05 Novembre

Mouloud Achour lance Clique TV et explose les codes de l'interview

 

Le journaliste et producteur Mouloud Achour à la tête de l’émission Clique dimanche a lancé sa propre chaîne généraliste, Clique TV, sur le bouquet Canal +. Portrait d’un chef de bande aguerri. 

Propos recueillis par Alison Dechandon

Le logo de la nouvelle chaîne Clique TV.

Regard malicieux, sourire amusé et verve hip-hop, le journaliste Mouloud Achour a lancé hier sa chaîne Clique TV. Disponible partout via les offres Canal +,cette chaîne, n’est pas un aboutissement mais “le début d’une histoire, qui se veut ouverte, dans la transmission. Si nous parvenons à réveler autant de gens que Jean-François Bizot, que nous défrichons autant que le magazine Actuel, nous aurons gagné”, explique-il. Avec Actuel, magazine underground des années 70, la référence à la contre-culture est claire et Mouloud Achour confirme sa volonté de donner la parole aux héros du quotidien et aux personnalité émergentes. Car avec Clique TV, le média web devient une véritable chaîne à part entière : “Depuis le début, le “.tv” était adossé au site Clique. C’est quelque chose qui me trotte dans la tête depuis mon transfert de MTV vers Canal Plus. J’ai toujours eu envie de mêler ces expériences, et à vrai dire toutes celles que j’ai pu vivre, depuis la radio Fréquence Paris Plurielle (FPP), le magazine Radikal ou Radio Nova. Je suis le mélange de tous ces univers, de tous ces gens, qui sont diamétralement opposés mais furieusement compatibles”, ajoute-t-il.

 

 

“Dr Dre, je lui dois un choc musical, sans lui, on ne serait peut-être pas là. J’ai passé le permis de conduire tardivement juste pour écouter l’album The Chronic dans les embouteillages !”

 

 

Des bandes décalées, c’est ce que tease Mouloud Achour sur Instagram depuis plusieurs jours, à l’image du quatuor infernal du film Orange Mécanique, du trio des Valseuses ou de l’équipe de France de football 1998. Le logo de la chaîne est placardé sur un drapeau aux couleurs de la France et accompagné de la devise de la république "Liberté, égalité…Clique.tv !” À l’origine de cette interprétation, une blague de Valentin Cassuto, l’un des journalistes de l’émission : “On dort très peu depuis quelques semaines alors ça donne des blagues Instagram bizarres que les gens prennent au sérieux", précise-t-il.

 

Clique TV s’annonce comme “la chaîne généraliste de la nouvelle génération” avec au programme des reportages, du sport, de la musique, des rendez-vous littéraires et des entretiens inédits, entre autres. Tout comme l’émission Clique Dimanche diffusée depuis septembre 2017 en clair sur Canal +, la chaîne Clique TV ne s’intéressera pas à l’actualité mais au monde actuel avec de nouveaux programmes et de nouvelles incarnations. Chaque mois, dans "Parle-moi", la journaliste Pauline Baduel décryptera la page d’un roman. L’entrepreneur à succès Ryad Boulanouar prodiguera des conseils à de jeunes entrepreneurs pour lancer leur business. La parole sera aussi donnée à des artistes ou personnalités du web à travers le format "Le monde est à toi" pour une plongée au cœur de documentaires à l’étranger.

