225


Commandez-le
Numéro
02

Tahar Rahim remportera-t-il un Oscar pour “Désigné coupable” ?

Cinéma

Aux côtés de Jodie Foster et Benedict Cumberbatch dans “Désigné coupable”, nouveau long-métrage de Kevin Macdonald (“Le Dernier Roi d’Écosse”), Tahar Rahim sera-t-il la surprise de la cérémonie des Oscars 2021 ? Si la date de sortie en France n’a pas encore été dévoilée, la bande-annonce du film tiré de l’histoire vraie d’un innocent emprisonné à Guantánamo laisse deviner une performance saisissante de l’acteur français.

Bande-annonce – “The Mauritanian” (2021) de Kevin Mcdonald

César du meilleur acteur pour Un prophète (2009) de Jacques Audiard, nommé aux Oscars pour sa performance bouleversante dans Le Passé (2013) d’Asghar Farhadi, héros de la série Netflix “The Eddy” (2020) de Damien Chazelle, Tahar Rahim s’impose tout en discrétion comme l’un des plus grands acteurs de sa génération. À l’affiche de Désigné coupable, qui sortira dans les salles américaines le 19 février prochain, l’acteur pourrait continuer sa formidable ascension en raflant une statuette lors de la 93e cérémonie des Oscars, qui se tiendra le 25 avril prochain.

 

Pour répondre au mouvement Black Lives Matter, la célèbre institution a en effet annoncé vouloir établir des critères de sélection favorisant, entre autres, la représentation des minorités non-blanches au cinéma. Les votants américains pourraient aussi montrer leur volonté d’exorciser les démons de la politique extérieure violente menée sous la présidence de Donald Trump, en récompensant Tahar Rahim qui interprète dans Désigné coupable une victime bien réelle du système américain – le mauritanien Mohamedou Ould Slahi – enfermé pendant près de dix ans dans l’enfer du centre de détention militaire de haute-sécurité de Guantánamo, sans inculpation ni jugement.

 

Sous la caméra de Kevin Macdonald, qui a remporté l’Oscar du meilleur film documentaire avec Un jour en septembre (1999) et permis à Forest Whitaker de remporter l’Oscar du meilleur acteur pour Le Dernier Roi d’Écosse (2006), entouré par de prestigieux comédiens comme Benedict Cumberbatch ou Jodie Foster, Oscar de la meilleure actrice pour Les Accusés (1989) et Le Silence des agneaux (1992), dans la peau d’un personnage sombre et tendu qui n’est pas sans évoquer ses plus grands rôles, le très discret Tahar Rahim peut-il se surprendre à rêver des plus hautes distinctions ?

 

“Désigné coupable” (2021) de Kevin Macdonald, date de sortie en France inconnue.