231


Commandez-le
Numéro
01 Virginie Despentes

Virginie Despentes célèbre la culture queer en lançant sa maison d'édition

Culture

Éditée par Grasset, l'écrivaine Virginie Despentes va lancer sa propre maison d'édition baptisée La Légende éditions et ayant pour mission de "promouvoir la représentation et la visibilité de la culture queer."

C'est une petite révolution dans le monde de l'édition. Le 27 janvier, Virginie Despentes, publiée chez Grasset (Hachette Livre), s'inquiétait dans les pages de Libération de l'OPA lancée par le groupe Bolloré sur Lagardère (qui comprend Hachette Livre). L'auteure expliquait redouter que "Bolloré place un type d'extrême droite à la tête des maisons d'édition qu'il rachète", ce qui entraînerait la disparition d'une partie des ouvrages du catalogue "par pure idéologie : les études de genre, les essais féministes, antiracistes, la philo..." L'auteure et cinéaste passe aujourd'hui à l'étape supérieure en annonçant, ce lundi 28 février, au magazine Livres Hebdo le lancement de sa maison d'édition.

 

La romancière à qui l'on doit la trilogie phénomène Vernon Subutex s'est associée à la photographe et vidéaste Axelle Le Dauphin pour mettre au point La Légende éditions qui verra le jour à l'automne et qui publiera neuf titres par an. Le premier livre sera consacré au Pulp, club lesbien parisien culte dont les portes sont aujourd'hui fermées. La nouvelle maison d'édition aura pour objectif, selon Livres Hebdo, de "promouvoir la représentation et la visibilité de la culture queer" et œuvrera "à la déconstruction des stéréotypes de genre, et (à) la lutte contre le sexisme." Elle s'accompagnera également "d'un collectif de recherche, de défense, d'archivage et de diffusion de l'art et la culture queer et féministe." De quoi amener une plus grande ouverture d'esprit dans le paysage parfois bien morne de l'édition.