Advertising
Advertising
15 Avril

À Milan, Dimore Studio bouleverse Dior Maison

 

À l’occasion du Salon du meuble à Milan, Dior Maison présentait en avant-première la collection unique imaginée par le nouveau duo star du design Dimore Studio. Ce premier pas réussi dans le monde du design est l'occasion pour la maison de l'avenue Montaigne de réinventer son style grâce à la création d'avant-garde.

Par La rédaction

Dimorestudio pour Dior Maison. © Silvia Rivotella.
1/8
Dimorestudio pour Dior Maison. © Silvia Rivotella.
2/8
Dimorestudio pour Dior Maison. © Silvia Rivotella.
3/8
Dimorestudio pour Dior Maison. © Silvia Rivotella.
4/8
Dimorestudio pour Dior Maison. © Silvia Rivotella.
5/8
Dimorestudio pour Dior Maison. © Silvia Rivotella.
6/8
Dimorestudio pour Dior Maison. © Silvia Rivotella.
7/8
Dimorestudio pour Dior Maison. © Silvia Rivotella.
8/8
Dimorestudio pour Dior Maison. © Silvia Rivotella.
Dimorestudio pour Dior Maison. © Silvia Rivotella.
Dimorestudio pour Dior Maison. © Silvia Rivotella.
Dimorestudio pour Dior Maison. © Silvia Rivotella.
Dimorestudio pour Dior Maison. © Silvia Rivotella.
Dimorestudio pour Dior Maison. © Silvia Rivotella.
Dimorestudio pour Dior Maison. © Silvia Rivotella.
Dimorestudio pour Dior Maison. © Silvia Rivotella.
  • C’est au sein de la sublime Casa degli Atellani - un bâtiment datant du début de la Renaissance italienne - que Dior Maison présentait la collection d'objets design imaginée par Dimore Studio dans le cadre du Salon du meuble à Milan. À cette occasion, le duo y présentait en avant-première un ensemble de 14 créations exclusives et uniquement disponibles sur commande durant une année. La collection, très graphique et aux lignes épurées -  un parti-pris appuyé pa par les dessins à la craie ornant l’installation - mélangeait de façon inattendue l’or et le bronze au rotin et au plexiglas.

     

    Un cendrier conçu par le duo prenait ainsi des formes concaves et anguleuses, tandis que les marques-places en acier satiné et en plexiglas présentaient des formes saillantes, le tout rappelant les lignes cubistes qui par exemple, structuraient les portraits de Pablo Picasso. Outre ces pièces en référence à l'art d'avant-garde, le duo dévoilait également un ensemble d’objets en rotin tissé, et notamment trois vases de la série Basket aux formes courbées, ainsi qu’un porte-parapluie ourlé de métal couleur charbon. Si l’emploi de cette matière en particulier rappelait l’héritage de la maison Dior - notamment à travers le motif en cannage - le traitement apporté par Dimore Studio confère aux objets un aspect davantage brut. 

     

    Car au lieu de s’inspirer de l’univers pastoral et fleuri cher à Dior, cette collection a été l'occasion pour le duo de réinterpréter son héritage autrement, notamment par le biais de la figure de Christian Dior et de sa passion pour l’art moderne. En effet, ce dernier fut galeriste de 1928 à 1934 et féru collectionneur tout au long de sa vie, mais également proche d'artistes tels que l'expressionniste Bernard Buffet. De la même manière, l’enseigne pour sa première collaboration d’envergure avec le monde du design, choisit non pas de s’associer avec un studio de design installé, mais une agence en pleine ascension qui s’est imposée cette année comme la vedette de l'évènement milanais.

     

    Né en 2003 de l’association entre Britt Moran et Emiliano Salci, Dimore Studio a développé une esthétique dépouillée inspirée du monde de la mode et des défilés à l’image de leur scénographie Interstellar, présentée en 2018, et sublimée par des éclairages papillotants. En outre, depuis 2013, le duo de designer expose chaque année ses plus belles pièces au Salon du meuble à Milan et en 2014, à l'occasion de Design Miami, Dimore Studio collaborait avec la maison de mode italienne Fendi. 

     

    Dimorestudio pour Dior Maison, Salone del Mobile Milan, du 9 au 11 avril 2019 à la Casa degli Atellani.  

