La deuxième saison de la 3e scène se poursuit avec un court-métrage réalisé par Bertrand Bonello (“Saint Laurent” en 2014). “Sarah Winchester, opéra fantôme” raconte l’histoire, en trois actes, d’une veuve héritière plongée dans la dépression, le deuil et la mélancolie. Elle sombre dans la démence et cherche à tout prix à entrer en contact avec les êtres aimés disparus. Cette histoire, Reda Kateb tente de la mettre en scène mais assaillit par le doute, il en vient à penser qu’il est impossible de jouer cet opéra. Marie-Agnès Gillot, étoile de l’Opéra de Paris campe une danseuse dévouée corps et âme à l’interprétation du personnage de Sarah. Possédée peut-être, elle finit par confondre le rêve et la réalité. La 3e scène proposera en mai et juin “Vibrato”, un film d’animation du réalisateur Sébastien Laudenbach et
“Le Lac Perdu”, une fiction de l’artiste plasticien Claude Lévêque.