231


Commandez-le
Numéro
05 Le couple de danseurs Helena Olmedo Duyslaeger et Robinson Cassarino incarne une passion dévorante dans un film magnétique

Le couple de danseurs Helena Olmedo Duyslaeger et Robinson Cassarino incarne une passion dévorante dans un film magnétique

Culture

Véritable plongée chorégraphique en noir et blanc, le film Los Enamorados réalisé par la française Nathalie de Lopez met en scène la danseuse d’origine espagnole Helena Olmedo Duyslaeger et le danseur franco-italien Robinson Cassarino dans une passion dévorante, sur une musique signée par l’auteur, compositeur et producteur français Ulrich Forman.

Face caméra, le corps lacéré d'égratignures du danseur Robinson Cassarino reste statique, immobile tel une sculpture. Des mains gantées et longilignes aux griffes noires acérées surgissent de derrière son dos et descendent le long de son corps, semblant vouloir se l’approprier. Sur une mélodie saccadée et obsédante jouée au violoncelle, des images dansées se succèdent, évoquant une pensée obsessionnelle. Le corps de la danseuse Helena Olmedo Duyslaeger émerge d’un amas de tulle, qui épouse parfaitement ses courbes et convoque un imaginaire sombre et cauchemardesque. S’ensuit un corps à corps ardent entre les deux danseurs, tantôt seuls ou à l’unisson, dont les mouvements illustrent les multiples facettes de la passion amoureuse, tour à tour monstrueuse et tendre, complice et sensuelle. Les gestes sont amples, précis, les torsions des bras et des bustes évoquent la transformation sous l’effet dévorant de la passion.

 

Tel est le décor planté par Los Enamorados (pour “Les amoureux”), le nouveau film de Nathalie de Lopez. Sous le regard affuté de la réalisatrice et photographe française, qui a déjà collaboré avec Mugler ou Saint Laurent Beauté, le costume détient une place de choix : les matériaux des vêtements sont sublimés, autant que la manière dont ils épousent le corps, le cachent ou le dévoilent – le tulle aérien et sculptural, le contact froid du métal sur la peau nue, le mariage des franges en mailles avec les courbes.... Ce film dansé en noir et blanc met en scène le duo de danseurs formé par Helena Olmedo Duyslaeger – danseuse espagnole formée au classique, au flamenco et au contemporain et qui fait aujourd’hui partie de la compagnie du chorégraphe Sidi Larbi Cherkaoui – et Robinson Cassarino – danseur de la compagnie  du danseur et chorégraphe israélien Hofesh Shechter, qui a récemment joué dans Encore, le dernier film de Cédric Klapisch sur le monde de la danse. Connus du monde de la mode – Helena ayant posé pour Maison Margiela et Robinson pour une campagne pour le label Burberry –, les deux danseurs forment un duo à la ville comme à la scène depuis leur rencontre il y a quatre ans dans un studio à Londres, à l’occasion d’une audition pour intégrer la troupe d'Hofesh Shechter. La fiction rejoint ici délicieusement la réalité dans cette vidéo sur une musique originale signée par Ulrich Forman, auteur, compositeur et producteur dont les œuvres oscillent entre mélodies atmosphériques acoustiques et électroniques.

 

 

Crédits :

Dancers : Helena Olmedo Duynslaeger & Robinson Cassarino Directed by Nathalie de Lopez  Director of Photography : Sebastien Gonon Stead Operator : Adam Gulbol DML Operator : Yannick Nouvel First A.C : Lucas Janiszewski Second A.C : Axel Kpatinde Key Grip : Helena Mayot Gaffer : Yoran Kerdoncuff Spark : Basile Pollet Villard Spark : Leo Brunosson Spark : Yvan Lehmann Spark : Marvin David First A.D : Clement Furic Location Manager : Eric Balvay Photographer Assistant : David Diaz Stylist : Sarah Cazeneuve Nails Artist : Lora De Sousa Make up artist : Natacha Maillard Hair Stylist : Marie Line Laguerre Set Design : Lea Leblanc Assistant : Emma Ferrand Produced by STORM Prod Producer : Pierre Garnier Line Producer : Lea Braquet Production Manager : Paul Stefanuto Post Producer : Axel Kpatinde Editor : Nathalie Safir Colorist : Remi Nonne Artistic Direction : GANGSTER x Hart. Music : Ulrich Forman Special thanks and supports : Les films de l'instant : Pierre Garnier D-Factory : Julien Lanard Studio Turtle : Maxime Leflon Art Tech Design : Yann Blitte RVZ : Sam Renollet Au revoir Ma belle Productions : Polérik Rouvière Greenlight Films : Paul Mignot Frames Dealer : Léa Morel.