  • C’est au sein de la sublime Casa degli Atellani - un bâtiment datant du début de la Renaissance italienne - que Dior Maison présentait la collection d'objets design imaginée par Dimore Studio dans le cadre du Salon du meuble à Milan. À cette occasion, le duo y présentait en avant-première un ensemble de 14 créations exclusives et uniquement disponibles sur commande durant une année. La collection, très graphique et aux lignes épurées -  un parti-pris appuyé pa par les dessins à la craie ornant l’installation - mélangeait de façon inattendue l’or et le bronze au rotin et au plexiglas.

     

    Un cendrier conçu par le duo prenait ainsi des formes concaves et anguleuses, tandis que les marques-places en acier satiné et en plexiglas présentaient des formes saillantes, le tout rappelant les lignes cubistes qui par exemple, structuraient les portraits de Pablo Picasso. Outre ces pièces en référence à l'art d'avant-garde, le duo dévoilait également un ensemble d’objets en rotin tissé, et notamment trois vases de la série Basket aux formes courbées, ainsi qu’un porte-parapluie ourlé de métal couleur charbon. Si l’emploi de cette matière en particulier rappelait l’héritage de la maison Dior - notamment à travers le motif en cannage - le traitement apporté par Dimore Studio confère aux objets un aspect davantage brut. 

     

    Car au lieu de s’inspirer de l’univers pastoral et fleuri cher à Dior, cette collection a été l'occasion pour le duo de réinterpréter son héritage autrement, notamment par le biais de la figure de Christian Dior et de sa passion pour l’art moderne. En effet, ce dernier fut galeriste de 1928 à 1934 et féru collectionneur tout au long de sa vie, mais également proche d'artistes tels que l'expressionniste Bernard Buffet. De la même manière, l’enseigne pour sa première collaboration d’envergure avec le monde du design, choisit non pas de s’associer avec un studio de design installé, mais une agence en pleine ascension qui s’est imposée cette année comme la vedette de l'évènement milanais.

     

    Né en 2003 de l’association entre Britt Moran et Emiliano Salci, Dimore Studio a développé une esthétique dépouillée inspirée du monde de la mode et des défilés à l’image de leur scénographie Interstellar, présentée en 2018, et sublimée par des éclairages papillotants. En outre, depuis 2013, le duo de designer expose chaque année ses plus belles pièces au Salon du meuble à Milan et en 2014, à l'occasion de Design Miami, Dimore Studio collaborait avec la maison de mode italienne Fendi. 

     

    Dimorestudio pour Dior Maison, Salone del Mobile Milan, du 9 au 11 avril 2019 à la Casa degli Atellani.  

  • C’est au sein de la sublime Casa degli Atellani - un bâtiment datant du début de la Renaissance italienne - que Dior Maison présentait la collection d'objets design imaginée par Dimore Studio dans le cadre du Salon du meuble à Milan. À cette occasion, le duo y présentait en avant-première un ensemble de 14 créations exclusives et uniquement disponibles sur commande durant une année. La collection, très graphique et aux lignes épurées -  un parti-pris appuyé pa par les dessins à la craie ornant l’installation - mélangeait de façon inattendue l’or et le bronze au rotin et au plexiglas.

     

    Un cendrier conçu par le duo prenait ainsi des formes concaves et anguleuses, tandis que les marques-places en acier satiné et en plexiglas présentaient des formes saillantes, le tout rappelant les lignes cubistes qui par exemple, structuraient les portraits de Pablo Picasso. Outre ces pièces en référence à l'art d'avant-garde, le duo dévoilait également un ensemble d’objets en rotin tissé, et notamment trois vases de la série Basket aux formes courbées, ainsi qu’un porte-parapluie ourlé de métal couleur charbon. Si l’emploi de cette matière en particulier rappelait l’héritage de la maison Dior - notamment à travers le motif en cannage - le traitement apporté par Dimore Studio confère aux objets un aspect davantage brut. 

     

    Car au lieu de s’inspirer de l’univers pastoral et fleuri cher à Dior, cette collection a été l'occasion pour le duo de réinterpréter son héritage autrement, notamment par le biais de la figure de Christian Dior et de sa passion pour l’art moderne. En effet, ce dernier fut galeriste de 1928 à 1934 et féru collectionneur tout au long de sa vie, mais également proche d'artistes tels que l'expressionniste Bernard Buffet. De la même manière, l’enseigne pour sa première collaboration d’envergure avec le monde du design, choisit non pas de s’associer avec un studio de design installé, mais une agence en pleine ascension qui s’est imposée cette année comme la vedette de l'évènement milanais.

