En 350 ans d’existence, l’Opéra de Paris n’avait encore jamais organisé de battle de hip-hop dans l’enceinte du Palais Garnier. Seulement des performances de krump sous la houlette de Clement Cogitore. Au lendemain de Noël, l’institution de ballet la plus célèbre en France va y remédier. L’académie de l’Opéra – avec la collaboration de Bruce Ykanji, fondateur de l’école de danse Juste Debout et du concours de hip-hop qui porte le même nom – invite des jeunes espoirs de la danse à s’affronter devant un public sur la scène du Palais Garnier.

 

Une soirée de performances inédites

 

Poppin, lockin, voguing, hip-hop, house, wacking, bboying… Autant de styles de danse représentés par chacun des talents concourant pour le battle au Palais Garnier. Pré-sélectionnés par le comité de l'Opéra de Paris en France, dans les DOM-TOM et au Royaume-Uni, les danseurs s'affronteront en un contre un, tandis que des intermèdes de danse classsique ponctueront la soirée. Sur scène, douze danseurs confirmés offriront un spectacle inédit aux spectateurs, dont Miel, l'un des danseurs de la troupe de Christine and the Queens et Caroline Osmont, danseuse du ballet de l'Opéra de Paris, interprète de Boris Charmatz et du chorégraphe américain William Forsythe. Depuis les sièges du Palais Garnier, un jury d'exception départagera les participants : il sera composé, entre autres, de la figure de la danse contemporaine Régine Chopinot et des Twins, danseurs pour Beyoncé, Missy Elliott ou Nicki Minaj.

 

Les billets sont d'ores et déjà disponibles à la vente sur le site de l'Opéra de Paris. 

La soirée sera retransmise en direct sur la chaîne Culturebox.