En compétition au festival de Deauville, le premier long-métrage de Carlo Mirabella-Davis vient de décrocher le Prix Spécial du 45e anniversaire du festival. Des éléments séduisants émergent de cette œuvre en demi-teinte qui manque cruellement de caractère. Porté par la jeune Haley Bennett, une hybridation de Jennifer Lawrence et Carey Mulligan, Swallow reste un drame noir timide perdu entre deux genres. Une allégorie sinistre mais pas assez anxiogène pour surprendre, une fable lugubre mais pas assez glauque pour captiver.

 

 

Découvrez la critique complète de Swallow