232


Commandez-le
Numéro
23 Selena Gomez, Apple TV, Documentaire

Selena Gomez : 3 choses à savoir sur la star

Cinéma

Pendant six ans, Selena Gomez a filmé son quotidien, qu’elle dévoilera dans un documentaire initulé My Mind & Me le 4 novembre prochain. Épiée par le monde entier depuis son adolescence, la méga star américaine de 30 ans y montrera son intimité, entre amitiés et amour, maladie et dépression.

Selena Gomez pour son documentaire My Mind and Me" sur AppleTV+ Selena Gomez pour son documentaire My Mind and Me" sur AppleTV+
Selena Gomez pour son documentaire My Mind and Me" sur AppleTV+

C’est l’une des plus grandes stars de sa génération : Selena Gomez cumule 364 millions de followers sur Instagram et bien plus d’écoutes de ses singles et albums, qui se comptent en milliards à travers le monde. Adulée autant que détestée pour sa relation on and off avec Justin Bieber, la pop star américaine s’est érigée loin des carcans de l'univers Disney où elle a commencé et est devenue une figure incontournable d’Hollywood et de l’industrie musicale. Elle cumule aujourd'hui toutes les casquettes — actrice, chanteuse, compositrice, productrice, entrepreneuse, philanthrope — et, malgré son immense célébrité, s’est imposée comme une icône très humaine, déterminée à défendre les sujets qui lui tiennent à cœur : santé mentale, mouvement body positive, élections présidentielles, causes humanitaires…

 

Selena Gomez captive la presse people du monde entier à chacune de ses apparitions, de plus en plus rares ces six dernières années. Depuis 2017, elle a annulé sa dernière tournée à cause de problèmes de santé, s’est retirée de la plupart des tapis rouges et n’a pas sorti d’album pendant près de cinq ans. Une absence médiatique que l’artiste s’apprête à combler avec son documentaire My Mind & Me (Mon Esprit et Moi), réalisé par l'Américain Alek Keshishian (l'homme derrière In Bed with Madonna, sorti en 1991). Elle y dévoilera son intimité, moins rose qu'une vie de paillettes et de soirées hollywoodiennes. Avant que ne soit diffusé le film sur Apple TV+, retour sur la vie et la carrière d'une pop star très attachante. 

Capture d'écran du compte instagram de Selena Gomez Capture d'écran du compte instagram de Selena Gomez
Capture d'écran du compte instagram de Selena Gomez

1. Elle souffre d’une maladie incurable

 

Depuis plus de dix ans, Selena Gomez souffre d’une lourde maladie auto-immune pour laquelle aucune cure n’existe pour le moment : le lupus. Mais elle ne l’a révélé publiquement qu’en 2017, via un post Instagram devenu viral dans lequel elle dévoilait une photographie d’elle dans un lit d’hôpital, après une opération qui a manqué de lui coûter la vie. Affaiblis à cause de sa maladie, les reins de la chanteuse ne fonctionnaient presque plus, et cette dernière a dû subir une transplantation, rendue possible grâce à son amie et colocataire de l’époque, l'actrice Francia Raisa, qui était par chance compatible — à la différence des membres de sa famille. L’opération, déjà difficile, s’est cependant compliquée quand son nouveau rein s’est retourné quelques heures après l’opération, comme elle le raconte dans une interview émouvante sur la chaîne télévisée NBC quelques mois plus tard. Admise d’urgence au bloc opératoire, Selena Gomez a du subir une nouvelle opération de plus de six heures. Si depuis, sa santé s’est depuis grandement améliorée, la star de 30 ans souffre encore aujourd’hui de complications liées au lupus, et se mobilise au travers d’associations et de dons à la Lupus Foundation of America pour participer à la recherche d’un remède. Cette maladie, qui attaque le système immunitaire, l’empêche notamment d’assurer des tournées ou de longue promotions pour ses projets, sa santé fragile l’exposant aux virus et la fatiguant rapidement. 

