Le tourne-disque s’enclenche pour animer la discussion plate et superficielle d’un couple au petit-déjeuner. Le salon, comme les vêtements de l'homme et de sa femme, semblent tout droit sortis d’un épisode de Mad Men. À la différence qu’ici, les protagonistes boivent du thé et échangent quelques banalités avec un accent très british. Une sonnerie de téléphone vient soudain briser cette scène élégante : la police est en ligne.

 

Ainsi démarre la bande-annonce de la nouvelle série produite par Amazon Prime, The Pale Horse. Le titre est familier, et ce n'est pas un hasard : le show est une adaptation d'un des célèbres romans d’Agatha Christie, Le Cheval pâle. Sorti en 1961, il suit les mésaventures de Mark Easterbrook, impliqué dans une série de morts douteuses, qui le mènera jusqu’aux portes du Cheval pâle, repère de sorcières mal intentionnées : “Nous sommes rationnels quand le soleil brille. Quand viennent les ténèbres, c'est différent.” Adaptée par Sarah Phelps (à qui l'on doit le scénario du show Oliver Twist diffusé sur la BBC), The Pale Horse met en scène l’actrice Kaya Scodelario, découverte il y a plus de dix ans en adolescente rebelle dans Skins, et l’acteur Rufus Sewell, connu pour son rôle dans la série The Man In the High Castle. Tous deux seront réunis dans des épisodes promettant de grandes frayeurs.

 

The Pale Horse, à partir du 13 mars sur Amazon Prime.