244


Commandez-le
Numéro
16 ‘Malèna’, le rôle sulfureux qui a consacré Monica Bellucci

‘Malèna’, le rôle sulfureux qui a consacré Monica Bellucci

Cinéma

Si elle est aujourd'hui reconnue comme l’une des plus belles actrices au monde, Monica Bellucci incarnait en 2000 Malèna dans le film du même nom, un personnage pour qui cette apparence avantageuse devient un poids. Plus d’une vingtaine d’années après sa sortie en salle, la chaîne Arte rediffuse ce soir ce drame méditerranéen signé par le cinéaste italien Giuseppe Tornatore.

Souvent vantée comme un avantage, la beauté peut très vite devenir un poids. Surtout lorsqu’on est une femme vivant dans une période trouble comme celle de la Seconde Guerre mondiale. Dans le village sicilien fictif de Castelcutó, la jeune Malèna (Monica Bellucci) est l'objet de tous les fantasmes, suscitant à la fois fascination chez les hommes et jalousie chez les femmes. Sorti en 2000 et rediffusé ce soir sur Arte, le film de Giuseppe Tornatore suit ce personnage à travers le regard voyeur d’une bande d’adolescents qui passent leurs journées à l’épier. Pour l’un d’entre eux, Renato, 13 ans, elle devient même le sujet de ses moments de plaisir solitaire. Les choses auraient pu en rester à cet érotisme de surface si, en 1940, la guerre ne s'était pas déclarée en Italie…

 

Harcèlement, chantage sexuel, délation, injures : un véritable chemin de croix attend cette femme à partir du moment où son mari est appelé au front. Dès lors, Malèna s'attire la médisance de tout un village qui fait circuler sur elle des rumeurs d'adultère. La musique d’Ennio Morricone, le célèbre compositeur de western – dont Pour une poignée de dollars – accompagne et intensifie cette déchéance, où seules la solitude et l'apparence de cette femme semblent donner aux autres le droit de profiter d’elle. 

 

Deux ans avant le traumatisant Irréversible de Gaspard Noé, long-métrage dans lequel Monica Bellucci jouera une scène de viol d'une rare violence, Malèna met en scène une séquence similaire, déjà éprouvante pour l’actrice. Après son apparition dans le très remarqué L'Appartement de Gilles Mimouni en 1996, où elle rencontre notamment celui qui sera son compagnon pendant dix-huit ans, Vincent Cassel, la Méditérranéenne alors âgée de 36 ans crève l'écran dans ce nouveau long-métrage. Souvent silencieuse, Monica Bellucci s'y illustre par son regard expressif et résigné qui en dit long sur la condition de son personnage – celles de nombreuses femmes, qui plus est célibataires, lors de cet épisode tourmenté de notre histoire.

 

 

Malèna, de Giuseppe Tornatore avec Monica Bellucci (2000), diffusé ce lundi 16 août sur Arte.