Capture d'écran du compte instagram de Selena Gomez Capture d'écran du compte instagram de Selena Gomez
Capture d'écran du compte instagram de Selena Gomez

2.  Elle a eu une enfance compliquée

 

Née en 1992, Selena Gomez a grandi dans un milieu pauvre et isolé, loin des fastes de sa vie actuelle. Elle a été élevée dès ses cinq ans par sa mère célibataire qui n’en avait que 16 ans à sa naissance, cette dernière cumulant trois emplois afin de subvenir à leurs besoins et faire face à leurs problèmes financiers. Fière de son histoire, la chanteuse n’hésite pas à relater de nombreuses anecdotes sur son enfance à mille lieux d’Hollywood et de Disney, racontant notamment que la plupart de leurs repas consistaient en des plats de macaronis au fromage, ou encore qu’elles devaient parfois demander de l’aide dans la rue afin d’acheter un peu d’essence. À cette précarité, s’ajoutait la stigmatisation de la petite fille à cause de ses origines : nommée d’après la chanteuse mexicaine Selena Quintanilla Perez, elle possède en effet des grands-parents paternels originaires du Mexique qui ont émigré illégalement au Texas dans les années 1970. Longtemps moquée par ses camarades de classe pour ses origines et ses formes, elle a terminé sa scolarité par correspondance. Mais Selena Gomez a toujours fait de ses racines une force : en 2011, elle sort une version espagnole de son single Who Says intitulée Dices, avant de dévoiler en mars 2021 son EP Revelación composé de sept morceaux entièrement chantés en espagnol. Sur les photos promotionnelles, l’artiste embrasse fièrement ses origines en arborant ses cheveux enrubannés ou ornés d’une coiffe fleurie. Son engagement dépasse également le cadre artistique lorsqu’elle se positionne publiquement contre les projets de construction de mur à la frontière entre les États-Unis et le Mexique ainsi que contre la politique d’immigration de l’ancien président américain Donald Trump. Elle produit à ce moment-là le documentaire Living Undocumented pour Netflix US en 2019, au sein duquel elle reçoit des familles sans-papiers issues de l’immigration pour discuter avec elles de leur parcours et des difficultés auxquelles elles doivent faire face quotidiennement.

Capture d'écran du compte instagram de Selena Gomez Capture d'écran du compte instagram de Selena Gomez
Capture d'écran du compte instagram de Selena Gomez

3.  Elle s’est retirée des réseaux sociaux depuis cinq ans

 

Elle est dans le top 5 des stars les plus suivies d’Instagram : pourtant, Selena Gomez n’utilise plus le réseau social depuis presque cinq ans, et ne connait même pas le mot de passe de son compte. Comme l’a avoué dans de nombreuses interviews l’an dernier, la star n’a en effet pas accès à ses réseaux sociaux, gérés par son équipe. Une décision prise par cette dernière, qui a choisi de se retirer des plateformes comme Twitter, Instagram ou Facebook à cause de sa santé mentale fragile. Après avoir été diagnostiquée bipolaire en 2018, Selena Gomez a préféré se protéger des vagues de haine en ligne dont les stars font souvent les frais. Au lieu de se confier sur ses réseaux, elle se livre sans fard sur son dernier album Rare (2020) sur ses sentiments, sa dépression et sa relation difficile avec son corps. La star a décidé de faire de ses réseaux une plateforme sur laquelle seront diffusés les sujets qui lui tiennent à cœur. Pendant les manifestations Black Lives Matter, elle donne l'accès de son compte Instagram à plusieurs personnalités afro-américaines qui y partagent leurs combats avant, un an plus tard, d’inciter la jeunesse américaine à voter aux élections présidentielles de 2020 aux côtés d’Oprah Winfrey… Ses réseaux sociaux sont ainsi toujours très actifs même si elle ne s’y implique pas personnellement. Ils sont devenus une vitrine des valeurs que la star défend et des projets qu’elle entreprend, notamment avec sa marque de maquillage Rare Beauty. Son prochain documentaire autobiographique My Mind & Me devrait s'inscrire dans cette lignée authentique et engagée.

 

 

My Mind & Me (2022) de Alek Keshishian, disponible sur AppleTV+  à partir du 4 novembre 2022.