Tout près de la 5e avenue à New York, les boutiques de créateurs et les hôtels de luxe ont pignon sur rue. Mais lorsque les passants y flânent, ils peuvent aussi tomber sur The Paris Theater, un cinéma de 71 ans d'existence, le dernier de la Grosse Pomme qui ne comporte qu'une seule salle de projection.

 

Après avoir fermé en août dernier, le Paris Theater vient tout juste de renaître de ses cendres, et c'est Netflix qui en est à l'origine. La plate-forme de streaming américaine, qui s'apprête à mettre en ligne dès demain le dernier film de Martin Scorsese The Irishman, réouvre le cinéma avec la diffusion du dernier film de Noah Baumbach, Marriage Story. Netflix s'implante ainsi pour la toute première fois dans une salle obscure, alors que l'industrie du cinéma reste encore plutôt réticente à l'idée de plébisciter ses productions originales.

 

Quant au Paris Theater, autrefois exploité par les producteurs et distributeurs français Pathé et dont la sélection était majoritairement composée de films d'auteur, il se retrouve plus que jamais sous le feu des projecteurs.