     

    Né en 2003 de l’association entre Britt Moran et Emiliano Salci, Dimore Studio a développé une esthétique dépouillée inspirée du monde de la mode et des défilés à l’image de leur scénographie Interstellar, présentée en 2018, et sublimée par des éclairages papillotants. En outre, depuis 2013, le duo de designer expose chaque année ses plus belles pièces au Salon du meuble à Milan et en 2014, à l'occasion de Design Miami, Dimore Studio collaborait avec la maison de mode italienne Fendi. 

     

    Dimorestudio pour Dior Maison, Salone del Mobile Milan, du 9 au 11 avril 2019 à la Casa degli Atellani.  

  • C’est au sein de la sublime Casa degli Atellani - un bâtiment datant du début de la Renaissance italienne - que Dior Maison présentait la collection d'objets design imaginée par Dimore Studio dans le cadre du Salon du meuble à Milan. À cette occasion, le duo y présentait en avant-première un ensemble de 14 créations exclusives et uniquement disponibles sur commande durant une année. La collection, très graphique et aux lignes épurées -  un parti-pris appuyé pa par les dessins à la craie ornant l’installation - mélangeait de façon inattendue l’or et le bronze au rotin et au plexiglas.

     

    Un cendrier conçu par le duo prenait ainsi des formes concaves et anguleuses, tandis que les marques-places en acier satiné et en plexiglas présentaient des formes saillantes, le tout rappelant les lignes cubistes qui par exemple, structuraient les portraits de Pablo Picasso. Outre ces pièces en référence à l'art d'avant-garde, le duo dévoilait également un ensemble d’objets en rotin tissé, et notamment trois vases de la série Basket aux formes courbées, ainsi qu’un porte-parapluie ourlé de métal couleur charbon. Si l’emploi de cette matière en particulier rappelait l’héritage de la maison Dior - notamment à travers le motif en cannage - le traitement apporté par Dimore Studio confère aux objets un aspect davantage brut. 

     

    Car au lieu de s’inspirer de l’univers pastoral et fleuri cher à Dior, cette collection a été l'occasion pour le duo de réinterpréter son héritage autrement, notamment par le biais de la figure de Christian Dior et de sa passion pour l’art moderne. En effet, ce dernier fut galeriste de 1928 à 1934 et féru collectionneur tout au long de sa vie, mais également proche d'artistes tels que l'expressionniste Bernard Buffet. De la même manière, l’enseigne pour sa première collaboration d’envergure avec le monde du design, choisit non pas de s’associer avec un studio de design installé, mais une agence en pleine ascension qui s’est imposée cette année comme la vedette de l'évènement milanais.

     

    Né en 2003 de l’association entre Britt Moran et Emiliano Salci, Dimore Studio a développé une esthétique dépouillée inspirée du monde de la mode et des défilés à l’image de leur scénographie Interstellar, présentée en 2018, et sublimée par des éclairages papillotants. En outre, depuis 2013, le duo de designer expose chaque année ses plus belles pièces au Salon du meuble à Milan et en 2014, à l'occasion de Design Miami, Dimore Studio collaborait avec la maison de mode italienne Fendi. 

     

    Dimorestudio pour Dior Maison, Salone del Mobile Milan, du 9 au 11 avril 2019 à la Casa degli Atellani.  

  • C’est au sein de la sublime Casa degli Atellani - un bâtiment datant du début de la Renaissance italienne - que Dior Maison présentait la collection d'objets design imaginée par Dimore Studio dans le cadre du Salon du meuble à Milan. À cette occasion, le duo y présentait en avant-première un ensemble de 14 créations exclusives et uniquement disponibles sur commande durant une année. La collection, très graphique et aux lignes épurées -  un parti-pris appuyé pa par les dessins à la craie ornant l’installation - mélangeait de façon inattendue l’or et le bronze au rotin et au plexiglas.

     

    Un cendrier conçu par le duo prenait ainsi des formes concaves et anguleuses, tandis que les marques-places en acier satiné et en plexiglas présentaient des formes saillantes, le tout rappelant les lignes cubistes qui par exemple, structuraient les portraits de Pablo Picasso. Outre ces pièces en référence à l'art d'avant-garde, le duo dévoilait également un ensemble d’objets en rotin tissé, et notamment trois vases de la série Basket aux formes courbées, ainsi qu’un porte-parapluie ourlé de métal couleur charbon. Si l’emploi de cette matière en particulier rappelait l’héritage de la maison Dior - notamment à travers le motif en cannage - le traitement apporté par Dimore Studio confère aux objets un aspect davantage brut. 

