235


Commandez-le
Numéro
21 Will Smith in Emancipation on Apple TV

Will Smith incarne un esclave en fuite dans le terrible “Emancipation”

Cinéma

Le réalisateur Antoine Fuqua (Training Day, Equalizer) nous plonge dans les heures terribles des États-Unis du XIXe siècle dans un biopic aux allures de film de genre. Dans Emancipation, disponible le 9 décembre sur Apple TV, Will Smith incarne un homme noir qui échappe à sa condition d’esclave en s’enfuyant à travers les marais de Louisiane, poursuivi par ses tortionnaires… 

“Emancipation” — Official Trailer | Apple TV+

1. Emancipation, le retour de Will Smith au cinéma

 

En 2022, l’acteur Will Smith a marqué les esprits à deux reprises. D’abord lorsqu’il a giflé l’humoriste Chris Rock en pleine cérémonie des Oscars après une blague déplacée de ce dernier au sujet de sa femme. Ensuite lorsqu’il a récupéré, en larmes, son trophée du Meilleur Acteur pour La Méthode Williams (2021), long-métrage centré sur la vie tumultueuse de Richard Williams, père des joueuses de tennis mondiales Vénus et Serena. Cette année, l’acteur star d’Hollywood revient le 9 décembre sur Apple TV avec Emancipation, nouveau film du réalisateur afro-américain Antoine Fuqua (Training Day, The Equalizer) – on aurait d’ailleurs pu s’attendre à une prestation de son acteur fétiche Denzel Washington – pour lequel Will Smith a également enfilé sa casquette de producteur. Dans la veine du Glory (1990) d’Edward Zwick avec, justement, Denzel Washington au sommet de son art, ou du chef-d’œuvre de Steven McQueen Twelve Years a Slave (2013), Antoine Fuqua nous replonge dans les heures terribles des États-Unis du XIXe siècle dans un biopic aux allures de film de genre. Dans Emancipation, Will Smith incarne Peter, un homme noir qui échappe à sa condition d’esclave en s’enfuyant à travers les marais de Louisiane, poursuivi par ses tortionnaires… Une œuvre qui rappelle forcément Racines (1977) mini-série de quatre épisodes narrant l’histoire de Kunta Kinté, un homme né en Gambie, capturé, embarqué vers l’Amérique et vendu en tant qu'esclave. Rebaptisé Toby, il découvre alors que les autres esclaves nés en Amérique n’ont aucune idée de leurs origines africaines. Après plusieurs tentatives d’évasions, ses maîtres finiront par l’amputer pour l’empêcher de s’échapper…

 

2. Une photographie glaçante qui rend compte des horreurs de l'Amérique du XIXe siècle

Emancipation traduit en réalité quatre-cents ans d'esclavage en une seule photographie, The Scourged Back, image aussi terrible que probante qui révèle le dos nu et mutilé de Gordon, devenu Peter sous les traits de Will Smith. Ce cliché bien réel signé McPherson & Oliver a été réalisé en avril 1863 lors d’un examen médical dans un camp de soldats de l’armée de l’Union, le long du fleuve du Mississippi. Il sera publié sous forme de gravure sur bois dans le magazine new-yorkais Harper’s Weekly, célèbre hebdomadaire politique, et participera au changement de regard de l’Amérique sur l’esclavage… Suite au scandale de la gifle des Oscars, Apple TV a longuement hésité avant d’accepter de produire Emancipation avec un Will Smith persona non grata dans le rôle titre. Mais Antoine Fuqua fait taire toute polémique dans les colonnes de Vanity Fair : “Le film est plus important que cet instant. Quatre-cents ans d'esclavage sont plus importants que ce court moment. Mon plus grand souhait est que les gens le voient de cette manière et qu’ils se laissent emporter par la prestation de Will, comme par le travail réalisé par toute l’équipe. Il s’est passé des choses pas très jolies à Hollywood et on n’a déjà vu des gens avoir des Oscars alors qu’ils avaient fait des choses horribles. Je pense qu’Apple a gardé tout ça en tête.

 

Emancipation d'Antoine Fuqua avec Will Smith, le 9 décembre sur Apple TV.