222


Commandez-le
Numéro
04

Que nous réserve le premier roman du rappeur Oxmo Puccino ?

Culture

Avec Les Réveilleurs de soleil, Oxmo Puccino signera son premier roman, publié aux éditions JC Lattès le 19 mai prochain. Plus connu pour sa carrière de rappeur dans laquelle il s’est illustré ces vingt dernières années, Abdoulaye Diarra – de son vrai nom – trouve dans la forme romanesque un nouveau terrain d’expression.

Photo par Vincent Desailly

Il n’a jamais caché son amour pour le langage. En 1998, alors que le paysage du rap français est encore largement occupé par ce qu’Oxmo Puccino nomme un rap de mafieux, l'artiste franco-malien donne au titre de son premier album une couleur classique en le baptisant Opéra Puccino. Déjà, la littérature attire le rappeur qui prend le masque d’un “Black Cyrano” l’espace d’un morceau. Depuis, celui qui sera surnommé le “Black Jacques Brel” par ses pairs restera fidèle à cette écriture où se croisent jeux de sens et jeux de sons. Contrairement à Booba, rappeur de la même génération qui se cachera très vite derrière une posture provocante dans ses textes comme dans son image, Oxmo s’assagit au fil des années et se rapproche de plus en plus de la figure de l’homme de lettres.

 

Régulièrement invité par le journaliste Mouloud Achour sur le plateau de son émission Clique pour y déclamer ses “mots”, le quadragénaire qui se fait aussi appeler le “poétiseur” publie cette année son premier roman, intitulé Les Réveilleurs de soleil. Une nouvelle étape pour Oxmo Puccino, qui n’en est toutefois pas à sa première tentative littéraire : les éditions Au Diable vauvert ont déjà fait paraître deux recueils de ses textes, respectivement intitulés Mines de cristal (2009) et 140 piles (2014). C’est au tour des éditions JC Lattès de prendre en charge la nouvelle publication du rappeur et écrivain : la maison d'édition française intègre son roman à sa collection “La Grenade”, caractérisée par son ouverture aux auteurs “ne s’autorisant pas encore à l’être” – d'après son texte de présentation. Le roman prendra la forme d'un conte merveilleux et enfantin dans lequel une petite fille, Rosie, a pour mission de réveiller le soleil éteint pour sauver son grand-père malade. Sous une apparence de légèreté, cette épopée candide soulève des préoccupations plus profondes liées à l'avenir de notre planète.

 

Disponible en librairie le 19 mai prochain, ce texte pourrait bien ouvrir un nouveau chapitre dans la carrière d'Oxmo Puccino, qui commençait à se sentir trop à l’étroit dans les formats proposés par le rap de ces dernières années. En 2019, l'artiste confiait à Numéro : Je me suis adapté au formatage de l’époque. Un processus qui ne mène pas vers l’effort intellectuel. J’utilise moins de mots pour défendre la même chose, avec la même puissance.

 

 

Les Réveilleurs de soleil, par Oxmo Puccino, disponible le 19 mai aux éditions JC Lattès.