     

    Car au lieu de s’inspirer de l’univers pastoral et fleuri cher à Dior, cette collection a été l'occasion pour le duo de réinterpréter son héritage autrement, notamment par le biais de la figure de Christian Dior et de sa passion pour l’art moderne. En effet, ce dernier fut galeriste de 1928 à 1934 et féru collectionneur tout au long de sa vie, mais également proche d'artistes tels que l'expressionniste Bernard Buffet. De la même manière, l’enseigne pour sa première collaboration d’envergure avec le monde du design, choisit non pas de s’associer avec un studio de design installé, mais une agence en pleine ascension qui s’est imposée cette année comme la vedette de l'évènement milanais.

     

    Né en 2003 de l’association entre Britt Moran et Emiliano Salci, Dimore Studio a développé une esthétique dépouillée inspirée du monde de la mode et des défilés à l’image de leur scénographie Interstellar, présentée en 2018, et sublimée par des éclairages papillotants. En outre, depuis 2013, le duo de designer expose chaque année ses plus belles pièces au Salon du meuble à Milan et en 2014, à l'occasion de Design Miami, Dimore Studio collaborait avec la maison de mode italienne Fendi. 

     

    Dimorestudio pour Dior Maison, Salone del Mobile Milan, du 9 au 11 avril 2019 à la Casa degli Atellani.  

  • C’est au sein de la sublime Casa degli Atellani - un bâtiment datant du début de la Renaissance italienne - que Dior Maison présentait la collection d'objets design imaginée par Dimore Studio dans le cadre du Salon du meuble à Milan. À cette occasion, le duo y présentait en avant-première un ensemble de 14 créations exclusives et uniquement disponibles sur commande durant une année. La collection, très graphique et aux lignes épurées -  un parti-pris appuyé pa par les dessins à la craie ornant l’installation - mélangeait de façon inattendue l’or et le bronze au rotin et au plexiglas.

     

    Un cendrier conçu par le duo prenait ainsi des formes concaves et anguleuses, tandis que les marques-places en acier satiné et en plexiglas présentaient des formes saillantes, le tout rappelant les lignes cubistes qui par exemple, structuraient les portraits de Pablo Picasso. Outre ces pièces en référence à l'art d'avant-garde, le duo dévoilait également un ensemble d’objets en rotin tissé, et notamment trois vases de la série Basket aux formes courbées, ainsi qu’un porte-parapluie ourlé de métal couleur charbon. Si l’emploi de cette matière en particulier rappelait l’héritage de la maison Dior - notamment à travers le motif en cannage - le traitement apporté par Dimore Studio confère aux objets un aspect davantage brut. 

     

    Car au lieu de s’inspirer de l’univers pastoral et fleuri cher à Dior, cette collection a été l'occasion pour le duo de réinterpréter son héritage autrement, notamment par le biais de la figure de Christian Dior et de sa passion pour l’art moderne. En effet, ce dernier fut galeriste de 1928 à 1934 et féru collectionneur tout au long de sa vie, mais également proche d'artistes tels que l'expressionniste Bernard Buffet. De la même manière, l’enseigne pour sa première collaboration d’envergure avec le monde du design, choisit non pas de s’associer avec un studio de design installé, mais une agence en pleine ascension qui s’est imposée cette année comme la vedette de l'évènement milanais.

     

    Né en 2003 de l’association entre Britt Moran et Emiliano Salci, Dimore Studio a développé une esthétique dépouillée inspirée du monde de la mode et des défilés à l’image de leur scénographie Interstellar, présentée en 2018, et sublimée par des éclairages papillotants. En outre, depuis 2013, le duo de designer expose chaque année ses plus belles pièces au Salon du meuble à Milan et en 2014, à l'occasion de Design Miami, Dimore Studio collaborait avec la maison de mode italienne Fendi. 

     

    Dimorestudio pour Dior Maison, Salone del Mobile Milan, du 9 au 11 avril 2019 à la Casa degli Atellani.  

  • C’est au sein de la sublime Casa degli Atellani - un bâtiment datant du début de la Renaissance italienne - que Dior Maison présentait la collection d'objets design imaginée par Dimore Studio dans le cadre du Salon du meuble à Milan. À cette occasion, le duo y présentait en avant-première un ensemble de 14 créations exclusives et uniquement disponibles sur commande durant une année. La collection, très graphique et aux lignes épurées -  un parti-pris appuyé pa par les dessins à la craie ornant l’installation - mélangeait de façon inattendue l’or et le bronze au rotin et au plexiglas.

