet Buzzsaw (2019), navet lamentable à 21,2 millions de dollars. Dans The Burnt Orange Heresy, on suivra encore un critique d’art mais on espère que le tout saura être moins exaspérant et mieux ficelé.

 

La star âgée de 76 ans, atteinte de problèmes de santé au début de l’année, avait repris entre temps une tournée le 21 juin dernier et son apparition dans un film de fiction remonte à L’Homme d’Elysian Fields (2001). Plus récemment, on retrouvait le chanteur dans Shine a Light (2008), le documentaire signé Martin Scorsese sur le groupe britannique iconique depuis les années 60. Ce retour à l’écran dans The Burnt Orange Heresy sera présenté pour la première mondiale lors de la clôture de la 76e Mostra de Venise, le 7 Septembre sur le Lido de Venise.