222


Commandez-le
Numéro
29

4 comics signés Robert Kirkman, le sulfureux créateur de “The Walking Dead”

Culture

Auteur de BD et pourtant piètre dessinateur, Robert Kirkman est surtout connu du grand public pour sa série télévisée "The Walking Dead"(2011-2021), adaptée de la saga de comics éponyme. Alors qu'"Invincible" (2021), série animée tirée de son comic déjanté parodiant l'univers super-héroïque, est disponible sur Prime Video depuis le 26 mars, Numéro revient sur quatre comics emblématiques imaginés par Robert Kirkman.

Robert Kirkman © Al Seib / Los Angeles Times

Pas assez doué en dessin pour illustrer les intrigues qu’il imagine, Robert Kirkman n’en demeure pas moins un fervent contributeur du monde de la bande-dessinée. Adolescent rêveur et paresseux, il préfère se plonger dans l’univers des super-héros plutôt que de suivre les cours... Seul bémol : sa ville natale, Cynthiana – isolée au beau milieu du Kentucky – n’a pas de comic book store. Le supermarché Walmart de la région, à une heure de route, ne vend alors que des Marvel, qu’il passera son adolescence à dévorer. Après deux années à s'ennuyer en fac d’art, il prend conscience de son manque de talent en illustration ; toujours passionné par les comics, il décide d’en écrire les scénarios. En s’associant avec des dessinateurs, il donne vie à des intrigues souvent sombres et sanglantes, parfois cyniques, qu’elles s’inspirent des codes du super-héroisme ou les parodient… A l’occasion de la sortie d’Invincible sur Prime Video, Numéro revient sur quatre bande-dessinées immanquables écrites par Robert Kirkman.

The Walking Dead, Tome 1., "Passé Décomposé" (2007) écrit par Robert Kirkman et illustré par Tony Moore et Charlie Adlard

1. The Walking Dead (2003-2019)

 

L’obsession de Robert Kirkman pour les zombies remonte, tout comme sa passion pour les comics, à son adolescence. À quatorze ans, il regarde, La Nuit des morts-vivants de George A. Romero en cachette. Depuis, l’œuvre du scénariste sera irrémédiablement marquée par cet attrait pour les zombies, à son paroxysme dans The Walking Dead (2003-2019). Dessinée en noir et blanc par Tony Moore et Charlie Adlard, la série de trente-trois tomes – publiées par Image Comics entre 2003 et 2019 – retrace les aventures de Rick Grimes, un ancien policier qui prend la tête, malgré lui, d’un groupe de survivants tentant d’échapper à des hordes de morts-vivants… La bande-dessinée, vendue à 315 000 exemplaires rien qu’en France, a inspiré la série télévisée à succès du même nom. Diffusée à partir du 31 octobre 2011 sur AMC, la série a hissé le comic de Robert Kirkman au rang de saga culte.

Outcast, tome 1. (2014), écrit par Robert Kirkman et illustré par Paul Azaceta

2. Outcast (depuis 2014)

 

On dit souvent que la femme que l’on épouse ressemble à sa mère. Malheureusement pour Kyle Barnes, le héros d’Oucast, ce point commun est un peu embarrassant :  son épouse et sa mère sont toutes deux possédées… Ne vous fiez pas aux couleurs douces et esthétisantes de ce comic très sombre. Outcast (en français, “Le Banni”), dont la première publication commence en 2014, relate les aventures de Kyle Barnes, un homme torturé qui vit seule avec sa mère et a perdu la garde de sa fille. Ponctué de flashbacks énigmatiques, le comic nous plonge rapidement dans une atmosphère anxiogène, alors que Kyle Barnes réalise qu’il détient un précieux don : celui d’extraire, douloureusement, les démons des corps possédés, ce qui lui vaut d’être repéré par le prêtre exorciste de la ville… Illustrée par Paul Azaceta, cette série de comics d’horreur a été adaptée en série télévisée de vingt épisodes, dont la diffusion a débuté en juin 2016 sur Cinemax.

Invincible, tome 8. "Loin de ce monde" (2012) écrit par Robert Kirkman et illustré par Ryan Ottley

3. Invincible (depuis 2005)

 

Alors qu’il est pourtant tombé dans les Marvel petit, Robert Kirkman n’hésite pas à s’en moquer pour notre plus grand plaisir. Dans Invincible, publié par Image Comics entre 2002 et 2018, Robert Kirkman se prend au jeu de la parodie, détournant les poncifs de l’univers super-héroïque. Cette série de comics, illustrée par Cory Walker puis Ryan Ottley (à partir du huitième épisode), dépeint la vie de Mark Grayson, le fils du super-héros Omni-man. Tandis qu’il atteint enfin l’âge de bénéficier des pouvoirs hérités de son père, la ligue des Gardiens du Globe – un groupe de super-héros en forme de clichés ambulants – se fait mystérieusement assassiner… Un drame qui annonce le début d’une série d’aventures à la violence inouïe et à l’humour grinçant. Alors que le comic est salué pour son appropriation humoristique des codes du genre, son intrigue est davantage axée sur l’évolution psychologique – et très humaine – des personnages, que sur leurs origines ou leur but suprême. Le comic parodique fait aujourd’hui l’objet d’une série animée en trois épisodes écrite par Robert Kirkman, disponible sur Prime Video depuis le 26 mars.

Marvel Zombies, collection complète, écrit par Robert Kirkman.

4. Marvel Zombies (depuis 2005)

 

Robert Kirkman fait fusionner ses deux passions, les zombies et les super-héros, avec Marvel Zombies, dont le premier tome sort en 2006. Cette série, co-écrite avec Fred van Lente, fait partie d’une myriade de projets qu’il a réalisés pour Marvel Comics. Dans cette mini-série à succès, les héros du célèbre univers fantastique sont illustrés version zombie : Hulk, Tony Stark ou encore Le surfeur d’argent y figurent les vêtements déchirés et assoiffés de chair humaine. Inspiré du comic Ultimate Fantastic Four #21-23, qui relate l’arrivée des quatre fantastiques sur une Terre parallèle où sévit un virus qui les changent en morts-vivants, Marvel Zombies est le premier épisode d’une longue série à succès, composée de douze œuvres déjantées. Marvel Zombies Destroy!, sorti en 2015, se déroule dans une réalité où les nazis ont remporté la Seconde Guerre Mondiale à l’aide… de zombies.