     

    Un cendrier conçu par le duo prenait ainsi des formes concaves et anguleuses, tandis que les marques-places en acier satiné et en plexiglas présentaient des formes saillantes, le tout rappelant les lignes cubistes qui par exemple, structuraient les portraits de Pablo Picasso. Outre ces pièces en référence à l'art d'avant-garde, le duo dévoilait également un ensemble d’objets en rotin tissé, et notamment trois vases de la série Basket aux formes courbées, ainsi qu’un porte-parapluie ourlé de métal couleur charbon. Si l’emploi de cette matière en particulier rappelait l’héritage de la maison Dior - notamment à travers le motif en cannage - le traitement apporté par Dimore Studio confère aux objets un aspect davantage brut. 

     

    Car au lieu de s’inspirer de l’univers pastoral et fleuri cher à Dior, cette collection a été l'occasion pour le duo de réinterpréter son héritage autrement, notamment par le biais de la figure de Christian Dior et de sa passion pour l’art moderne. En effet, ce dernier fut galeriste de 1928 à 1934 et féru collectionneur tout au long de sa vie, mais également proche d'artistes tels que l'expressionniste Bernard Buffet. De la même manière, l’enseigne pour sa première collaboration d’envergure avec le monde du design, choisit non pas de s’associer avec un studio de design installé, mais une agence en pleine ascension qui s’est imposée cette année comme la vedette de l'évènement milanais.

     

    Né en 2003 de l’association entre Britt Moran et Emiliano Salci, Dimore Studio a développé une esthétique dépouillée inspirée du monde de la mode et des défilés à l’image de leur scénographie Interstellar, présentée en 2018, et sublimée par des éclairages papillotants. En outre, depuis 2013, le duo de designer expose chaque année ses plus belles pièces au Salon du meuble à Milan et en 2014, à l'occasion de Design Miami, Dimore Studio collaborait avec la maison de mode italienne Fendi. 

     

    Dimorestudio pour Dior Maison, Salone del Mobile Milan, du 9 au 11 avril 2019 à la Casa degli Atellani.  

  • C’est au sein de la sublime Casa degli Atellani - un bâtiment datant du début de la Renaissance italienne - que Dior Maison présentait la collection d'objets design imaginée par Dimore Studio dans le cadre du Salon du meuble à Milan. À cette occasion, le duo y présentait en avant-première un ensemble de 14 créations exclusives et uniquement disponibles sur commande durant une année. La collection, très graphique et aux lignes épurées -  un parti-pris appuyé pa par les dessins à la craie ornant l’installation - mélangeait de façon inattendue l’or et le bronze au rotin et au plexiglas.

     

    Un cendrier conçu par le duo prenait ainsi des formes concaves et anguleuses, tandis que les marques-places en acier satiné et en plexiglas présentaient des formes saillantes, le tout rappelant les lignes cubistes qui par exemple, structuraient les portraits de Pablo Picasso. Outre ces pièces en référence à l'art d'avant-garde, le duo dévoilait également un ensemble d’objets en rotin tissé, et notamment trois vases de la série Basket aux formes courbées, ainsi qu’un porte-parapluie ourlé de métal couleur charbon. Si l’emploi de cette matière en particulier rappelait l’héritage de la maison Dior - notamment à travers le motif en cannage - le traitement apporté par Dimore Studio confère aux objets un aspect davantage brut. 

     

    Car au lieu de s’inspirer de l’univers pastoral et fleuri cher à Dior, cette collection a été l'occasion pour le duo de réinterpréter son héritage autrement, notamment par le biais de la figure de Christian Dior et de sa passion pour l’art moderne. En effet, ce dernier fut galeriste de 1928 à 1934 et féru collectionneur tout au long de sa vie, mais également proche d'artistes tels que l'expressionniste Bernard Buffet. De la même manière, l’enseigne pour sa première collaboration d’envergure avec le monde du design, choisit non pas de s’associer avec un studio de design installé, mais une agence en pleine ascension qui s’est imposée cette année comme la vedette de l'évènement milanais.

     

    Né en 2003 de l’association entre Britt Moran et Emiliano Salci, Dimore Studio a développé une esthétique dépouillée inspirée du monde de la mode et des défilés à l’image de leur scénographie Interstellar, présentée en 2018, et sublimée par des éclairages papillotants. En outre, depuis 2013, le duo de designer expose chaque année ses plus belles pièces au Salon du meuble à Milan et en 2014, à l'occasion de Design Miami, Dimore Studio collaborait avec la maison de mode italienne Fendi. 

     

    Dimorestudio pour Dior Maison, Salone del Mobile Milan, du 9 au 11 avril 2019 à la Casa degli Atellani.  

Advertising
Advertising

NuméroNews


Advertising