Clique Talk : Jorja Smith

Telle une empreinte indélébile du “label” Clique, Mouloud Achour privilégie la conversation : “Écouter les gens, c’est ma passion. Je suis peu bavard, donc sur la chaîne Clique on diffusera des entretiens de 90 minutes en prime. C’est Damso qui ouvrira le bal." Loin d’être à la recherche du buzz ou de surfer sur l’actualité chaude, le journaliste de 38 ans y préfère les entretiens longs et bienveillants. Information, mélange des genres et ouverture culturelle, des ambitions devenues omniprésentes dans les différents médias qu’il a lancés ces dernières années : Le Gros Journal diffusé sur Canal+ entre 2016 et 2017, la revue Téléramadan qui racontait l’Islam autrement, publiée fin 2016, et Clique diffusée par parcimonie sur Canal+ depuis 2013. Le journaliste et son équipe ont pris l’habitude d'interroger des intellectuels sur des sujets légers : quand le philosophe Alain Badiou parle d’amour en décodant les paroles du titre "Validée" interprétée par le rappeur Booba, ou hyper sociétaux : lorsque les auteurs Edouard Louis ou Geoffroy de Lagasnerie abordent l’affaire Adama TraoréMais aussi des rappeurs ou artistes hip hop US en vu tels que Travis Scott, Kanye West ou Kendrick Lamar. 

 

Clique Talk : Cardi B

"Le rap m’a amené à la curiosité, qui est l’ingrédient principal de ce beau métier de journaliste. Savoir qui samplait quoi, qui venait d’où, pourquoi Intel écrivait ça, à qui faisait-il référence… ? Ça m’obsédait."

 

Lui, qui considère son parcours comme “une succession de malentendus et d’accidents" n’a pourtant pas démérité. Né à Montreuil en 1980, c’est à Noisy-le-Sec (93) que Mouloud Achour grandit. Pour occuper l’ennui, il écoute du rap, lit des classiques de la littérature française et fantasme sur les aventures des Chevaliers du Zodiaque. Si la création de la Chaîne Clique TV n’est pas un rêve d’enfant, celui de "voler sur un nuage magique et d’avoir l’armure d’or" l’a davantage inspiré… ! Timide, c’est l’adjectif qu’il utilise le plus souvent pour définir l’enfant qu’il était mais aussi l’adulte qu’il est devenu. Véritable autodidacte, c’est avec un bac ES en poche et quelques heures furtives passées à la fac de droit de Villetaneuse (95) qu’il envoie ses premières piges consacrées au rap à différentes rédactions. C’est en partie grâce au rappeur Dr Dre, avec qui il s’est entretenu récemment dans Les Inrocks, qu’il tient cette appétence pour ce genre musical : "Dr Dre, je lui dois un choc musical, sans lui, on ne serait peut-être pas là. J’ai passé le permis de conduire tardivement pour écouter l’album The Chronic (1992) dans les embouteillages !  Le rap m’a amené à la curiosité, qui est l’ingrédient principal de ce beau métier de journaliste. Savoir qui samplait quoi, qui venait d’où, pourquoi Intel écrivait ça, à qui faisait-il référence… ? Ça m’obsédait. Donc j’avais envie de poser des questions. J’ai atterrît tôt à la radio Fréquence Paris Plurielle (FPP), puis j’ai eu la chance d’écrire dans Radikal, un national qui a lancé une emprunte dans la culture hip-hop, et je suis fier et chanceux d’avoir vécu cette époque." Animateur sur la chaîne musicale MTV au côté de China Moses en 2004, c’est deux ans plus tard qu’il rejoint l’équipe de "La Matinale" Canal+.

 

En parallèle, Mouloud Achour s’essaie dans le registre cinématographique, un art qui l’anime autant que la musique, lui, qui a déjà réalisé plusieurs documentaires comme La face B du hip-hop en 2009. Il apparaît en tant qu’acteur dans les films Sheitan et La crème de la crème, réalisés par son ami Kim Chapiron, fondateur et membre du collectif d’artistes Kourtrajmé. En 2010, il incarne le personnage Kucuk dans la production hollywoodienne : Le choc des titans sous la direction du réalisateur Louis Leterrier. Des expériences qui perpétuent son amour du cinéma mais qui ne l’éloignent pas du milieu télévisuel et en particulier de l’émission "Le Grand Journal" présentée par Michel Denisot où il officiera comme chroniqueur pendant cinq ans. Un programme qui l’a définitivement ancré comme l’un des piliers de Canal+, qui lui fait toujours confiance pour fédérer toutes les cliques. 

NuméroNews