Advertising
Advertising
12 Avril

L'incroyable architecture en impression 3D de COS et Arthur Mamou-Mani à Milan

 

Il y a trois jours, COS dévoilait “Conifera”, nouvelle installation réalisée à l’occasion du Salone del Mobile de Milan. Cette année, l’architecte français Arthur Mamou-Mani est à l'origine de la structure, qui investit l’intérieur et l’extérieur du Palazzo Isimbardi.

Par Matthieu Jacquet

Chaque année depuis 2012, la marque COS sollicite des artistes ou designers en vue de réaliser une installation pour le Salone del Mobile de Milan. L’an passé, l’artiste américain Philip K. Smith nous parlait de son installation sculpturale en bois et miroir, édifiée dans la cour du Palazzo Isimbardi. C’est ce même palais, situé dans l’est de Milan, que l’architecte français Arthur Mamou-Mani investit cette année, avec une structure en bioplastique se prolongeant de l’intérieur à l’extérieur du bâtiment.

 

Basé à Londres, Arthur Mamou-Mani a fait ses armes dans les studios de géants de l’architecture contemporaine tels que Jean Nouvel et Zaha Hadid. A son compte depuis 2011, il se spécialise dans l'utilisation de technologies numériques telles que l'impression 3D pour réaliser des espaces, des objets mais aussi des robots de construction. Avec cette nouvelle installation intitulée Conifera, la modernité de son travail rencontre donc l’architecture classique du Palazzo Isimardi, édifice construit au XVIe siècle devenu depuis le siège administratif de la ville. 

Conifera est constituée d’un grand nombre de briques pyramidales de même taille conçues en bioplastique grâce à la technique de l’impression 3D. Ce plastique biodégradable leur confère une grande légèreté : aussi, l’installation témoigne de la possibilité d’appliquer une technique de pointe à un matériau recyclable. Teints en brun ou conservés en blanc, ces volumes composent à eux seuls des mini-architectures qui rappellent les pyramides Inca. Ensemble, ils forment un porche évolutif connectant à la fois l’entrée et la cour intérieure du Palazzo. Grâce à son matériau de réalisation, Conifera nous invite donc à circuler dans une sorte de tunnel aérien qui accompagne notre découverte du lieu. 

 

Jusqu'à dimanche, l'œuvre d'Arthur Mamou-Mani ponctue la programmation déjà très riche du 58ème Salone del Mobile de Milan. Avec Conifera, l'enseigne COS et sa directrice artistique Karin Gustafsson affirment une fois de plus leur volonté de mettre en avant une création innovante répondant à des enjeux contemporains. 

 

Conifera, à voir du 9 au 14 avril au Palazzo Isimbardi, Salone del Mobile, Milan.

NuméroNews


Advertising