223


Commandez-le
Numéro
06

Après “Spice World”, les Spice Girls devraient-elles vraiment revenir au cinéma ?

Cinéma

Alors que le groupe fête cette année ses 25 ans, les Spice Girls seraient en train de préparer leur come-back au cinéma. L'occasion pour Numéro de revenir sur l'échec magistral du premier film du girls band, Spice World

La rumeur court depuis déjà quelques années, bien que rien n’ait été officialisé : les Spice Girls prépareraient leur retour sur grand écran, vingt ans après leur séparation. D’après le tabloïd anglais The Sun, Geri Horner – aka Ginger Spice au sein de ce girls band – aurait récemment approché un scénariste de renom pour les accompagner dans la réalisation de ce projet, duquel Victoria Beckham se serait déjà désolidarisée. L’occasion de se replonger dans Spice World, premier film mettant en scène le groupe des cinq Britanniques en 1997, deux ans avant leur séparation. Censé sortir en même temps que leur deuxième album, le film avait avant tout vocation à faire leur promotion, au moment où la popularité du groupe atteignait des sommets. Le long-métrage d’1h30, oscille entre la comédie musicale et le “mockumentaire” (faux documentaire parodique) en mettant en scène les cinq membres de cette formation – Melanie Brown, Melanie Chisholm, Victoria Beckham, Emma Bunton et Geri Halliwell – d'une façon caricaturale flirtant avec le kitsch. 

 

Le synopsis en annonce la couleur : alors que les Spice Girls s’apprêtent à jouer le plus grand concert de l’histoire du groupe au Royal Albert Hall, à Londres, un reporter de tabloïd les poursuit jusqu’à les mettre en déroute. Leurs mésaventures sont toutes aussi improbables les unes que les autres et ne semblent pas suivre de fil précis. Quelques scènes épiques comme la rencontre des filles avec un groupe d’aliens, aboutissant au baiser de Ginger Spice avec l’un d’entre eux et à une jolie photo de groupe, résument bien l’esprit absurde de Spice World. Complètement second degré et truffé de gags pas toujours amusants, le film ne restera pas dans les mémoires pour la finesse du jeu de ses célèbres actrices/chanteuses, mais restera emblématique d’une époque, avec les apparitions de l'acteur Roger Moore, du chanteur Elton John et de l'actrice Jennifer Saunders, entre autres personnalités éminentes du Royaume-Uni.

Les Spice Girls à Cannes le 11 mai 1997, pour le 50ème anniversaire du Festival © AFP / Bertrand Guay

Alors qu’un photocall avait été organisé à Cannes pour annoncer la sortie prochaine du film, les filles Spice sont finalement restées très loin des tapis rouges après sa diffusion en salles en 1997. Pire encore, Spice World a été nommé dans 7 catégories aux Razzies, l’anti-Oscar récompensant le pire du cinéma hollywoodien, valant aux cinq membres du groupe mythique de remporter, collectivement, le Razzie Award de la pire actrice pour leur prestation. Dix ans plus tard, la notoriété du film se fonde sur son échec : en 2007, dans un sondage de Microsoft News, les anglais l’élisent pire film jamais réalisé. Une impopularité qui expliquerait peut-être que la perspective d’un reboot soit sans cesse repoussée, et que rien n'ait été publiquement annoncé ni concrétisé. En attendant, il est toujours possible de passer une nuit dans le Spice Bus, le tourbus du groupe qui figure dans Spice World et a été entièrement remis à neuf sur l’île de Wight, au Royaume-Uni.